AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bonjour/Bonsoir Invité
Bienvenue sur Gotham: rise of the villains le forum a ouvert ses portes le 20/02/2016.
Nous recherchons Jonathan Crane, Harvey Dent, Fish Mooney, Barbara Kean,
Silver St Cloud, Tabitha Galavan , Salomon Grundy, Kate Kane, etc...
Oliver Queen, Lena Luthor, Lex Luthor , Jason Todd, Devoe, Victor zsasz,
Aquaman, Slade Wilson, Rip Hunter , Hawkgirl, Green Lantern, Lucy Lane etc...

Partagez | 
 

 Entre deux feux [feat. Barry]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
MessageSujet: Entre deux feux [feat. Barry] Jeu 7 Déc 2017 - 16:48

ft. Caitlin
& Barry
Entre deux feux.
La journée avait été longue, j’avais déménagé quelques-unes de nos affaires de famille en vidant le grenier de l’appartement que nous possédions à Gotham. Par nous j’entendais bien entendue ma mère et moi. Ma mère n’y allait plus depuis bien longtemps, rien que retirer la tonne de poussière sur les meubles m’avais pris un bon moment, c’était sans compter les éternuements à répétition due aux kilos de poussière.

Aussi, dans l’avion pour Central City, j’avais les yeux si rouges et bouffis qu’on aurait dit une revenante prête à se faire un marathon Bridget Jones avec un énorme pot de glace fudge & chocolat brownies. Les aller et retour d’un bout à l’autre du pays n’étais pas pour arranger grand-chose à mon teins relativement terne et pour cause, j’aurais bien envie d’une semaine entière de sommeille.

Le trajet me parue presque une éternité, une fois sortie de l’avion commença l’enfer qui consistais à récupérer mes baguages. Aussi, quand enfin je pu prendre une bouffée d’air frais, la nuit était tomber. Je hélais un taxi et pris la direction de STAR Labs. Mon regard se perdis par la fenêtre à mesure que je voyais les paysages de ma ville défilé devant moi. Je m’assoupis presque, suffisamment du moins pour sursauter au moment où le chauffeur m’indiqua la fin de la course et le montant que je devais lui régler.

Ma petite valise à la main et mon sac à main sous le bras, j’entrais dans le grand bâtiment ou j’étais fière de travailler depuis maintenant quelques années. Nos aventures ici n’étais pas de tout repos et nous avions traversé bien des épreuves ensemble, mais les résidents de l’énorme complexe était ma famille, mes amis.

Je me rendis rapidement compte que j’étais seule dans le bâtiment. Sans allumer les lumières je me rendis à mon laboratoire où je laissais traîner mes affaires prêtes de la porte. M’installant face à mon ordinateur habituel, je checkais ma boite mail avant de décider qu’il était temps de me faire un bon café. Me levant, je défroissais ma robe et fis claquer mes talons jusqu’à la cuisine ou je me fis couler un cappuccino avant de me perdre dans la contemplation de la ville endormis, relativisant sur mes pensées les plus profondes.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 503
Date d'inscription : 26/12/2016
Situation amoureuse : Célibataire
Pour qui j'existe : A définir
Ma famille : Henry Allen (père) Nora Allen (mère) Alvaro Mendes (Demi-frère)
avatar
Bartholomew H. Allen
MessageSujet: Re: Entre deux feux [feat. Barry] Sam 9 Déc 2017 - 14:36


 
Caitlin & Barry
Entre deux feux
Seule... oh non elle n'était pas seule ce soir à StarLabs. Mais à son retour , j'étais dans la pièce secrète de Eobard Thawne , à contempler  cet article de journal écrit par Iris West dans le futur .  Flash était toujours destiné à une disparition tragique et je me demandais encore , ce qui allait provoquer la fin du bolide écarlate. Sous cette interrogation, je fronçai les sourcilles,     le professeur Devoe en avait les moyens , après tout il avait une longueur d'avance sur tout ce que nous projetons... Il était , à juste titre, un génie du crime... Sans doute l'adversaire le plus redoutable que Flash a rencontré . Après l'assassin de ma mère, aucun ne m'avait mis dans un pareil état, il était plus humain mais beaucoup plus vicieux que ses prédécesseurs. Je pris une profonde inspiration quittant la pièce  pour me rendre dans la salle principal, là où la team Flash se mettait en action.  J'avais profité de l'absence de mes amis pour y installer mon tableau sur l’enquête . Il y avait bien évidemment Devoe et sa femme, et tous ses méta-humains présents dans le bus  frappé par la matière noir.  Rapidement, on était remonté à son identité, mais rien sur la nature de son plan.. Mise à part cette fascination pour ma force véloce.  Derechef, je me concentrai sur mon tableau, revoyant chaque lien, au cas ou quelque chose m'avait échappé une première fois.  Je n'aimais pas le sentiment que j'éprouvais à cette instant, ce sentiment d'impuissance alors que la vie de mes proches étaient peut-être en danger , Devoe était brillant et donc, il ne restait pas moins un psychopathe ambitieux.  Avec une telle capacité , il pourrait  gouverner le monde ...Toutefois, comment réussir à l’arrêter sans qu'il nous devine d'avance ? Comment contrer cette  intelligence hors du commun  , que l'explosion de l'accélérateur lui à offert ? Il y avait bien un moyen, je ne pouvais rester sur une défaite...Non, il était hors de question de m'avouer déjà vaincu. J'étais moi aussi très cérébral..  De nouveau, je pris une profonde inspiration, croisant mes bras à la hauteur de mon torse. Si seulement, Savitar était encore là, il m'en aura appris plus de lui, après tout, c'était à ses cotés qu'on l'avait combattu dans le futur, en espérant d'ailleurs que sa disparition de la réalité, n'ait pas altéré le continuum espace temps. Le bruit de la machine à café, perçant soudainement le silence, je me reconnectai aussitôt.  Quelqu'un était là , mais qui ? Je n'attendais pas la Team Flash avant la fin de la semaine. Il était préférable qu'ils s'écartent de tout ça, et  bizarrement, je faisais vraiment de Devoe une affaire personnelle, ce dernier m'ayant piégé plus d'une fois en l'espace de quelques jours.. Arrivé , à la notre office, je ne mis pas longtemps, à comprendre qu'il s'agissait de Cailin, sa tasse personnelle de Starlabs, ayant disparu de sa place.  Que venait-elle faire ici ? Une question dont j'avais déjà la réponse car nous étions une véritable famille dans les bons et les mauvais moments. Il était improbable qu'ils me laissent combattre Devoe seul, surtout ce dernier  me nuisait entant que Barry Allen.  A cause de lui, j'allais finir par perdre ma place au sein de la police scientifique.. Mais comme toujours , je me montrais borné... Borné à traquer le mal par la racine. Iris , elle même ne supportait plus cette obsession que j'avais pour Devoe, elle avait surement raison en pensant que cela devenait maladif. Arrivé, jusqu'à la doctoresse, je restai un moment en retrait avant de l'interpeller, curieux de savoir ce qu'elle faisait à Starlarbs à une heure pareil. Caitlin? Je te croyais à Gotham... J'étais tout de même ravi de la savoir à mes cotés, car sous l'excès , je n'étais pas sans faux pas et Caitlin était l'une des rares personnes qui savait me raisonner.   

 
lyrics de film qui fit
  lyrics de film qui fit


   

    “Peu importe la vitesse où l'on court, la mort gagne toujours par une longueur.”⚡️

    Ma terreur de la précipitation l'emporte sur toute autre crainte, et dans l'alternative du regret par le choix ou par l'abstention, mon instinct est pour la dernière manière. J'ai peur de l'occasion, comme d'autres en ont la passion ou le génie ; au moins quand j'agis pour mon compte, je suis pusillanime, sceptique et irrésolu. Je déteste le hasard dans la vie, et je ne sais pas me décider sans savoir.



Dernière édition par Bartholomew H. Allen le Mar 19 Déc 2017 - 9:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: Entre deux feux [feat. Barry] Sam 16 Déc 2017 - 9:35

ft. Caitlin
& Barry
Entre deux feux.
Je n’avais pas entendu Barry se faufilé derrière moi, aussi quand il prit la parole, je fis un véritable bond en l’air en poussant un petit cri aigu. Ma tasse faillit d’ailleurs m’échapper des mains et finir sa vie sur le sol de la cuisine. Je me tournais et le fusillais d’un regard courroucé avant de me radoucir. Il devait encore être là pour réfléchir à un moyen d’éliminé DeVoe, c’était du Barry tout craché, nous avions l’habitude maintenant de son caractère de preux chevalier. À l’instar d’Oliver Queen, Barry Allen portait le poids du monde sur ses épaules. Il ressentait le besoin d’être le preux chevalier en armure blanche et refusais de nous mettre en danger. Mais se laissais dès lors consumée par l’obsession que devenais le besoin de résoudre ses affaires, ses monstres qui intervenais dans sa vie et donc dans les nôtres pour prendre ce que nous avions de plus chère. Mais depuis toute ses années, le Flash n’avait toujours pas compris : il n’était pas seul. Après la mort de Ronnie, c’est lui qui peut à peut m’avais redonné un sens à la vie, une raison de continuer. Lui et la team Flash. Je lui offris un sourire bienveillant et portais ma boisson à mes lèvres avant de répondre.

-La même chose que toi très probablement.

Pas tout à fait non, mais qu’importe. Je n’avais pas envie de parler d’elle, de mes absences et de ce que ça impliquait. Mon alter-ego Killer Frost avait déjà assez causé de problème entre mon entourage et moi et je ne comptais pas la laisser me prendre encore d’avantage. Même si ça voulait dire, porter le poids de ma propre croix seule. Après un tel raisonnement, qui étais-je donc pour dire à Barry qu’il n’était pas seul à porter le poids de ses combats ? C’était bien hypocrite de ma part.

-Tu ne devrais pas être chez toi ? Avec Iris ? Ou Joe ? Plutôt qu’ici, seul dans le noir ?

Je restais prudente avec mes mots. Depuis mes retrouvailles avec Stein et quelques nuits à Gotham dont je n’avais aucun souvenir, je me rendais compte que ce n’étais pas seulement des heures de ma vie qu’elle me volait, mais mes souvenirs aussi. Et si je ne voulais pas que l’ont s’en rendent compte je devais découvrir ses souvenirs manquant avant que d’autres ne s’en aperçoivent.

Je finis ma boisson d’une traite et posais le mug sur un rebord. Prise d’un faux mouvement alors que j’allais simplement faire quelque pas vers mon ami et héro, je trébuchais et perdais l’équilibre, me rattrapant cependant sur le rebours même où j’avais posé la tasse, celle-ci commença à perdre l’équilibre à son tour, s’en allant finalement vers la chute mortelle dont elle avait échapper préalablement.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 503
Date d'inscription : 26/12/2016
Situation amoureuse : Célibataire
Pour qui j'existe : A définir
Ma famille : Henry Allen (père) Nora Allen (mère) Alvaro Mendes (Demi-frère)
avatar
Bartholomew H. Allen
MessageSujet: Re: Entre deux feux [feat. Barry] Mar 19 Déc 2017 - 10:32


 
Caitlin & Barry
Entre deux feux
« La même chose que toi très probablement. » Très probablement même.. La Team Flash était liée comme les cinq doigts d'une main, et la vie de l'autre comptait toujours plus que notre propre existence. Mon regard sur elle était grave, mais intérieurement je souriais.  Son dévouement à encadrer Flash me touchant profondément.. Il est clair que le bolide écarlate ne serait rien sans l'équipe de StarLabs, c'est eux qui m'avaient  appris à comprendre «  la force véloce » et à m'en servir sans me blesser ou mon entourage  . Puis finalement j'ai mis ce don au service de la justice, en outre de mon implication entant que scientifique dans la police..   Les motivations de Devoe... Lâchai-je , avant de croiser mes bras à la hauteur de mon torse. Cet homme était à porté de main, mais tellement inaccessible aussi... Il avait , incontestablement une longueur d'avance et je séchais littéralement  sur la manière de le piéger.  Cependant, il ne restait pas moins un homme  sans  talon d'Achille.. Non, son intelligence n'était pas sans faille   « Tu ne devrais pas être chez toi ? Avec Iris ? Ou Joe ? Plutôt qu’ici, seul dans le noir ? » S'enquit-elle . Les fêtes de fin d'année approchaient,  mais une menace aussi et bien que j'étais ressorti différent de cette prison temporelle,  sauver le monde restait ma priorité.   Sûrement... Mais Devoe a déjà beaucoup trop d'avance pour lui laisser encore du temps.  On ne sait  rien de lui.. Il a l'air tellement ordinaire.. Il était professeur en faculté et l'époux d'une femme  aimante. Il était difficile de croire que cet homme soit animé de sombres ambitions... Et pourtant, mon face à face avec lui m'avait permis de découvrir sa part d'ombre. Le retour de Flash, le bus frappé par la matière noire, tout avait été calculé d'avance et dans un but bien précis. Mais lequel? Le mystère de son dessein restait intact.. On avait beau connaitre son nom, rien ne l'avait cependant trahi sur ses projets.  De nouveau, je me perdis dans mes réflexions, alors que Caitlin terminait d'un trait son café. Je savais que mon amie voulait m'aider à prendre du recul par rapport à tout ça, à m'éviter de foncer tête baissée comme j'ai pu faire en m'introduisant chez eux. Mais j'étais attiré par cet homme comme un aimant...et ce besoin de savoir me m'était en proie à une folie obsessionnelle.  Caitlin perdant , soudainement l'équilibre , je me reconnectai aussitôt à cette  réalité...Qui se figea autour de moi alors , qu' instinctivement, je me servais de la force véloce pour la retenir  et rattraper sa tasse avant qu'elle ne s'éclate au contact du sol.  Je savais combien elle l'affectionnait.  Les éclairs jaunes disparaissant, aussi vite qu'ils m’avaient entouré  dans le feu de l'action, je lui souris, avant de lui demander. Tu comptes te mettre en compétition contre Cisco ? Ce dernier cassait pas mal de tasses , lorsqu'il venait à rêvasser sur Gypsie , sa petite amie , extrêmement charismatique et dangereuse de terre dix neuf. Est-ce que tout va bien pour toi ? Je ne pense pas que ce retour à StarLabs soit que  pour Devoe.. Je la connaissais suffisamment pour savoir  quand elle me cachait quelque chose d'important.  Je lui adressai sa tasse à café et renchéris, notre amitié beaucoup plus importante que toutes les menaces qui pourraient planer sur Central City.   Cait' , je suis là si tu as besoin... Je ne suis pas spécialement de bonne compagnie en ce moment, mais je reste toujours disponible pour mes amis.. Surtout pour toi.  J'avais créé cette singularité il y a maintenant trois ans  et c'était de ma faute si Ronnie s'était sacrifié. Tout Central City me prenait pour un sauveur, mais c'était lui le véritable héros , lui que très peu de personnes honoraient sa mémoire. Je vois bien quelque chose te tracasse . Tu veux en parler autour d'un autre café ? Elle avait beau contenir ses sentiments derrière une attitude stoïque , son regard lui la trahissait. J'avais vraiment appris à la cerner avec le temps.. Elle avait une force, une volonté  inimaginable mais on résolvait les soucis directs ou indirects des missions, en famille... Car oui, on était une véritable en famille en dehors de notre combat contre le crime.  

 
lyrics de film qui fit
 lyrics de film qui fit


   

    “Peu importe la vitesse où l'on court, la mort gagne toujours par une longueur.”⚡️

    Ma terreur de la précipitation l'emporte sur toute autre crainte, et dans l'alternative du regret par le choix ou par l'abstention, mon instinct est pour la dernière manière. J'ai peur de l'occasion, comme d'autres en ont la passion ou le génie ; au moins quand j'agis pour mon compte, je suis pusillanime, sceptique et irrésolu. Je déteste le hasard dans la vie, et je ne sais pas me décider sans savoir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: Entre deux feux [feat. Barry] Sam 20 Jan 2018 - 17:54

ft. Caitlin
& Barry
Entre deux feux.
En une éclaire, Barry avait rattrapé ma maladresse. Je tressaillis et lui offris un mince sourire face à sa plaisanterie. Je me remis droite et lissais ma jupe, sans doute plus un toc qu’une nécessité de paraitre parfaite en extérieur pour cacher tous signent d’imperfection intérieur. Je m’inquiétais pour Barry bien sûr, nous ne l’avions pas cru au départ sur ses suspicion quant à DeVoe, pourtant l’instinct de Barry était généralement très bon. Le voir petit à petit s’enfoncer dans une sorte d’obsession pour résoudre le mystère que constituais cet énigme humaine ne me paraissais pas très sain. Mais le pire dans tous c’était l’impuissance que je ressentais face à ce nouvel ennemi de la famille Flash, il semblait toujours avoir dix coups d’avance et nous tentions tous de garder un visage confiant pour Barry, bien que ce ne fus pas réellement mon ressentis. De plus, prise par mon propres combat intérieur contre un alter-égo que je ne contrôlais pas, je me sentais totalement inutile en ce moment, pire encore j’avais peur de devenir un véritable boulet.

Ce qui ne fus pas étonnant cependant, fus de voir Barry lire en moi comme dans un livre ouvert. Après toutes ses années les uns auprès des autres à se soutenir et à partager bien plus d’épreuves que le commun des mortels nous avait tous énormément soudé, rapprocher même. Nous n’étions pas qu’une team, nous étions une véritable famille.

-Je sais Barry, ne t’inquiète pas pour moi.

Lui répondis-je en posant une main amicale sur son bras, lui offrant un sourire discret. Nous avions des problèmes immédiats bien plus urgent que Killer Frost, elle était tellement « last season ». Je posais ma tasse dans l’évier et m’afférais à la laver.

-Je crois qu’il serait plus judicieux pour moi de prendre un thé cette fois.

Lui répondis-je en essuyant la tasse que j’avais finis de rincer. Je mis l’eau à bouillir et attrapais une seconde tasse que je remplis de liquide d’un noir de jais. Je lui tendis la boisson fumante et m’attrapais un sachet de verveine menthe, ajoutant une cuillère de miel dans le récipient.

-Tu as de nouvelle piste ? Sur ce que prépare DeVoe ?

Je versais l’eau chaude dans mon mug et allais m’assoir sur une chaise au coin de la table, croisant mes jambes et réchauffant mes mains en les plaçant tout autour de ma boisson.

-Il ne doit pas être si ordinaire que ça pour avoir engendrer tous un bus de méta-humain en se servant de ton retour. C’est un peu comme si on avait assemblé tous un puzzle mais qu’il manquait la pièce centrale pour en comprendre l’image.

Je marquais une pause en observant le visage de Barry, il était pâle, on lisait l’inquiétude dans son regard, la détermination aussi bien sûre. Mais une nouvelle étincelle était née au détour de ses iris, une étincelle qui ne présageais rien de bon quant à la nature de cette chasse aux indices qui peu à peu prenais le pas sur le quotidien de mon ami.

-Tu sait que tu ne dois plus le confronter toi-même Barry, tu as la team Flash sur laquelle tu peut te reposer, nous sommes là pour toi aussi, je suis là pour toi.

Dis-je tous en laissant mon regard planter dans le sien.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 503
Date d'inscription : 26/12/2016
Situation amoureuse : Célibataire
Pour qui j'existe : A définir
Ma famille : Henry Allen (père) Nora Allen (mère) Alvaro Mendes (Demi-frère)
avatar
Bartholomew H. Allen
MessageSujet: Re: Entre deux feux [feat. Barry] Mer 31 Jan 2018 - 9:36


Caitlin & Barry
Entre deux feux
« Je sais Barry, ne t’inquiète pas pour moi. » Il m'était difficile de ne pas m'inquiéter pour chacun d'entre eux. Après la mort de mon père, la team Flash était devenue comme une famille pour moi , en outre d'un père de substitution dans la police de cette ville. A cette pensée, l'ombre d'un sourire se forma instantanément à mes lèvres. A l'arrestation de mon père pour le meurtre de ma mère , c'était Joe West qui m'avait pris sous son aile, m'élevant alors comme le fils qu'il n'avait jamais eu à cet époque. Sa main venant épouser mon bras, je basculai aussitôt mes iris gris sur les siens d'une  teinte plus brune. Il y avait de l'ombre dans ses yeux, Caitlin était soucieuse, mais se taisait pour ne pas s'ajouter au problème Devoe...Pourtant, peu importe l'étendue du problème actuel, je restais ouvert à mes amis. Par ailleurs aucun secret ne devait exister entre nous. « Je crois qu’il serait plus judicieux pour moi de prendre un thé cette fois. » Me déclara-t-elle , après avoir posé sa tasse dans l'évier pour la laver.  Je n'étais pas un grand buveur de thé mais dans mes souvenirs, ma mère en prenait tous les soirs après le repas. « Tu as de nouvelle piste ? Sur ce que prépare DeVoe ? » S'enquit mon amie avant de me remettre une tasse  emplie de café  , ce qui me fit sourire . Les délicates attentions étaient toujours pour moi les bienvenues.   Non pas vraiment... Je n'ai pas vraiment avancé et rassures toi en votre absence je n'ai rien tenté de stupide. Je pris une profonde inspiration et portai aussitôt la tasse à mes lèvres. J'étais ressorti plus positif de  la Force véloce mais cette histoire continuait à me ronger de l'intérieur. Je n'avais aucune piste à suivre et il était plus que certain que ce génie du crime ne s’arrêtera pas là... Non , un plan machiavélique contre Flash  devait déjà germer dans son esprit. « Il ne doit pas être si ordinaire que ça pour avoir engendrer tous un bus de méta-humain en se servant de ton retour. C’est un peu comme si on avait assemblé tous un puzzle mais qu’il manquait la pièce centrale pour en comprendre l’image. » C'était exactement l'image, et la pièce manquante avait un lien directe avec la «  Force pure ». il n' a pas engendré directement  tout un bus, il savait exactement que vous allez  ramener Flash après l'apparition du Samourai robot... Rectification du Samuroid , désolé Cisco. Et que la matière noire allait frapper ce bus, reste à déterminer quel genre de rôle , ces méta-humains ont dans son plan. Car aucun n'a été vraiment en contact avec le professeur Devoe.. Mais il n'est pas le genre d'homme a laisser les événements se faire au hasard. A ce moment là j'étais loin de m'imaginer que ce plan en question était en rapport avec de la transcendance , qu'il allait continué à vivre dans un tout nouveau corps, celui d'un méta humain télépathe et que surtout j'allais être inculpé pour le meurtre du professeur Clifford Devoe. "Tu sait que tu ne dois plus le confronter toi-même Barry, tu as la team Flash sur laquelle tu peut te reposer, nous sommes là pour toi aussi, je suis là pour toi." De nouveau, son regard était sur moi,  à la fois tendre et dur  alors que jusqu'à présent je n'avais que les écarter du danger.  Mais je portais comme un mauvais pressentiment, et bien évidemment ma réaction première était de protéger mes amis.  Car finalement, si il devait arriver un malheur à l'Ecarlate , ils devront se tenir prêt pour poursuivre la bataille.  Je n'étais pas Flash... Nous sommes Flash. Je le sais bien Caitlin... Mais j'ai la conviction profonde qu'il a lien direct avec Flash et que comme Eobard Thawne, Savitar , Zoom , cette menace devient ma entière responsabilité.  Je suis resté des mois à payer mes fautes dans la «  Force véloce » , à payer le prix du Flashpoint...Et vous avez défendu cette ville sans aucune aide.  Sincèrement la team n'a rien à prouver , en revanche Flash...Il a été très décevant. De nouveau , je pris une profonde inspiration. Caitlin en était un bel exemple de mes bavures.. Si je n'avais pas créé  le Flashpoint, jamais elle serait devenue Killer Frost.

lyrics de film qui fit
lyrics de film qui fit


   

    “Peu importe la vitesse où l'on court, la mort gagne toujours par une longueur.”⚡️

    Ma terreur de la précipitation l'emporte sur toute autre crainte, et dans l'alternative du regret par le choix ou par l'abstention, mon instinct est pour la dernière manière. J'ai peur de l'occasion, comme d'autres en ont la passion ou le génie ; au moins quand j'agis pour mon compte, je suis pusillanime, sceptique et irrésolu. Je déteste le hasard dans la vie, et je ne sais pas me décider sans savoir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Entre deux feux [feat. Barry]

Revenir en haut Aller en bas
 

Entre deux feux [feat. Barry]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gotham: year one ::  :: Vers d'autres horizons :: Central City-