AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

  [LIBRE ] Freedom can be frightening if you never felt it

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Pieces of a Broken Mirror
avatar
Messages : 400
Date d'inscription : 29/03/2016
Situation amoureuse : je t'aime tellement que c'en est une souffrance
Pour qui j'existe : Hugo Strange, la Cour des Hiboux
Ma famille : Les créatures de Indian Hill
Pieces of a Broken Mirror
MessageSujet: [LIBRE ] Freedom can be frightening if you never felt it Mer 28 Fév - 12:00

Freedom can be frightening if you never felt it
UNE CHOUETTE DANS LA NUIT NOIRE✧ Voilà  maintenant un an que j'étais  à Gotham City, arpentant ses rues dans l'espoir d'y trouver des réponses. Plus précisément  sur le garçon dont je restais une copie conforme. Moi, la créature improbable  tout droit sortie d'un projet secret du nom d'Indian Hill et qui ressemble comme deux gouttes d'eau au philanthrope Bruce Wayne . De retour sur le lieu de l'accident du bus, je restai un moment songeur , me remémorant une fois de plus ce fameux transfert qui m'aura valu la liberté. Je ne connaissais rien de ce monde, et je n'avais personne a qui me raccrocher...Je n'étais que l'instrument d'une société secrète  du nom de la " Cour des Hiboux" , un assassin de sang froid et un combattant hors pair , destiné à mourir mais sans aucune souffrance.  « Hey petit ! tu ne devrais pas traîner ici » m'avertit une première femme avant d'écraser sa cigarette sur le bitume ,  de son  talon aiguille. « A moins que tu cherches un peu de compagnie..  Tu devrais rentrer chez toi …  » Je lui adressai un regard curieux, mais ne lui répondis pas, me contentant de reculer vers le pont de la voie ferrée sous lequel se trouvaient des sans abris autour  d'un feu Je peux rester avec vous ? Leur demandai-je, alors que la pluie commençait doucement  à tomber  sur la ville, le choc de la température faisant échapper de la fumée des bouches d'égouts. « Biensur mais t'as quoi gamin à nous offrir? » Je n'avais pas de nourriture sur moi, juste les quelques billets qu'on m'avait remis pour la mission , mais qu'allait-il me rester après ? C'est pourquoi je leur mentis tout simplement.  Je n'ai rien sur moi , je suis désolé... Me rapprochant du feu qui crépitait pour me réchauffer les mains, je restai un moment silencieux, tachant de ne pas les provoquer d'avantage, bien qu'à aucun moment cela n'avait été mon attention. Je n'avais qu'un objectif en tete, retrouver Selina Kyle et lui faire payer ma déception au prix du sang « Tes parents t'ont jamais dis , que toute chose à un prix » reprit-il en sortant d'un geste vif la lame d'un couteau. A vrai dire, je n'avais aucun parent, juste un créateur un tantinet fourbe et cruel..Qui toutefois m'avait traité avec le plus grand respect pour préserver sa pathétique existence. Je n'ai pas de parents...Juste un tuteur mais j'ignore où il est à présent... Lui fis-je remarqué avant que mon regard ne se pose sur l'arme blanche, étincelante sous la lumière des flammes. Qu'allez vous tenter exactement avec ce couteau ? M'enqui-je doucement  , sans l'once d'une crainte dans la voix , bien que  sa main s'était refermée abruptement  sur le col de ma veste pour me tirer vers lui ,pour enfin  glisser le fil tranchant de son arme blanche   sous ma gorge. «  Crowley fais lui les poches , on jettera son cadavre aux docks.  Ou  il disparaîtra, dévoré par les crocodiles.  » Ma respiration  toutefois accentuée , je m'immobilisai sous les mains de l'autre homme qui me faisait alors  les poches. « Tiens tiens ou as -tu volé ça ? Reprit mon assaillant, en sortant  les quelques billets de ma veste. Il y a des rumeurs qui courent à Gotham City... Si j'étais vous j'y ferai attention... Dis-je , un sourire sibyllin se peignant sur mes lèvres.. Je parlais bien évidemment de la Cour des Hiboux: De ces personnes extrêmement puissantes qui détiennent les ficelles de cette ville.  Sa lame s'enfonçant un peu plus dans ma chair jusqu'à laisser un filet de sang, je me tus sans ciller, attendant que quelque chose ou quelqu'un ne  détourne leurs attentions de moi, serait-ce qu'une seconde pour reprendre l'avantage...Je savais me battre en plus d’être doté d'une excellente agilité , cela faisait partie du programme dans lequel j'étais appliqué... A cette pensée, je me remémorai l'apparition de Bruce Wayne  à la volière, si triste, si incertain, alors que Ra's Al Ghul en personne avait de grands projets pour lui . Que sera exactement sa réaction en me voyant encore à Gotham City ? Moi qui avait fuis cette ville après l'échec de mon infiltration au manoir et qui était supposé mourir dans les jours à venir.
©️ Mister Hyde


My heart is racing, Hold me, take me in  
I'm sick and then I'm well. So full, so empty still .You leave me wanting. Oh tell me where'd you go. Don't be invisible. Cause I am reaching.  ©️ okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pieces of a Broken Mirror
avatar
Messages : 118
Date d'inscription : 02/11/2017
Situation amoureuse : Pas insensible du tout à un certain dieu de la vitesse
Pour qui j'existe : Les gens de terre 2 - Savitar
Ma famille : Quentin Lance (Terre 2 Mort) Sara Lance (Terre 2)
Pieces of a Broken Mirror
MessageSujet: Re: [LIBRE ] Freedom can be frightening if you never felt it Mar 13 Mar - 10:00


   
Freedom can be frightening if you never felt it  
Owlman /514A Ft. Laurel Lance/Black Siren.

   
De retour à Gotham, pour quel raison ? Je ne saurai pas le dire, simplement j’avais été envoyer ici pour certaine choses, de plus il paraitrait que mon très cher double de cette terre se trouve dans le coin, je m’étais donc dit que si je pouvais la croiser ça serai amusant, on verrais qui de nous deux est la plus forte, et je parviendrais peut-être à l’éliminer, après tout pourquoi pas lui voler sa nouvelle vie en plus de son ancienne, mais comme on dit chaque chose en son temps, et au final je pense qu’elle ne sera pas forcément simple à trouver, si elle travail pour la tête de démon je me doute qu’il saura bien la caché. Mais bon en attendant j’avais d’autres choses à faire. D’autres chats à fouetter en quelque sorte. Mais pour l’heure je ne pouvais que déambuler dans les rues de Gotham, a la recherche de je ne sais quoi en fait, tout était bien trop calme, limite je m’ennuyais, et on sait bien que l’ennuie n’est pas forcément une bonne chose pour moi.

   Mes pas m’avais alors conduit vers le coin ou les sans-abris vivais en quelque sorte, On non je ne comptais pas rester avec ce genre de personnes, je pouvais aller à l’hôtel et j’en passe mais bon je ne sais pas c’est par ici que j’étais passer ce soir, le destin fais bien les choses il parait parfois, et c’est en passant que je ne peux que remarquer un petit groupe au près du feu, un enfant avec eux, ce n’est pas comme si c’était la première fois que je voyais un enfant dans la rue, j’en voyais souvent, surtout à Gotham il faut bien le reconnaitre. Mais ce garçon ne semblais pas vraiment avoir sa place ici, je ne pouvais que m’approcher doucement, sans attirer l’attention jusqu’à ce que je vois les personnes avec qui il était le menacer avec une arme blanche. Mauvais endroits mauvais moment pour ce garçon. C’est con… Oh n’allez pas croire que je vais faire demi-tour, j’ai beau être mauvaise je ne supporte pas qu’on s’en prenne aux enfants. Je n’étais pas assez près pour entendre leur conversations mais qu’importe, on ne menace pas un enfant une fois encore. Et du coup je ne peux qu’avancer vers eux, sans pour autant rester discrète pour le coup.

-Tellement facile de s’en prendre à un enfant… Pitoyable…

J’avais leur attention sur moi, ce qui ne pouvait que me faire sourire, j’avais envie d’un peu d’action après tout, je l’avais dit je m’ennuyais. J’avançais toujours vers eux avec ce sourire aux lèvres.

-Casse-toi et on ne te fera rien…

-Oh vraiment ? Je tremble de peur…  Lâchez le gosse qu’on s’amuse un peu…

J’avais eu ce que je voulais, leur attention, et ils avaient lâché le gosse pour approcher dans ma direction… Ah s’ils savaient …

-Voilà qui est mieux… Un baiser pour vous féliciter…

Aussitôt dit aussi tôt fait je ne pouvais que faire mine de leur envoyer un baiser mais c’est plutôt mon cher cris qu’ils allait se prendre en pleine face.


   
black pumpkin



God, and goddess, the perfect duo
ANAPHORE


Nous sommes Savitar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pieces of a Broken Mirror
avatar
Messages : 400
Date d'inscription : 29/03/2016
Situation amoureuse : je t'aime tellement que c'en est une souffrance
Pour qui j'existe : Hugo Strange, la Cour des Hiboux
Ma famille : Les créatures de Indian Hill
Pieces of a Broken Mirror
MessageSujet: Re: [LIBRE ] Freedom can be frightening if you never felt it Mer 14 Mar - 10:27

Freedom can be frightening if you never felt it
UNE CHOUETTE DANS LA NUIT NOIRE✧A l'arrivée d'une femme , habillée entièrement de cuir noir, un nouveau sourire énigmatique étira mes lèvres à cet instant, bien que mon assaillant continuait à me menacer de son couteau.  Entant que membre de la Cour des Hiboux, je connaissais chacun des résidents de cette ville et ceux qui avaient pour habitude d'y pénétrer occasionnellement. On la nommait Black Siren, pour son chant exceptionnel et dangereux à quiconque l'entendrait , mais son vrai nom était Laurel Dinah Lance et elle venait d'un autre univers...D'une Terre parallèle à la notre et qui tournerait sur une toute autre fréquence. Ces informations, m'avaient été données , jadis par le professeur Strange, qui lui avait tenu à faire mon éducation avec divers livres de science et de physique quantique . Je n'étais pas un sujet de laboratoire ordinaire, entant que double de Bruce Wayne, il était essentiel que j'ai aussi ses connaissances dans ces nombreux domaines. « Tellement facile de s’en prendre à un enfant… Pitoyable… «  Fit-elle remarqué a ses hommes, qui venaient de finir mes poches.  L'un comme l'autre, ils ignoraient à qui ils avaient vraiment affaire, en plus de n’être pas un enfant , je n'étais pas vraiment ordinaire... Je possédais des capacités dit de Méta-humain. A cette pensée, mon regard bleu nuit se posa sur celui de Black Siren, elle aussi avait reçu un don de la science, c'est pourquoi je n'allais pas l'attaquer, bien au contraire...Il ne manquait plus que le troisième double..  « Oh vraiment ? Je tremble de peur…  Lâchez le gosse qu’on s’amuse un peu » Oh oui un peu d'amusement, mon cœur était brisé en mille morceaux et j'avais bien besoin d'un peu de divertissement avant de reprendre ma mission. Mon regard sur elle s'intensifia, alors que mon assaillant venait de me lâcher, pour enfin me pousser vers elle, qui était d'une beauté diaboliquement parfaite.  Je connaissais bien évidemment son histoire et finalement, on avait bien plus en commun que prévu...Elle qui avait souffert par amour et donc d'une cruelle déception. «  Voilà qui est mieux… Un baiser pour vous féliciter… » Reprit-elle , avant de lancer un cri effroyable contre eux, mais qui n'eut aucun effet sur ma personne. Rien ne pouvait m'arracher de la douleur en tout cas pas physique... Même ma destruction je la vivais presque sereinement. Les hommes, à même le sol et  complètement lobotomisés par ces ultra sons.  Je repris mes biens et vins aussitôt à sa rencontre... Elle si mystérieuse, spéciale et appréciées , de la société secrète pour laquelle je travaillais. Mon regard sur elle, n'était plus celui d'un enfant agressé , mais plutôt d'un prédateur à son égal... Il y avait la de la haine, de la malice,  de la vengeance et une envie particulière de trancher la gorge de quelques innocents. Après la chute de la Cour, face à la traîtrise de Ra's Al Ghul, ils avaient fait de moi un Talon, c'est à dire un assassin de la nuit et de sang froid. On me connaissait désormais sous le nom de Owlman, bien que notre nouveau leader m’appelle aussi Lincoln March. Comment pourrai-je vous remercier Black Siren ? M'enquis-je, lui tenant presque autour comme un loup en pleine chasse, pour enfin m’arrêter face à elle. Il y avait là, encore du sang qui s'échappait de mes narines, mais je ne sentais rien, jusqu'à ce que son goût soit sur mes lèvres. Ma création était imparfaite et , je mourrais à petit feu... Mais cela ne me préoccupait pas vraiment, tant que le temps restait suffisant pour accomplir la mission.  Aussi improbable que cela soit , on avait trouvé comment ralentir le processus... Je vous connais fort bien de réputation.. Je suis membre d'une organisme de l'ombre qui sait tout et voit tout. La Cour des Hiboux faisaient partie du folklore de Gotham City si je pouvais dire, et même si cela restait que des murmures infondées , certains connaissaient avec exactitude nos projets... Entre autre Bruce Wayne dont on détient quelques emprises à son nom, son stupide majordome et puis le capitaine Gordon. Je suis le projet  514A de Indian Hill mais vous pouvez m'appeler five ou bien Owlman est ma nouvelle identité.  Précisai-je , ce nom de sang était plutôt connu dans le monde souterrain et pourtant à voir comme ça je n'avais rien d'une grande menace.  
©️ Mister Hyde


My heart is racing, Hold me, take me in  
I'm sick and then I'm well. So full, so empty still .You leave me wanting. Oh tell me where'd you go. Don't be invisible. Cause I am reaching.  ©️ okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pieces of a Broken Mirror
avatar
Messages : 118
Date d'inscription : 02/11/2017
Situation amoureuse : Pas insensible du tout à un certain dieu de la vitesse
Pour qui j'existe : Les gens de terre 2 - Savitar
Ma famille : Quentin Lance (Terre 2 Mort) Sara Lance (Terre 2)
Pieces of a Broken Mirror
MessageSujet: Re: [LIBRE ] Freedom can be frightening if you never felt it Mar 20 Mar - 11:24


   
Freedom can be frightening if you never felt it  
Owlman /514A Ft. Laurel Lance/Black Siren.

   
Ainsi donc il me connaissait, il faut dire que je commence très légèrement, sans pour autant me vanté, d’avoir une certaine réputation. Ça ne pouvait que me faire sourire, le fait qu’on me connaisse m’arrange, ça facilite les contrats que je pourrais avoir, car oui on le sait aussi je bosse clairement pour qui met l’argent, je ne me fie pas du tout aux guerres et conflits des différents groupe, je vais là ou me porte le vent, là où c’est le plus avantageux tout simplement, même si je revins toujours vers une seul et unique personne, mais là n’est pas la question… Comment il pouvait me remercier ? Hum bonne question, pour une fois je n’avais pas fait ça pour l’argent ou je ne sais quoi, simplement pour le but de défendre une personne, car oui j’ai un cœur au fond, aussi surprenant que ça puisse paraitre.

-Aussi surprenant que ça puisse paraitre, pas besoin de me remercier…

Alors donc il fessait partis d’une organisation, ça expliquais comment il me connaissait, ça expliquer pourquoi il n’était clairement pas en train d’hurler de peur quand je suis arrivé, ça expliquais beaucoup de choses et rapidement je ne peux que savoir de quel organisation il parle, oh oui moi aussi je savais beaucoup de choses sur Gotham et ces conflits, sur la cours des hiboux et sur la ligue. Oh oui je connaissais bien tout ça, et c’est forcément avec un sourire aux lèvres que je peux lui répondre.

-Ainsi donc la cour des Hiboux me connaît, si je peux donc en déduire ceci, c’est intéressant. Et c’est aussi flatteur c’est certain. Car oui en effet moi aussi je sais beaucoup de choses, dont l’existence de cette organisation…

Projet 514A, ou five ou encore Owlman donc, il en avait des noms, c’est surprenant en quelque sorte mais bon au fond ce n’est qu’un détail je dirai. Et si on ne peut pas manquer la ressemblance avec Bruce Wayne, on ne peut que comprendre ce qui le différencie de ce dernier.

-Et bien Owlman, c’est un plaisir d’avoir fait votre rencontre. Comme quoi le hasard fait bien les choses parfois…  Et il me semble avoir déjà entendu parler de vous…

   
black pumpkin



God, and goddess, the perfect duo
ANAPHORE


Nous sommes Savitar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pieces of a Broken Mirror
avatar
Messages : 400
Date d'inscription : 29/03/2016
Situation amoureuse : je t'aime tellement que c'en est une souffrance
Pour qui j'existe : Hugo Strange, la Cour des Hiboux
Ma famille : Les créatures de Indian Hill
Pieces of a Broken Mirror
MessageSujet: Re: [LIBRE ] Freedom can be frightening if you never felt it Jeu 22 Mar - 9:11

Freedom can be frightening if you never felt it
UNE CHOUETTE DANS LA NUIT NOIRE✧Mon retard était toujours sur elle, accompagné d'un sourire énigmatique sur mes lèvres... J'étais un assassin de la Cour des Hiboux, de ce fait je connaissais bien Gotham et ses habitants,  puis ces quelques exceptions qui venaient de temps en temps tourmenter cette ville. Black Siren était d'ailleurs une de nos cibles potentielles , elle qui était avant toute chose une mercenaire et donc un danger pour ces citoyens. Je pris une profonde inspiration, ne pouvant sortir l'un de mes couteaux contre cette femme de terre 2. Bien que j'aurai pu battre ces hommes, elle venait tout bonnement de me porter secoure. « Aussi surprenant que ça puisse paraître, pas besoin de me remercier… » A sa réponse, mon sourire se changea , éclaircissant de ce fait mon visage quelque peu blafard. J'étais assez surpris qu'une assassine de sa renommée puisse posséder un semblant de compassion envers une victime, il est clair que la blonde aurait pu passer outre et laisser ces hommes me trancher la gorge.. On peut dire que dans une ville comme celle-ci personne ne se mêlait  de rien... Sans doute par peur, en moins que ça ne soit de l'indifférence pure, étant donné qu'on se soucie guère des orphelins mourants de ses rues... « Ainsi donc la cour des Hiboux me connaît, si je peux donc en déduire ceci, c’est intéressant. Et c’est aussi flatteur c’est certain. Car oui en effet moi aussi je sais beaucoup de choses, dont l’existence de cette organisation… » Dans le monde souterrain, cette société secrète était sur toutes les lèvres, cependant rien n'avait pu justifier sa présence et certains disaient que ce n'était que des racontars pour stopper les agissements néfastes de la pègre. C'est un nom qui ressort généralement de l'ombre...Mais qui reste lui l'ombre d'un murmure... Dis-je , le regard toujours aussi malicieux et dans le sien, qui brillait d'autant de vices. On ne vivait plus que pour cette soif de vengeance et de sang.  C'était là dure loi de cette ville dévorée par les Ténèbres...Mais à présent que la Cour s'était relevée du double jeu de Ra's Al Ghul, on allait de nouveau pouvoir apporter un jugement et comme toujours Gotham faisait partie dés plus à craindre. A croire qu'il n' y avait plus grand chose à faire... « Et bien Owlman, c’est un plaisir d’avoir fait votre rencontre. Comme quoi le hasard fait bien les choses parfois…  Et il me semble avoir déjà entendu parler de vous… » Peu de personnes connaissaient l'existence du double de Bruce Wayne, cette pauvre créature échappée de Indian Hill et qui serait la clée d'un sombre projet , mais Owlman, lui s'était fait un nom en dépit de la discrétion de ses patrons. Plusieurs de mes victimes à qui j'avais sectionné un membre en guise de premier avertissement pouvait en parler d'une voix tremblante et blanche. «  il était là perché sur une Gargouille et s'est envolé vers moi comme une chouette en pleine nuit avant de sortir sa griffe acérée...Son ergot. » A ce souvenir un sourire étira de nouveau ma bouche , il était bon d'avoir de l'importance dans cette ville de tarés. J'ai moi aussi une certaine réputation à entretenir...J'aime assez jouer avec mes cibles et en prendre du plaisir. Et pourtant, je n'étais pas si mauvais dans le fond, Alfred et Selina auront pu sauver Bruce si ils m'avaient écouté et ainsi sauver Gotham de ce virus... Mais ce qui est un monstre ne peut être bon.. Ce qui est un monstre de laboratoire ne peut être qu'un monstre à combattre. Puis y a eu cette personne que je pensais différente et qui finalement m'avait aussi abandonné car une petite chose mourante était trop de responsabilité et peut-être bien parce que je ne pouvais plus le satisfaire comme je le faisais avant que les sentiments m'emportent. Je l'avais aimé, tout donné et il m'a laissé prisonnier de ce sombre destin au sein des Hiboux sournois. Si tu es de retour à Gotham pour un contrat, je peux tout aussi bien t'aider . Ses souvenirs avaient réveillé en moi une certaine soif qui me fallait désormais étancher par de la violence... 
©️ Mister Hyde


My heart is racing, Hold me, take me in  
I'm sick and then I'm well. So full, so empty still .You leave me wanting. Oh tell me where'd you go. Don't be invisible. Cause I am reaching.  ©️ okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pieces of a Broken Mirror
avatar
Messages : 118
Date d'inscription : 02/11/2017
Situation amoureuse : Pas insensible du tout à un certain dieu de la vitesse
Pour qui j'existe : Les gens de terre 2 - Savitar
Ma famille : Quentin Lance (Terre 2 Mort) Sara Lance (Terre 2)
Pieces of a Broken Mirror
MessageSujet: Re: [LIBRE ] Freedom can be frightening if you never felt it Mar 27 Mar - 10:02


   
Freedom can be frightening if you never felt it  
Owlman /514A Ft. Laurel Lance/Black Siren.

   
C’est une rencontre assez surprenante il faut bien le dire, moi qui en temps normal s’en moque totalement de voir une personne en danger, forcément comme je fais ce genre de chose, pourquoi je sauverai d’autres personnes, je ne suis pas une justicière, loin de là. Mais ce soit je ne sais pas ce qu’il m’a pris et je n’ai pas pu m’empêcher d’intervenir. C’est de cette façon que je me retrouve en face de ce jeune Owlmann, bien sûr que j’ai entendu parler de lui, j’ai des relations que voulez-vous mais bon ce n’est qu’un détail. Mais bon je ne pensais pas vraiment tomber sur lui c’est évident, le hasard fait bien les choses, c’est ce que j’avais dit, pourquoi ? Je ne sais pas, comme je n’avais pas forcément besoin de lui, pas besoin de le rencontrer, mais on sait bien qu’on peut tirer profit de chaque situation de la vie. C’est donc pour cette raison que j’avais dit cette chose.

Je ne pouvais pas m’empêcher de sourire quand je l’entends me dire que lui aussi a une certaine réputation à entretenir, qu’il aime jouer avec ces cibles et en prendre du plaisir. Oh ce jeune homme au visage pourtant doux, cache bien des choses, je trouve ça vraiment amusant et très intéressant, et forcément je ne peux qu’y voir pas mal de point commun. Aussi surprenant que cela puisse paraitre en tout cas.

-Et bien, il semblerait qu’on ait des points communs  alors, une réputation à entretenir, le plaisir de jouer avec nos cibles et en prendre du plaisir. C’est assez amusant quand on y pense.

Amusant je ne sais pas trop, mais en tout cas c’est intéressant, c’est certain. Après je n’étais pas non plus là pour me servir de lui, comme je l’avais dit je l’avais « sauvé » simplement comme ça, sans idée derrière la tête, surtout quand on sait qu’il aurait largement pu se débrouiller seul quand on y pense. Mais tout ceci n’est qu’un détail. Enfin quand il me propose de l’aide, si je suis ici pour un contrat, je ne peux que de nouveau sourire, en effet j’avais un contrat, un homme à tuer, je ne sais pas pour quel raison mais on m’avait payé pour ça. De toute manière je ne demande jamais les raisons quand on y pense. Et du coup je ne pouvais que me dire que sa présence au final pourrait être bénéfique. Le visage de Bruce Wayne… Si pratique…

-J’avoue que je n’avais pas penser à avoir de l’aide pour ce contrat, je m’en sort toujours seule, mais pour le coup, ça pourrait être en effet bien bénéfique. Et je pourrais partir plus vite que prévu.

Oh non pas que je n’aimais pas Gotham, mais j’avais d’autre choses à faire ici et là tout simplement, donc bon, et puis on sait bien que je ne reste pas souvent longtemps dans un même endroit, sauf s’il y a de l’intérêt.

   
black pumpkin



God, and goddess, the perfect duo
ANAPHORE


Nous sommes Savitar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pieces of a Broken Mirror
avatar
Messages : 400
Date d'inscription : 29/03/2016
Situation amoureuse : je t'aime tellement que c'en est une souffrance
Pour qui j'existe : Hugo Strange, la Cour des Hiboux
Ma famille : Les créatures de Indian Hill
Pieces of a Broken Mirror
MessageSujet: Re: [LIBRE ] Freedom can be frightening if you never felt it Dim 15 Avr - 17:33

Freedom can be frightening if you never felt it
UNE CHOUETTE DANS LA NUIT NOIRE✧La tristesse, la solitude et le chaos étaient tout ce qui m'animait désormais... Je m'étais trouvé égaré , pendant un certain temps, mais la déception aussi cruelle soit-elle m'avait de nouveau conduit vers la Cour des Hiboux..Aujourd'hui j'avais la chance de pouvoir m'accomplir et donner un sens à mon existence... J'étais certes mourant , mais ne serai  pas mort en vain, non il y avait là tant de missions pour un Talon de mon rang, tant de gorges qu' Owlman pouvait trancher de son ergot avant de rendre son dernier souffle . L'échéance n'était plus la même et je comptais bien rendre visite à Bruce Wayne, histoire de lui rappeler que durant tout ce temps... Je l'ai guetté comme un rapace des nuits. Ce dernier ignorait encore tout de la vérité, que la Cour des Hiboux s'était reformée pour garder un œil alerte sur Gotham City. A cette pensée, un sourire sibyllin étira mes lèvres sans que je ne quitte ma trouvaille des yeux.  Ce n'était qu'une question de temps, avant que le jugement dernier ne sonne... Les derniers méfaits de ces évadés de l'Asile d'Arkham n'avaient fait que d'accélérer la décision du conseil sur cette ville, qui depuis des lustres semble plongée dans une criminalité hors de contrôle. L'inspecteur James Gordon ne pouvait sévir seul, cela était indéniable.. « Et bien, il semblerait qu’on ait des points communs  alors, une réputation à entretenir, le plaisir de jouer avec nos cibles et en prendre du plaisir. C’est assez amusant quand on y pense. «  A ces paroles, mon sourire s'élargit de plus belle.. Une fois qu'on avait goutté au sang, il n' y avait pas pareille sensation, et c'était bien là ce qui nous reliait... Cette sensation de pouvoir , de droit de vie ou de mort sur l'autre.  J'avais presque pitié pour Bruce Wayne, lui si faible face à la mort...Lui si dévoré après avoir cédé à ses pulsions meurtrières.  « J’avoue que je n’avais pas penser à avoir de l’aide pour ce contrat, je m’en sort toujours seule, mais pour le coup, ça pourrait être en effet bien bénéfique. Et je pourrais partir plus vite que prévu. «  Le crime à deux , est tellement plus plaisant.. Je travaillais aussi seul, mais dans certains cas, il y avait d'autres Talon avec moi, pour «  du grand nettoyage », surtout lorsque tout un groupe venait à ce montrer trop curieux envers la rumeur.   Je suis une chouette solitaire... Lui fis-je rappeler, avant de tendre une main amicale vers elle. Mais j'aime participer à de grandes collaborations.  On peut aisément dire que nom de Black Siren est sur toutes les lèvres.. En plus de cela, on est tous les deux des méta-humains qui essayent de se faire respecter. Des doubles, laissés pour compte.... Sur cette dernière phrase, mon regard bleu se rembrunit, laissant alors place à de la colère, et de la rancœur... L'amour m'avait aussi assassiné. L'homme que j'avais aimé m'avait lâchement abandonné , peu après lui avoir avoué mon état de santé.
 Mes attentions sont aussi nourries de déception, tout comme toi j'ai étrangement souffert au point de douter de moi et de mes capacités. Mais la Cour m'a ouvert la porte et je suis , à présent, un assassin accompli...Sans plus aucune faille. Car finalement je leur dois la vie...Du moins le peu qu'il me reste à vivre. Je pris une profonde inspiration, et renchéris. Quel est donc ce contrat que tu avais sur Gotham City? Il lui arrivait de travailler pour le Pingouin, mais cette fois-ci je devinais clairement quelque chose de plus imposant que de dérober un oeuf de fin berger , où autres babioles que ce criminel avait tendance à collectionner, juste par plaisir.
©️ Mister Hyde


My heart is racing, Hold me, take me in  
I'm sick and then I'm well. So full, so empty still .You leave me wanting. Oh tell me where'd you go. Don't be invisible. Cause I am reaching.  ©️ okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pieces of a Broken Mirror
avatar
Messages : 118
Date d'inscription : 02/11/2017
Situation amoureuse : Pas insensible du tout à un certain dieu de la vitesse
Pour qui j'existe : Les gens de terre 2 - Savitar
Ma famille : Quentin Lance (Terre 2 Mort) Sara Lance (Terre 2)
Pieces of a Broken Mirror
MessageSujet: Re: [LIBRE ] Freedom can be frightening if you never felt it Mar 1 Mai - 15:32


   
Freedom can be frightening if you never felt it  
Owlman /514A Ft. Laurel Lance/Black Siren.

   
Lui et moi avions des point commun c’est une évidence, après c’est bien sur clair que ça ne fait pas tout mais là n’est pas la question je dirai, pour le moment ces point communs nous rapproche tout simplement, au mois je ne peux que voir de l’utilité dans cette rencontre, oh non je ne prévois pas de me servir de lui, je peux me débrouiller seule pour les contrats qu’on me donne ce n’est pas nouveau, cependant et bien autant être deux et ça ira plus vite pour le coup. Je ne savais pas si c’était une grand collaboration que j’allais lui proposer, après tout j’avais pris ce contrat pour le fric rien de plus, et au fond je ne pense pas que je vais risquer ma vie, certaine personnes sont assez simple a tuer, même s’il y a une bonne petite liste pour le coup, mais plus il y a de mort et plus il y a d’argent… Est-ce que je partagerai mon fric avec lui? Je suis une personne de parole donc oui s’il m’aide il aura sa part c’est une évidence.

-Je ne sais pas si c’est grande collaboration vis a vis de cette mission mais ce qui est sur c’est qu’elle nous poussera peut-être a en faire d’autre par la suite, si tout se passe bien.  Deux doubles laissés pour compte,c’est totalement ça oui… Dommage parfois les doubles valent plus que les vrai si on peux dire comme sur ma terre je ne suis pas un double bien au contraire.

Je lui souriait bien entendu, après tout pourquoi ne pas sourire, il a beau dire des choses pas forcément positive sur la vision qu’on les gens de nous et j’en passe, je ne vais pas m’empêcher de lui sourire pour autant, cependant en l’entendant parler du peut qui lui restais à vivre je ne pouvais que m’interroge à ce sujet.

-Le peu qu’il te reste a vivre? Serai tu mourant?

ça semblais logique mais la raison m’échappes bien entendu. Mais bon il m’avais demander le contrat que j’avais eu sur Gotham et je ne pouvais que répondre à tout cela.

-Un nouveau groupe maffieux qui dérange… beaucoup de gens a tuer en gros… Pas forcément le contrat de ma vie mais ça permettra de gagner du fric… Et si tu souhaite toujours aider tu aura ta part.

Une fois de plus je n’ai qu’une parole donc oui s’il veux vraiment participer il aura lui aussi du fric c’est une évidence. Chaque boulot mérite salaire comme on dit.

   
black pumpkin



God, and goddess, the perfect duo
ANAPHORE


Nous sommes Savitar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pieces of a Broken Mirror
avatar
Messages : 400
Date d'inscription : 29/03/2016
Situation amoureuse : je t'aime tellement que c'en est une souffrance
Pour qui j'existe : Hugo Strange, la Cour des Hiboux
Ma famille : Les créatures de Indian Hill
Pieces of a Broken Mirror
MessageSujet: Re: [LIBRE ] Freedom can be frightening if you never felt it Ven 18 Mai - 15:56

Freedom can be frightening if you never felt it
UNE CHOUETTE DANS LA NUIT NOIRE✧Le destin  nous avait réuni ce soir là et cela ne pouvait être le fruit d'  une pure coïncidence.. Nous qui étions deux jumeaux maléfiques  , de personnes tellement respectées et droites. Nous qui avions pourtant un  cœur qui battait la mesure de la trahison.. A l'instar de ma propre expérience, Black Siren avait souffert du rejet et de la mort, et contre toute attente elle m'avait pourtant sauvé de ces hommes.. Peut-être avait-elle senti ce lien si spécial qui nous unissait, ce lien invisible mais perceptible par ce sens aigu que nous avons entant que créature... La blonde était spéciale,  elle possédait un remarquable cri , alors que moi on n'évaluait plus ma force et cette étrange faculté à ne jamais ressentir la moindre  douleur. Il y avait bien là du sang qui s'échappait de mes narines, mais je ne me sentais pas un état proche de  l'agonie.  Il m'était donc impossible de savoir quand la chouette nocturne allait pour de bon s'éteindre, néanmoins cela me laissait encore quelques possibilités... La possibilité de revoir une dernière fois Bruce Wayne et  qui sait retrouver mon créateur. Il se cachait là, quelque part dans la périphérie de Gotham City, et je n'étais pas la seule personne à être sur ses traces...Il se pourrait même que Butch Gilzean soit le premier à le débusquer. Car dans l'heure, j'avais des comptes à régler avec certaines personnes. " Deux doubles laissés pour compte,c’est totalement ça oui… Dommage parfois les doubles valent plus que les vrai si on peux dire comme sur ma terre je ne suis pas un double bien au contraire." Elle était effectivement la version originelle de Laurel Lance sur sa Terre, mais sa présence dans cette univers faisait d'elle un clone incompris ,un peu  comme moi. Sauf que ,bien évidemment , Black Siren avait eu une vie avant tout cela... Avant que sa fureur ne l'écarte du droit chemin. Je ne connaissais rien de son triste passé, mais il suffisait de la regarder pour y lire une multitude de souffrance.  Elle ne faisait que jouer un rôle pour provoquer le monde entier, alors que la noirceur faisait parti intégralement de mon code génétique. On m'avait créé pour remplir une mission et puis à présent pour la destruction...Si ce n'est pas la mort. J'étais une sorte de coquille vide , qu'il fallait sans arrêt reprogrammer.. Et pourtant, l'amour je l'avais ressenti comme personne d'autre , ce qui m'a conduit à prendre ce même chemin épineux et obscure.. Qui serait aux yeux du monde une facilité; Toutefois, il n Y' a rien de plus difficile que de sombrer seul dans les ténèbres...Non la solitude reste une option que je n'ai pas choisi. " Le peu qu’il te reste a vivre? Serai tu mourant?" s'enquit-elle , avant que je n’acquiesce sa conclusion avec une certaine sérénité feinte. La mort aussi, je ne l'avais pas choisi, toutefois j'avais appris à vivre avec cette nouvelle sur la conscience. Il n' y avait à priori aucun remède à cela.. Et cet univers ne pouvait accueillir deux Bruce Wayne, bien que ce dernier m'avait offert une part de sa vie. "Un nouveau groupe maffieux qui dérange… beaucoup de gens a tuer en gros… Pas forcément le contrat de ma vie mais ça permettra de gagner du fric… Et si tu souhaite toujours aider tu aura ta part."  Moi qui était membre de la Cour des Hiboux, il me sera nullement difficile de remonter jusqu'à ce groupe de requins. On gardait l’œil sur toutes ses personnes, jusqu'à ce que leurs méfaits , les conduisent à une carotide tranchée. Entant que nouveau Talon, j'avais de l'adresse dans ce genre de chose, c'est à dire un travail vite et propre...Il était plutôt rare que la police retrouve nos cadavres ... Cela m’intéresse beaucoup.. Lui répondis-je un sourire sibyllin étirant à cet instant mes lèvres. Il me suffit d'un nom et je serais en capacité de te ramener à eux... Entant que Hiboux, je vois tout et sais tout de cette ville.. Rien ne m'échappe vraiment...Mais en bon prédateur j'attends le moment propice à la chasse, cela rend les choses d'autant plus plaisantes. Rien que d'en parler cela réveillait mon instinct de prédateur , et aussitôt mon sourire disparut pour laissé place à un visage impénétrable. Celui d'un tueur né et de sang froid.  
©️ Mister Hyde


My heart is racing, Hold me, take me in  
I'm sick and then I'm well. So full, so empty still .You leave me wanting. Oh tell me where'd you go. Don't be invisible. Cause I am reaching.  ©️ okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pieces of a Broken Mirror
avatar
Messages : 118
Date d'inscription : 02/11/2017
Situation amoureuse : Pas insensible du tout à un certain dieu de la vitesse
Pour qui j'existe : Les gens de terre 2 - Savitar
Ma famille : Quentin Lance (Terre 2 Mort) Sara Lance (Terre 2)
Pieces of a Broken Mirror
MessageSujet: Re: [LIBRE ] Freedom can be frightening if you never felt it Mar 29 Mai - 11:34


   
Freedom can be frightening if you never felt it  
Owlman /514A Ft. Laurel Lance/Black Siren.

   
Parfois le hasard fait bien les choses, oh oui je sais que beaucoup de personne ne croient pas à ce genre de chose mais moi parfois il m’arrive d’y croire, enfin je veux dire, je n’étais pas censé être ici ce soir, je ne devais pas être à Gotham, je suis venu dans le but d’espionner mon double, enfin la vrai Laurel de cette terre, quand on m’a contacté pour tuer ou terroriser plutôt plusieurs personnes, j’ai accepté bien entendu, et quant au fait d’avoir croiser la route de Owlman, ça non plus ce n’était absolument pas prévu, mais je m’en réjouis clairement, j’avais cette sensation que cette alliance, si on peut dire, risquais d’être intéressante. Cependant je me trouve assez surprise quand je l’entends me dire qu’il lui reste peu à vivre, il est donc mourant ? Sa confirmation ne peut que me faire me poser beaucoup de questions, cependant je ne compte pas lui poser des questions la dessus, peut-être plus tard si j’en ai l’occasion mais pour le moment ce n’est simplement juste pas le moment, nous nous étions lancer dans un sujet bien plus intéressant, enfin non sa survie aussi m’intéressait c’est certain, surtout s’il peut m’être utile en sachant beaucoup de choses sur la ville, mais pour le moment oui il était temps de parler de business comme on dit.

Ainsi je lui expliquais en quelque mot le contrat que j’avais dégoté, il semblait intéresser ce qui ne pouvait que me faire sourire bien entendu, bien entendu j’aurai pu faire le job toute seule, et garder tout le fric, mais avec lui cette histoire serai vite régler et je pourrais repartir à la recherche de Laurel Lance, et apprendre pas mal de choses sur elle. Enfin ça une fois de plus c’est autre chose, pour le moment je ne veux pas m’éparpiller et je ne veux que penser à ce contrat. Quand je l’entends me dire que ça l’intéresse et qu’il lui suffit d’un nom pour tout savoir un nouveau sourire se dessine sur mes lèvres, pas un sourire simple, mais un sourire assez malicieux, oh oui une fois de plus je ne peux que me réjouir de bosser avec lui. Tout ça va aller très vite.

- Thorne, c’est le nom qu’on m’a donné… Ton statue à vraiment beaucoup d’avantage je trouve, je suis assez surprise que beaucoup n’ait pas essayé d’en tirer des avantages. Non pas que je le ferai, malgré tout je suis une personne de confiance, mais on sait bien toi et moi comme ce monde est pourris… Totalement pourris.

Un monde pourris oui c’est certain, mais il y a pire que cette terre c’est une évidence aussi, mais bon pour le moment ce n’est toujours pas ce qui nous interesse.




   
black pumpkin



God, and goddess, the perfect duo
ANAPHORE


Nous sommes Savitar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pieces of a Broken Mirror
avatar
Messages : 400
Date d'inscription : 29/03/2016
Situation amoureuse : je t'aime tellement que c'en est une souffrance
Pour qui j'existe : Hugo Strange, la Cour des Hiboux
Ma famille : Les créatures de Indian Hill
Pieces of a Broken Mirror
MessageSujet: Re: [LIBRE ] Freedom can be frightening if you never felt it Jeu 31 Mai - 16:16

Freedom can be frightening if you never felt it
UNE CHOUETTE DANS LA NUIT NOIRE✧A sa réaction, je ne peux qu'en conclure qu'elle en désirait plus... Que ma mort la fascinait en quelque sorte. Pourtant chacun de nous allait finir sa triste existence au fond d'une tombe ,  sa chair en putréfaction comme repas aux vers.. Oh oui on était tous destiné à un avenir pas très glorieux , toutefois certains d'entre nous, persistaient à se croire au-dessus de cette loi. Un sourire énigmatique illumina aussitôt mon visage blafard, mais à quoi bon  tout cela , tout compte fait ?  A quoi bon se définir dans le bien ou bien le mal, si finalement on ne peut aller au bout de sa tache ? Question éternelle sans doute... Mais moi j'avais une soif non étanchée de la connaissance.. Moi qui avait été créé à Indian Hill dans le simple but de remplir une mission, qui serait alors du mauvais camp. Pourtant, la Cour des Hiboux œuvrait la justice, pour que cette ville soit plus saine et sure... Il me semble que c'est le sang de criminels qui a coulé le long de ma griffe. « Thorne, c’est le nom qu’on m’a donné… «  Thorne voilà un nom qui ne m'était pas inconnu. Il était politicien , autrement dit un des hommes les plus influents de cette ville. Basculant ma tête sur la gauche, je l'écoutai jusqu'au bout , alors qu'elle voyait en ces capacités étranges  et a mon statut, une opportunité en or.  Effectivement ce la avait de l'avantage, surtout au combat, mais quelle détresse à ne pas ressentir la souffrance, cela me rendait si inhumain... Il ne pouvait avoir de sang sans douleur. « Ton statut à vraiment beaucoup d’avantage je trouve, je suis assez surprise que beaucoup n’ont pas essayé d’en tirer des avantages. Non pas que je le ferais, malgré tout je suis une personne de confiance, mais on sait bien toi et moi comme ce monde est pourri… Totalement pourri. » Je le savais mieux que quiconque, en apprenant à mes dépends ce qui était un sentiment amoureux. Depuis je cherche à l'étouffer sous des cadavres... Une centaine cadavres inertes et exsangues. Je suis tout à fait d'accord mais personne ne me connaît dans cette ville... Je porte un masque au cours de mes actions, car mon visage est celui du milliardaire Bruce Wayne, de ce fait je suis facilement repérable.     Un visage qui me rappelait tellement de douleur et que je n'affectionnais pas particulièrement. Sinon pour en revenir à ton poisson...Je suppose qu'il s'agit de Rupert Thorne? Si oui, c'est un homme que je connais de réputation , nombreuses de ses actions sont classées dans les dossiers que détienne la société pour laquelle je travaille. C'est un politicien corrompu , il travaille avec la mafia ...On le rencontre souvent dans des affaires de blanchissement d'argent ou de trafiques d'armes  et même d'humains. Il est tellement puissant qui sait acheter le silence des personnes et faire disparaitre toutes preuves qui pourraient aller à l'encontre de sa version.  De nouveau un sourire sibyllin étira mes lèvres, alors que mon regard lui se rembrunissait sous d'affreuses pensées. J'aimais tellement faire saigner les gros porcs dans son genre...Il était toxique pour Gotham et le jugement de cet homme était tombé depuis un moment.   
©️ Mister Hyde


My heart is racing, Hold me, take me in  
I'm sick and then I'm well. So full, so empty still .You leave me wanting. Oh tell me where'd you go. Don't be invisible. Cause I am reaching.  ©️ okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pieces of a Broken Mirror
avatar
Messages : 118
Date d'inscription : 02/11/2017
Situation amoureuse : Pas insensible du tout à un certain dieu de la vitesse
Pour qui j'existe : Les gens de terre 2 - Savitar
Ma famille : Quentin Lance (Terre 2 Mort) Sara Lance (Terre 2)
Pieces of a Broken Mirror
MessageSujet: Re: [LIBRE ] Freedom can be frightening if you never felt it Jeu 2 Aoû - 22:50


   
Freedom can be frightening if you never felt it  
Owlman /514A Ft. Laurel Lance/Black Siren.

   
Il m’intrigue c’est le moins qu’on puisse dire, j’aimerai vraiment savoir pourquoi il est destiné à mourir, enfin on est tous amener a mourir mais pourquoi aussi tôt pour lui franchement il y a quelque chose qui m’échappe mais bon pour le coup je ne compte pas poser de question, au contraire je compte continuer à discuter avec lui sur la raison de ma présence ici, on échangera des banalité plus tard, enfin banalité, tout reste a voir mais bon le principe est ainsi, on a d’autre sujet en tête pour le moment tout simplement. Je lui avais alors donner le nom de la personne que je devais éliminer, au moment ou j’avais prononcer Thorne j’avais vu son regard, il le connaissait, d’un côté qui ne le connais pas, c’est assez logique après tout, il est connu comme le loup blanc comme on dit. Et forcément je ne pouvais que me dire qu’avec lui à mes côté cette histoire pourrait vraiment être très vite régler et ça m’arrangeais vraiment beaucoup, je pourrais rapidement repartir vers mon dieu de la vitesse, et chercher un autre contrat tout simplement.

Mais bon pour le moment concentration sur ma discussion avec lui, quand il reprend la parole pour me dire qu’il est d’accord sur le fait que notre association peut avoir un avantage, il ajoute qu’il connait la ville comme personne et quand il me dit qu’il porte un masque comme son visage est le même que le milliardaire Bruce Wayne je ne peux que hausser les épaules, pour moi masque ou pas je m’en moque tant qu’il bosse bien.

-Masque ou pas tant que tu bosse bien je pense que c’est le principale, et puis pour ma part je ressemble bien a une autre Laurel de cette terre donc tu vois personnellement je m’en moque totalement mais si pour toi c’est important de masquer ton visage ne te gêne pas.

Il se remet alors a parler de mon poisson comme il dit et ce qu’il me dit ne me surprend pas c’est ce qu’on m’a dit de lui, je me doutais que ce n’était pas si simple comme affaire et que j’allais certainement luter pour approcher l’homme mais il faut pas oublier mes charmes féminin qui aident souvent a m’ouvrir des porte il faut pas mentir, j’en joue tout de même beaucoup.

-C’est bien lui, je me doutais que qu’il ne serai pas simple de l’approcher mais je suis sur que c’est tout de même faisable et avec ton aide j’irai certainement plus vite, et puis dans le fond qui se plaindra de sa mort … Au contraire ça arrangera beaucoup de monde n’est pas.

Oh oui j’avais vu sur son visage que cet homme devais certainement le dégouter, je le comprenais en quelque sorte. Mais bon je dérange aussi beaucoup je dirai… Mais différemment.


   
black pumpkin



God, and goddess, the perfect duo
ANAPHORE


Nous sommes Savitar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pieces of a Broken Mirror
avatar
Messages : 400
Date d'inscription : 29/03/2016
Situation amoureuse : je t'aime tellement que c'en est une souffrance
Pour qui j'existe : Hugo Strange, la Cour des Hiboux
Ma famille : Les créatures de Indian Hill
Pieces of a Broken Mirror
MessageSujet: Re: [LIBRE ] Freedom can be frightening if you never felt it Mar 14 Aoû - 7:20

Freedom can be frightening if you never felt it
UNE CHOUETTE DANS LA NUIT NOIRE✧J'aimais , tout particulièrement, la sensation de son regard sur moi.. Elle désirait en apprendre d'avantage de moi , et bien évidemment cela  m'accordait  de l'importance. Chose qui m'était très rare de ressentir , bien que ma ressemblance avec Bruce Wayne suscite bien des curiosités. Mais pour le coup c'était ma triste mort qui semblait vraiment l'attirer ..Pourtant, il n' y avait pas grand chose à en dire, j'allais disparaître de cette terre aussi rapidement que j'y suis né. Je n'étais qu'un clone après tout, je n'avais rien à moi... Ni de vie, ni de but , ni quoi que ce soit d'autre. Toutefois, je comptais bien remplir mes dernières missions avec brio, et faire de l 'Ergot Owlman, l'un des plus redouté , histoire que mon nom ne soit pas enterré avec moi... Si toutefois la Cour des Hiboux allait prendre la peine d'enterrer ma pauvre carcasse. « Masque ou pas tant que tu bosse bien je pense que c’est le principale, et puis pour ma part je ressemble bien a une autre Laurel de cette terre donc tu vois personnellement je m’en moque totalement mais si pour toi c’est important de masquer ton visage ne te gêne pas. » Oh oui pour moi il était important de porter un masque, Bruce Wayne et son stupide majordome ignoraient encore que j'étais de retour en ville et que la société secrète qui m'emploie avait aussi repris les commandes de cette ville... Cela pourrait bien corrompre nos plans à venir, et puis... Je ne voyais pas un Talon  remplir sa mission sans un minimum d'anonymat.. Les chouettes sont si discrètes en tant normal pour chasser leur proie .  Ce masque était tout ce qui me différenciait de Bruce le philanthrope... Tout ce qui me donnait de l'importance ...J'étais quelqu'un d'autre, une fois ce masque posé sur mon visage, quelque chose d 'énigmatique et de dangereux qui te surprenait un soir de pleine lune et au détour du hasard.  Je comptais bien m'attaquer à ce Thorne comme à tous les autres, dans les règles de l'art.. C'est à dire avec un minimum de frissons et d'incertitude de sa part, lorsque je  sortirai de l'obscurité armé de ma griffe d'acier pour lui rompre la gorge. « C’est bien lui, je me doutais que qu’il ne serai pas simple de l’approcher mais je suis sur que c’est tout de même faisable et avec ton aide j’irai certainement plus vite, et puis dans le fond qui se plaindra de sa mort … Au contraire ça arrangera beaucoup de monde n’est pas. » Sa mort allait , effectivement aider la Cour dans ses actions sur la ville et puis, des ripoux c'étaient pas ce qu'il manquait à Gotham City. Comme on dit si bien " un de perdu, dix de retrouvés". A cette conclusion, un sourire sibyllin étira instinctivement mes lèvres.. La chouette qui sommeil en moi se régalait bien de tous ces rats qui naissaient chaque jour dans cette ville.. La mort de l'un fait la richesse de l'autre à Gotham City.. Tout le monde se tire dans le dos pour le pouvoir.. C'est bien connu même pour une créature comme moi qui n'a pourtant aucune notion de ce monde capitaliste.   Mais mon créateur m'avait apporté la connaissance... Au cas ou le plan venait à échouer, à croire qu'il s'était douté d'avance de la trahison de Ras'Al Ghul. Et pour te répondre , je ne chasse jamais le visage découvert, j'aime apporté une touche de mystère avant d'en finir avec une vie..  Cela rendait les choses encore plus grisantes, si ce n'est pas sadique... J'étais leur bourreau , et le bourreau depuis des siècles porte un masque pour terrifier d'autant plus sa victime. Oh oui je m'étais d'ailleurs beaucoup documenté sur les tortures barbares du Moyen age.
©️ Mister Hyde


My heart is racing, Hold me, take me in  
I'm sick and then I'm well. So full, so empty still .You leave me wanting. Oh tell me where'd you go. Don't be invisible. Cause I am reaching.  ©️ okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [LIBRE ] Freedom can be frightening if you never felt it

Revenir en haut Aller en bas
 

[LIBRE ] Freedom can be frightening if you never felt it

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» Ki manti sa -a ???- Rapport de Freedom House /sujet fusionne
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gotham: year one ::  :: Uptown :: La gare-