AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une autre Stein feat Lila

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Who Hide Behind Masks
avatar
Messages : 153
Date d'inscription : 08/11/2017
Situation amoureuse : Marié à Clarissa
Pour qui j'existe : Ma femme Clarissa , la team Flash et l'équipe des Légendes
Ma famille : Clarissa Stein (femme) Mme Stein † (mère) M. Stein † (père) Lily Stein (fille) inconnu (beau-fils) Ronnie (petit-fils)
Who Hide Behind Masks
MessageSujet: Une autre Stein feat Lila Dim 26 Nov - 0:54

Une autre Stein × ft. Lila & Martin
Il y a quelques semaines de cela, j'avais rencontré , mon « moi » d'une vingtaine d'années en arrière. A la période où mon mariage avec Clarissa battait de l'aile, à cause de mon travail. On s'était momentanément quitté «  d'une pause » , le temps de faire le point sur notre relation... Une des périodes les plus douloureuses que j'avais connu, l'amour que j'éprouvais plus elle ne suffisant plus pour recoller les morceaux.  Dans le passé, je lui étais resté  fidèle, attendant simplement qu'elle se décide de revenir à la maison mais ...Une nouvelle fois, j'étais intervenu , créant une bévue monumentale en m'adressant à moi même...Involontairement, je l'avais poussé à noyer son chagrin dans un bar et  à rencontrer cette femme dont j'avais à présent des souvenirs , dés plus troublants. Moi qui a toujours voué une fidélité exemplaire envers ma femme et bien je me retrouvais avec les flashes d'un terrible adultère.  Mais quelle andouille ce Martin ! Il est décidément irrécupérable  au fil des années ! La différence avec la création de ma première fille , qui était aussi le fruit d'une aberration temporelle, c'est que  cette Lila ne me connaissait pas.. Sa mère ayant été pour moi qu'une aventure sans lendemain , le dérapage d'un verre de trop... C'est pour cela que contrairement à Lily , je n'avais aucun souvenir de la jeune enfant. J'aurai pu en rester là, faire comme-ci de rien, mais voilà... Je n'ai jamais cherché à l'abandonner, à l'exclure de ma vie.  Après la création de Lily , j'avais appris à aimer mon rôle de père et de grand-père aussi depuis peu... Moi qui pensait être le portrait craché de mon paternel, cet homme froid et droit, qui ne me disait jamais «  je t'aime »...

Mon arrivé à Central City , est donc sans hasard , la petite Lila résidant ici d'après mes recherches.  Plutôt craintif , je me suis tu sur mes motivations, déclarant simplement que j'avais une affaire urgente à faire dans la réalité actuelle. La jeune fille avait pour habitude de fréquenter un parc, pour bouquiner ou bien travailler...C'est donc là-bas que je m'étais présenté avec espoir de la rencontrer pour la toute première fois. Et après ? Comment lui expliquer  ce que seule la science sait ? Comment lui faire comprendre que sa venue dans ce monde est la triste conséquence d'une rencontre avec «  moi-même ». Cela relevait de la folie et pourtant c'était la stricte vérité. En cette saison, il faisait bien évidemment frais, cependant, elle était bien là , solitaire et studieuse, ce qui me fit sourire.  Elle avait déjà tout d'une Stein, même si elle travaillait  comme serveuse dans un café que je connaissais de la Team Flash . Je marquai une hésitation, puis prenant une profonde inspiration, m'avançai vers cette jeune fille, qui était donc ma progéniture. Elle était si belle, si frêle, comme sa mère dans mes souvenirs. Prenant place à ses coté sur le banc, mon regard se posa sur des enfants qui jouaient sur un tourniquet. Les mots me manquaient et pourtant j'étais saisi de curiosité,  je voulais tout apprendre d'elle et rattraper le temps perdu , du moins si cette première concernée  m'en donnait l’autorisation. Car actuellement, je devais être pour elle qu'un père ingrat et sans cœur. C'est vrai, je ne suis sûrement pas la meilleure personne au monde, il m'arrive souvent de me montrer très arrogant et égoïste. Mais lorsque tout va de travers, sa place était dans les bras de son père... C'est une très belle journée n'est-ce pas ? Lâchai-je soudainement,  avant de tourner mon regard sur Lila. J'adore cet endroit , sa tranquillité m'aide à réfléchir. Je me tus quelques secondes, me demandant si je pouvais poursuivre ou si déjà je l'ennuyais . Je suis le professeur Martin Stein, et je vous connais très bien mademoiselle...Je suis un ami de Barry Allen et il m'arrive de fréquenter le café ou vous travaillez... Le Jitters.. Des souvenirs d'elle me remettant mon Moka café, était apparus , mais toutes ses fois, j'ignorais encore que cette adorable petite serveuse était ma fille.

 
code by lizzou × gifs by tumblr


See You In The Other Side
« Switch your mind off, take a deep breath, let it all go I know we’re not perfect, we speak a language of young hearts I want you to know now, I wanna be with you » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Anvil or the Hammer
avatar
Messages : 49
Date d'inscription : 12/10/2017
Situation amoureuse : Relation exclusive avec un chaton blanc.
Ma famille : Ma mère & ma grand-mère
The Anvil or the Hammer
MessageSujet: Re: Une autre Stein feat Lila Mar 1 Mai - 18:26

Une autre Stein × Martin & Lila
Si Lila aime travailler sa pratique artistique chez elle pour la plupart du temps, elle aime venir au parc pour lire les romans qu'elle reçoit de la part des maisons d'édition grâce à son blog sur le domaine culturel. Elle fait généralement un article revue par mois où elle donne son avis sur tous les romans qu'elle a lu. Pour les livres plus spécialisés sur l'art, elle fait généralement un article par livre ou alors par sujet si elle a lu plusieurs livres sur le même thème.

Une fois de plus, le roman qu'on lui avait envoyé était quelque chose d'assez léger à propos d'une histoire d'amour classique. Une rencontre maladroite qui se transforme en romance passionnée, sans que l'on sache vraiment le comment du pourquoi de cette évolution soudaine d'ailleurs. En effet, ce que Lila reprochait le plus souvent à ces livres c'était la superficialité des sentiments. On vous dit que les personnages sont fous amoureux l'un de l'autre, mais qu'est-ce qu'ils ressentent au plus profond d'eux-mêmes. Lila soupire. Peut-être qu'elle est la seule qui a besoin d'une description aussi détaillée. Dans le fond, les gens savent généralement ce que c'est que l'amour, ils peuvent sûrement imaginer très simplement ce que l'on ressent. Mais pour Lila, c'était impossible. Tout d'abord parce qu'elle n'a pas connu un modèle parental vivant une belle histoire d'amour. Elle n'a jamais connu son père. Elle n'a même jamais voulu savoir quoi que ce soit à propos de lui ou de son histoire avec sa mère. Et ensuite, elle n'a jamais eu d'histoire d'amour. La fameuse romance du lycée de chaque adolescente, elle ne l'a jamais eue.

Mais depuis quelques temps, quand quelqu'un parle d'amour, elle se surprend à penser à Winslow Schott, cet agent du DEO. Son sourire et ses yeux qui se plongent dans les siens. Le ventre de Lila se tord à cette vision, ce n'est pas vraiment douloureux, c'est un peu agréable, c'est assez indéfinissable en fait. La jeune fille lève le nez vers le soleil, les yeux fermés. La chaleur de l'astre la détend. Ses sentiments inconnus font peur, surtout lorsqu'on ne saurait les définir. Il est si gentil et attentionné avec elle. Il est doux, ce n'est certainement pas l'homme qui fairait peur de prime abord à ses adversaires. Mais Lila sait qu'il est combatif et elle se sent protégée avec lui, en sécurité. Tout était tellement bizarre dans sa vie depuis qu'il était entré dans le Jitters et qu'elle avait croisé son regard. Il y avait eu beaucoup de nouveautés et il y avait aussi beaucoup de nouvelles peurs maintenant. Mais elle se sentait plus prête à les affronter avec Winn dans sa vie ...

Lila était tellement plongée dans ses pensées qu'elle n'avait même pas remarqué qu'un homme s'était assis à côté d'elle sur le banc. C'est lorsqu'elle entendit qu'on lui parlait qu'elle tourna la tête vers l'inconnu.

<< Euh ... oui. >> répondit-elle de façon hésitante, à peine sûre d'avoir bien compris la question. C'était un homme déjà âgé, certainement qu'il n'avait pas beaucoup de compagnie. Les personnes âgées sont souvent seules. Lila en rencontre souvent dans ce parc. Elles lui parlent de leur vie, de leurs enfants ou petits-enfants. Même si elle ne les reverra jamais, Lila aime bien être présente pour ces personnes, elle sait que ça leur apporte un petit peu de joie.

<< Je suis le professeur Martin Stein, et je vous connais très bien mademoiselle...Je suis un ami de Barry Allen et il m'arrive de fréquenter le café ou vous travaillez... Le Jitters..>>

Lila fronça les sourcils. Les clients ne la reconnaissait jamais en dehors du café. Comment était-ce possible alors qu'elle ne se souvenait pas de lui ? Mais il disait être un ami de Barry Allen, ce qui la rassurait un peu. Elle était dans un lieu public, avec des gens autour donc la jeune fille essaya de se détendre.

<< Eh bien ... je suis désolée monsieur mais ... je ne me souviens pas de vous. >>
Elle remit une mèche de cheveux nerveusement derrière son oreille. Elle n'avait pas envie de paraître mal polie donc elle resta à sa place sans bouger, en espérant que cette conversation n'allait pas être trop embarrassante.
Codage par Libella sur Graphiorum


L I L A ¤ L U N A ¤ J A M E S 

"Qu'est-ce que cette étoile? Et on lit son nom dans un livre, et on croit la connaître."
Jules Renard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Who Hide Behind Masks
avatar
Messages : 153
Date d'inscription : 08/11/2017
Situation amoureuse : Marié à Clarissa
Pour qui j'existe : Ma femme Clarissa , la team Flash et l'équipe des Légendes
Ma famille : Clarissa Stein (femme) Mme Stein † (mère) M. Stein † (père) Lily Stein (fille) inconnu (beau-fils) Ronnie (petit-fils)
Who Hide Behind Masks
MessageSujet: Re: Une autre Stein feat Lila Mar 5 Juin - 11:32

Une autre Stein × ft. Lila & Martin
Moi qui était un savant de nom, c'était bien la première fois que je me sentais aussi petit face à une situation. Elle pouvait me croire  tout comme rejeter mes réponses quelques  peu burlesques.. Et me considérer comme un vieux fou et pourtant, j'étais bien son père . A cette pensée, mon cœur se serra durement dans ma poitrine, alors que je rompais la distance entre nous... Sa beauté était égale à celle d'une rose fragile et délicate, il était si dur pour moi de venir froisser ses pétales.. Si dur que je me sentais déjà coupable, de  l'avoir créé en modifiant le cours du temps. Cette jeune fille avait du souffert toute sa vie, posé des centaines et des centaines de questions sur son dit géniteur.  C'était plutôt difficile à expliquer,  car peu de personnes connaissaient le voyage temporel … Mais à l'heure d'aujourd'hui, je voulais qu'elle sache que son abandon n'était pas volontaire, que sa mère m'avait caché son existence et que notre relation n'aurait jamais du se produire. Partageant, à présent le même banc, baigné de soleil , je restai un moment silencieux... La scrutant  subrepticement comme pour me faire une première idée de la personne qu'elle était. Il y avait là beaucoup de sagesse dans ses yeux, comme de la curiosité... Des choses qui nous rapprochaient, tout comme ce désir d’être seul pour pouvoir se retrouver. Il n ' y avait que les grands esprits qui comprenaient le chuchotement de la solitude... Oh oui j’avais bien affaire à une cérébrale , un tantinet taciturne , cela ne faisait plus aucun doute.  « Euh ... oui. » M'avait -elle simplement répondu , après ma constatation un peu ennuyante sur cette journée, gorgée de soleil. C'était la première fois que j'entendais le son de sa voix , en dehors de ce café où la jeune fille travaillait, et  elle me ramenait encore à l'idée que je me faisais de sa personne. La blonde n'avait sûrement pas le QI exceptionnel de Lily , mais des qualités fortes  qui s'en rapprochaient. « Eh bien ... je suis désolée monsieur mais ... je ne me souviens pas de vous. «  S'excusa t-elle, tout en rabattant une mèche de cheveux , nerveusement derrière son oreille.  Cela n'était pas bien grave, car il est clair qu'elle ne pouvait pas se souvenir des visages de tous ses clients, donc il n' y avait pas de quoi s'excuser ...Par ailleurs, je venais que rarement au Jitters,  souvent pour y rencontrer Barry , Cisco et surtout Caitlin avec  qui je partage un lien assez spécial. La vue du petit Ronnie soulageait tellement son petit cœur encore meurtri.. Et à la mort de son époux qui était aussi mon premier partenaire de Firestorm, je m'étais fait la promesse de veiller sur la veuve.   Ne vous excusez pas pour si peu mademoiselle.. On ne peut clairement pas se souvenir de tout le monde. Surtout que le Jitters est un endroit plutôt bien fréquenté.  En plus de cela, je viens que très rarement, sauf pour accompagner mes amis. La rassurai-je alors tout en lui adressant un sourire  franc et serein. Elle ne m'avait pas manqué de respect, l'importance était cette conversation que nous avons actuellement en tête à tête, bien que pour le moment elle semble décousue de sens. Je reste pas moins enchanté de faire votre connaissance mademoiselle ? Je connaissais bien évidemment son nom, mais la blonde ignorait encore tout de ma présence ici, et une fois que je lui aurai fait part de la vérité, notre discussion si tranquille prendra sans doute des tournures disproportionnées.  J'en avais vraiment pas hâte, mais cette jeune fille méritait la vérité, cruelle soit-elle ? Vous êtes donc de Central City.. Alors que pensez-vous de votre héros local , The Flash? M'enquis-je , curieux de connaitre son point de vue sur les justiciers , et qui sait aborder dans la foulée le sujet firestorm, ce héros nucléaire qui jadis avait prêté main forte au supersonique  .
 
code by lizzou × gifs by tumblr


See You In The Other Side
« Switch your mind off, take a deep breath, let it all go I know we’re not perfect, we speak a language of young hearts I want you to know now, I wanna be with you » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Une autre Stein feat Lila

Revenir en haut Aller en bas
 

Une autre Stein feat Lila

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Maman. Y'a pas d'autre mot. [feat. Symphonie des Coquelicots]
» Ne perdez pas espoir, car quand une étoile meure, d'autre apparaisse... || FEAT. StarLight - Eyeless Jack - Ao || RP DE MORT ||
» UN AUTRE CAS D'USAGE DE FAUX ! SENBLE JUDE CELESTIN PA INGENIEUR VRE !
» Une Etoile s'éteint, une autre renait... [Mort d'Etoile de Satin, Ceux qui veulent lui rendre hommage]
» Club de Karaté et autre du meme genre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gotham: year one ::  :: Vers d'autres horizons :: Central City-