AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bonjour/Bonsoir Invité
Bienvenue sur Gotham: rise of the villains le forum a ouvert ses portes le 20/02/2016.
Nous recherchons Jonathan Crane, Harvey Dent, Fish Mooney, Barbara Kean,
Silver St Cloud, Tabitha Galavan , Salomon Grundy, Kate Kane, etc...
Oliver Queen, Lena Luthor, Lex Luthor , Jason Todd, Devoe, Victor zsasz,
Aquaman, Slade Wilson, Rip Hunter , Hawkgirl, Green Lantern, Lucy Lane etc...

Partagez | 
 

 I need you to stay strong feat Iris West-Allen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Messages : 503
Date d'inscription : 26/12/2016
Situation amoureuse : Célibataire
Pour qui j'existe : A définir
Ma famille : Henry Allen (père) Nora Allen (mère) Alvaro Mendes (Demi-frère)
avatar
Bartholomew H. Allen
MessageSujet: I need you to stay strong feat Iris West-Allen Sam 28 Avr - 8:00


   
I need you to stay strong  feat Iris West Allen
Cette seconde chance, je comptais bien la saisir et ne plus jamais la décevoir ...Elle qui apparaissait à mes yeux comme la chose la plus précieuse, elle qui m'avait offert tout son amour au cours de ces dernières années..  Iris West, un nom gravé dans mon cœur et qui m'avait tourmenté depuis mon plus jeune age.. Un nom qui faisait battre littéralement  mon cœur à en perdre haleine. Je la désirais tellement que cela m'était presque dangereux, et pourtant il y avait entre nous le lien de l'éclair, si puissant, si pénétrant et tellement improbable..Si ce n'est pas interdit. Mais nous deux, nous étions Flash. Mes doigts venant s'entrelacer aux siens, un sourire étira aussitôt mes lèvres, alors que me mon regard gris, lui l'enveloppait entièrement de chaleur et de sécurité. Plus rien pouvait nous briser à présent, non il était certain que je m'étais retrouvé  dans mes ténèbres, et que la lumière qui m'avait guidé à la raison  était encore et toujours le son de sa voix. Si fragile lorsque son chevalier écarlate venait à courir un peu trop loin de son corps...Mais tout contre moi, je la serrais comme jamais, comme pour, à mon tour la retenir à mes cotés. Elle était mon unique inspiration, ma force véloce, tout ce dont j'avais besoin pour atteindre le paroxysme du bonheur... Elle était mon tout..Toutefois la dépendance à l'amour peut effrayer aussi et nous pousser à commettre des choses irréparables, mais que nous allons surmonter quoi qu'il arrive... Je l'aime et cela est plus qu' une certitude   , ce qu'elle me fait vivre est sans pareille et ses bras sont la ligne finale pour le Flash.
Mes lèvres venant caresser sa bouche, avec passion, je fermai instantanément les yeux.  J'aimais tellement cette sensation.. Le désir en était si fort, je sentais comme de l'électricité parcourir l'ensemble de mon corps. C'est alors que je la basculai sur le canapé , oubliant de ce fait ce programme télé qu'on était entrain de regarder avant que je ne la touche... Cette bouteille qu'on avait ouvert pour oublier notre défaite face à Clifford Devoe... Oui j'avais besoin d'oublier toutes ces morts que Flash n'avait pu empêcher, en particulier celui de son binôme et ami , Ralph Dibny. De mon propre chef, je prolongeai ce baiser tout en me glissant entre ses cuisses, qui refermaient à présent mon corps légèrement en mouvement... J'avais comme toujours très envie de mon épouse et cette séparation n'avait fait que de l’accroitre... A croire qu'il faut ce quitter pour mieux se retrouver... Qu'il faut se perdre pour raviver  cette flamme intérieure..  Ma bouche basculant sur son cou, je sentis de nouveau un éclair se former entre nos doigts, alors que ma main continuait a jouer avec la sienne avant de remonter son bras, puis finalement se perdre dans sa chevelure brune, soyeuse et ondulée.  Ce qu'on partageait , était toujours aussi fort, et le danger auquel on encourait , attisait au plus haut point ce plaisir . Mon regard rencontrant de nouveau le brun de ses iris, je m’immobilisai un instant, subjuguer comme dans une première fois.  Elle était si belle... Elle qui avait été ma meilleure amie, ma sœur par alliance, ma fiancée, puis ma partenaire contre le crime... Celle pour qui je donnerai ma vie pour l'entendre respirer  . Il est vrai que dans l'obscurité de la nuit les étoiles apparaissent, et elle était la plus lumineuse d'entre elles... Elle qui avait réconforté dans la passé,  cet enfant si perturbé que j'étais à mon arrivé chez les West.
Tu veux toujours un enfant madame Allen? C'était une certitude, en dépit de tout ce que nous traversions, on voulait tous les deux un enfant. Reste à savoir si cela était possible, et ce que ça pourrait donner entre une humaine et un méta-humain. Nous si proche, on appartenait désormais à deux espèces différentes et sincèrement il m'a fallu un moment pour oser lui faire l'amour une première fois...Mais mon emprisonnement dans cette prison temporel , m'avait permis de comprendre beaucoup de mes capacités . Avant même qu'elle me réponde , je commençai à défaire sa chemise... Qui était à moi d'ailleurs, au fur et à mesure des boutons. Elle la prenait pour dormir et bien évidemment , elle était nue en dessous, ce qui m'arracha un sourire concupiscent. Iris me rendait déjà toute chose...Je sentais déjà tout mon être vibrer , si ce n'est pas plus sous l'excitation.



   
(c) Miss Pie

   


   

    “Peu importe la vitesse où l'on court, la mort gagne toujours par une longueur.”⚡️

    Ma terreur de la précipitation l'emporte sur toute autre crainte, et dans l'alternative du regret par le choix ou par l'abstention, mon instinct est pour la dernière manière. J'ai peur de l'occasion, comme d'autres en ont la passion ou le génie ; au moins quand j'agis pour mon compte, je suis pusillanime, sceptique et irrésolu. Je déteste le hasard dans la vie, et je ne sais pas me décider sans savoir.



Dernière édition par Bartholomew H. Allen le Ven 4 Mai - 20:11, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 13
Date d'inscription : 23/04/2018
Situation amoureuse : Mariée
Pour qui j'existe : Pour Barry, mon mari, pour Joe mon père, Wally mon frère, Cecil ma belle mère, Caitlin , Cisco, Harry Wells
Ma famille : Joe mon père, Wally mon frère, Cecil ma belle mère et bien sur Barry mon mari
avatar
Iris West Allen
MessageSujet: Re: I need you to stay strong feat Iris West-Allen Dim 29 Avr - 19:41

ft. Iris & Barry
I need you to stay strong.
On ne peux pas dire que la vie à été simple pour Barry et moi, c’est même tout le contraire, je ne me souviens pas d’un seul moment ou notre vie était calme, enfin si il y a très longtemps mais depuis qu’il est flash, depuis qu’il y a des métas-humain, c’est beaucoup plus compliquer, après j’aime ce rythme de vie, je m’y suis faite et je ne vais pas m’en plaindre, même si c’est certain que par moment je donnerai tout pour être loin de tout avec Barry uniquement pour profiter de mon mari, mais dans ses moment là je me demande si je supporterai une vie simple et monotone, non je ne pense pas, j’ai besoin d’action, mais j’ai besoin aussi que des choses positive arrive, et ces derniers temps ce n’est pas le cas, depuis l’arriver de DeVoe, c’est simplement une horreur, on en a vu des gens mourir, des proches et des moins proches… Et forcément le plus dur à été la perte de Ralph, je ne sais pas si on va réussir à se relever de tout ça, on ne vas pas avoir le choix de toute évidence, mais c’est terriblement dur, d’autant plus pour Barry je le sais bien, et parfois je me sens si inutile, si impuissante face à sa douleur, je voudrais qu’il aille bien, je voudrais effacer toute sa tristesse et sa douleurs mais ce n’est pas simple, loin de là même… Et ça me fait mal vraiment mal. Je ne supporte pas que l’homme que j’aime ne soit pas heureux. Mais pour autant je sais aussi qu’il ne pas non plus l’étouffer, je lui laissais la distance qu’il lui fallait même si j’avais besoin de lui près de moi, je savais pertinemment qu’il serai toujours de retour au près de moi et je ne me trompe pas.

Il était bien la près de moi, avec cette passion dans les yeux que je connaissait que trop bien et que j’aimais, je ne pouvais que plonger mon regard dans le sien, lui sourire tout en venant glisser ma main sur sa joue, oh comme j’aimais cet homme en face de moi, comme je serai prête a donner ma vie pour lui s’il fallait. Je ne pouvais que me blottir contre lui, me laissant porter par cette passion dévorante qu’il y avait entre nous, cette passion si intense de nos retrouvailles en quelque sorte, plus jamais nous serions séparer c’est tout ce que je pouvais souhaiter, ses lèvres venait a la rencontre des miennes, mes mains avaient glisser le long du torse de celui qui était mon mari, pour venir se glisser sous son t-shirt, trop presser de toucher sa peau de nouveau, oh oui mon mari avait beau avoir cette électricité en lui, dans ses moments la j’en était remplie également, il faut dire qu’il y a de quoi. Comment résister à un homme comme lui? Impossible pour moi, on a mis du temps a se trouver, ou plutôt a s’avouer qu’on s’aimait, on s’est perdu plus d’une fois mais plus jamais ça n’arriverai j’en suis certaine. « Tu veux toujours un enfant madame Allen? » A ces paroles je ne pouvais que regarder mon mari avec un immense sourire. « Oh oui plus que jamais monsieur Allen. » ça pourrais me faire peur mais non je savais qu’avoir un enfant avec Barry c’est tout ce que je voulais, fonder ma famille c’est important et quoi de mieux que de faire ce genre de chose avec l’homme qu’on aime. Au moment ou il défait la chemise que je portais et qu’il vit la surprise en quelque sorte du fait que je n’avais rien en dessous je ne pouvais que sourire. « J’ai l’impression que mon cher mari aime la vue qu’il a… » Je me mordillais les lèvres après mes paroles avant de débarrasser Barry de son t-shirt, pour caresser son torse et venir déposer des baisers dessus.
made by ©️ .bizzle / crédit image par tumblr.


Love
IS ALL WE NEED
WITHOUT YOU I'M LOST

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 503
Date d'inscription : 26/12/2016
Situation amoureuse : Célibataire
Pour qui j'existe : A définir
Ma famille : Henry Allen (père) Nora Allen (mère) Alvaro Mendes (Demi-frère)
avatar
Bartholomew H. Allen
MessageSujet: Re: I need you to stay strong feat Iris West-Allen Ven 4 Mai - 8:41


   
I need you to stay strong  feat Iris West Allen
On avait, bien évidemment, essayé d'avoir un couple ordinaire...De s'éloigner un tant soit peu de la team Flash, pour n’être plus que Iris West et Barry Allen. Mais, on s'était très vite aperçu , que cette vie  à vive allure faisait intégralement partie de nous et qu'elle revenait sans arrêt à nos lèvres au cours des discussions. A présent porteur de l'éclair il m'était impossible d’être un autre que Flash, et cet homme était tout autant important pour ma femme que Barry Allen.  Elle était d'ailleurs, la voix qui le guidait lorsqu'il venait à douter de lui.. La force et le courage de l'écarlate  s'écoulaient de l'amour qui lui portait, et ça depuis sa plus tendre enfance.  A chaque nouveau réveil , elle  était la première personne à qui je pensais et dans les moments les plus douloureux, je trouvais toujours son épaule pour me reposer.  Mon regard toujours dans le sien, je lui adressai un tendre sourire suite à ma question . On désirait plus que tout un enfant, et bien que le monde soit sur le point de régresser à cause des satellites de Devoe, je ne comptais pas abandonné ce projet... Rien était encore joué d'avance, et puis après tout ce qu'il s'était passé  ces derniers semaines, on méritait amplement notre instant  de bonheur. Ralph était mort , ainsi que tous les autres méta-humains de ce bus ...Difficile à croire que Flash ait autant échoué et qu'il soit en plus de cela la clé pour activer la plus grosse catastrophe que l'humanité pourrait connaître.. A choisir, j'aurais préféré rester dans cette prison temporelle et perdre mon esprit, que d’être encore la cause de tout un bouleversement. Moi qui dans le passé avait déjà altéré la ligne temporelle en créant le Flashpoint et qui de ce fait , avait entraîné, dans un futur hypothétique, la mort de Iris et la disparition de Flash.  « Oh oui plus que jamais monsieur Allen. » A cette réponse, je ne pus que sourire de nouveau, l'une de mes mains se détachant pour venir caresser sa joue si douce. Elle était incontestablement la plus belle chose qui me soit arrivée, et sans sa présence à mes cotés , il y aura longtemps que j'aurais perdu pied. Tant de fois le sol s'est dérobé sous mes propres erreurs ...
Sans un mot, je commençai donc à défaire cette chemise, qui me séparait encore  de son cœur. Ce dernier  battait avec  ardeur , un mélange d'excitation et de peur...A l'instar du mien, bien qu 'il n'était plus perceptible tellement qu'il était rapide. Tous deux sur le point de se coucher, elle n'avait  bien évidemment rien en dessous... Ce qui m'arracha une légère expression de surprise mêlée à de la concupiscence.  J'aimais particulièrement la vue que j'avais sur ses seins, et je ne m'en cachais pas. « J’ai l’impression que mon cher mari aime la vue qu’il a… » Déduit-elle , avant de se mordre la lèvre inférieure, d'une manière aguicheuse ,et  d’ôter à la suite mon t-shirt de Star Labs  pour faire vagabonder ses mains sur mon torse. La sensation procurée était exquise, ce  qui m'incita  à fermer un cours instant les yeux, avant que je ne capture de nouveau ses lèvres avec une extrême passion. Les mouvements de mon corps s'étaient d'autant plus accélérés, dans une véhémence presque incontrôlable...Tellement que j'avais envie d'elle et puis avec tout ce qui s'était passé il y avait longtemps qu'on ne s'était pas offert aux plaisirs de chair.  J'étais en manque de tendresse et j'éprouvais le besoin d'oublier tout mon mal être.  Moi qui me sentait , comme toujours,  coupable de tout.. Moi qui avait juré de protéger mon ami de ce mal qui lui pesait sur la conscience... Je portais le sentiment de l'avoir abandonné à son triste sort, de mettre pas suffisamment battu pour ce héros qu'il était devenu. Ma bouche basculant sur son cou , puis sa poitrine  avec une certaine voracité , ma respiration se fit alors plus prononcée sous l'excitation .  Ses seins étaient plus fermes et leurs pointes plus tendues , un régal à chaque rencontre de mes lèvres....Un plaisir que je soulignais de quelques soupires perdus sur sa peau. Comment avais-je pu prétendre aimer quelqu'un d'autre? Alors que seule Iris me faisait cet effet...Sans elle je n'étais plus tout à fait moi. Une de mes mains, venant remonter la chemise pour se glisser sous son sous-vêtement, à mon tour je me mordis la lèvre inférieure, tout en caressant sa féminité, plus humide et chaude..Intérieurement , je priais déjà pour que nos téléphones ne sonnent pas d'une urgence...Car dans l'heure l'urgence était vraiment sexuelle..Mais quand on est le plus grand héros que Central city à vu naitre en son sein, il est difficile de trouver un peu de temps libre.. Non ....Non...Soufflai-je avant d’attraper mon téléphone et regarder de quoi il était question. Un incendie que les pompiers n'arrivent pas à maitriser... Flash était dans l'obligation d'intervenir avant que ces flammes ne fassent plus de dégât dans la ville. Ce que je fus, après un dernier baiser et mettre rhabillé de mon costume à la vitesse de l'éclair.


   
(c) Miss Pie

   


   

    “Peu importe la vitesse où l'on court, la mort gagne toujours par une longueur.”⚡️

    Ma terreur de la précipitation l'emporte sur toute autre crainte, et dans l'alternative du regret par le choix ou par l'abstention, mon instinct est pour la dernière manière. J'ai peur de l'occasion, comme d'autres en ont la passion ou le génie ; au moins quand j'agis pour mon compte, je suis pusillanime, sceptique et irrésolu. Je déteste le hasard dans la vie, et je ne sais pas me décider sans savoir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 13
Date d'inscription : 23/04/2018
Situation amoureuse : Mariée
Pour qui j'existe : Pour Barry, mon mari, pour Joe mon père, Wally mon frère, Cecil ma belle mère, Caitlin , Cisco, Harry Wells
Ma famille : Joe mon père, Wally mon frère, Cecil ma belle mère et bien sur Barry mon mari
avatar
Iris West Allen
MessageSujet: Re: I need you to stay strong feat Iris West-Allen Ven 11 Mai - 14:31

ft. Iris & Barry
I need you to stay strong.
Mon coeur battais a une vitesse incroyable, il ne pouvais pas concurrencer celui de Barry c’est certain mais il était tout de même en train de battre ses propres records, je ressentais clairement cette tension entre nous, pas une mauvaise tension, c’était tout le contraire même je pourrais dire, j’aimais ce qu’il se passait simplement entre nous, mes mains avait repris le chemin habituel, se posant sur le torse de mon mari, la chaleur de sa peau était tout simplement incroyable et chacune de ses baisers me transportais dans un autre monde ou seul lui et moi existions, j’aimais tellement ça, j’oubliais tout le reste, j’oubliais tout les soucis ou plutôt je les mettais de coté pour ne plus y penser, me concentrant sur mon mari et sur ce merveilleux moment que nous étions en train de passer.
Mon souffle s ‘était lui aussi accéléré au moment ou les lèvres de Barry s’était aventuré dans mon cou et surtout sur ma poitrine, tout mon corps réagissais au siens, nous étions plus que connecter et mon dieu comme j’aimais ça, je ne pouvais que fermer les yeux un instant, soupirant de plaisir en sentant sa main venant caresser ma féminité, de nouveau je ne pouvais que me mordre les lèvres en gémissant, Barry avait clairement ce pouvoir sur moi, celui de me rendre totalement folle de lui, je ne risque pas de me lacer de ce genre de chose un jour, mes mains aussi se baladais contre lui, l’une d’elle s’était glisser dans son pantalon pour aller a la rencontre de son membre pour le caresser et le faire encore plus se dresser fièrement. J’avais une envie incroyable de lui et le moins qu’on puisse dire c’est que l’envie était plus que réciproque, mais seulement dans ses moments la on sais bien qu’il arrive toujours quelque chose qui brise ce bien être entre nous…

Une sonnerie retentis alors « Non ….Non…»  Je ne pouvais que regarder Barry a se moment là alors qu’il ajoutais « Un incendie que les pompiers n'arrivent pas à maitriser.. » , je me mordais la lèvres, c’était clairement cruel mais bon il fallait que Flash agisse et qu’il sauve une fois de plus la ville, je déposais alors un baiser sur ses lèvres avant de lui dire simplement. «Va sauver le monde mon amour »
J’étais plus que fière de lui de toute évidence, et je pense que je le serai simplement toujours c’est une évidence, et en moins de temps qu’il faut pour le dire il était déjà partis à toute vitesse, je ne pouvais alors que refermer la chemise sur moi forcément, je n’allais pas rester a demi nue seule dans l’appartement, mais pour autant je ne pouvais que me dire que je ne resterai pas forcément habiller longtemps, autant allier l’utile à l’agréable et c’est comme ça que j’avais décider de faire couler un bon bain en attendant le retour de Barry. Une fois dedans je ne pouvais que me détendre. ça fessais le plus grand bien c’est une évidence.
made by ©️ .bizzle / crédit image par tumblr.


Love
IS ALL WE NEED
WITHOUT YOU I'M LOST

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 503
Date d'inscription : 26/12/2016
Situation amoureuse : Célibataire
Pour qui j'existe : A définir
Ma famille : Henry Allen (père) Nora Allen (mère) Alvaro Mendes (Demi-frère)
avatar
Bartholomew H. Allen
MessageSujet: Re: I need you to stay strong feat Iris West-Allen Ven 18 Mai - 12:31


   
I need you to stay strong  feat Iris West Allen
Bien que je lisais l'immense fierté qu'elle éprouvait pour moi, être l'épouse d'un héros n'était sûrement pas une mince affaire... Et parfois, je me demandais bien ce qu'Iris pouvait éprouver au fond lorsque d'un souffle je venais à disparaître de la pièce pour stopper les méfaits d'un dangereux criminel ou bien pour éteindre un incendie , que les pompiers ne peuvent contrôler... J'étais si peu sure de moi à l'époque,  en plus de mes ennemis la tristesse venait si souvent à me rattraper... Elle n'était pas bien loin, bien que j'étais ressorti de cette prison temporelle plus positif, mais lorsque je venais à courir comme ça, c'est à dire  à la vitesse de l'éclair pour être simplement le héros que toute la ville attendait, rien ni personne pouvait m’arrêter.  Non .. ma traînée d'éclairs jaunes était plus lumineuses que jamais... Une véritable lueur d'espoir dans cette ville encore en attente de son protecteur.  Un chevalier noir qui serait né de ses ténèbres, selon le Manhunter... C'est arrivé non loin du bâtiment en flammes, que je finis par stopper cette course folle contre la montre,  histoire de faire le point avec les pompiers sur  place, sur la dégradation des lieux  et les risques  que j'encourais en les pénétrant… Ce n'était pas le premier de la journée, on avait clairement affaire à des pyromanes d'une grande envergure dans la lignée des frères Pike.
 A peine avaient -ils fini le topos, en m'encourageant sur une  dernière note de prudence , que je fonçai droit sur  ce mur de flamme, qui sous l'effet de l'heure Flash s'était immobilisé.  Il y avait à l'intérieur trois personnes dont un combattant du feu , pris au piège. Ce n'était encore plus qu'une question de seconde avant que le gaz carbonique ne remplisse leurs poumons et les fasse suffoquer. «Va sauver le monde mon amour »  Sa phrase tournait alors en boucle dans ma tête, comme une véritable inspiration... Voilà pourquoi nous deux formions The Flash, car elle était et cela indéniablement, la source de mon courage. Depuis ma plus tendre, Iris West m'avait relevé des échecs de la vie... Les trois victimes , hors du bâtiment et pris en charge par des urgentistes, je ne tardai pas à retourner sur les lieux, pour cette fois-ci neutraliser l’incendie avant qu 'il ne se propage sur les bâtiments , l'avoisinant.  c'est alors que je me mis à brasser  l'air ,en créant une  sorte de ventilation de mes bras pour un premier temps stopper sa progression et enfin l' étouffer. J'avais surement de quoi être fière, en sortant de ce nuage de fumée et sous les acclamations des citoyens.. Et pourtant, je ne savais comment les sauver du projet du professeur Devoe : c'est à dire l'illumination de ce monde. Ce n'était plus qu'une question de temps avant qu'il ne lance ses satellites au ciel , à ce moment là j'étais loin de m'imaginer qu'il se servirait de Star labs et de notre intelligence artificielle.  
De retour à l'appartement, c'est non sans surprise que je trouvai ma femme  dans la salle d'eau... Le corps complètement nu et décontracté par un bon bain chaut et mousseux.  C'était clairement ce dont j'avais besoin aussi , bien que mon costume de Flash m'avait protégé de la cendre et de la fumée. Ça vois-tu c'est une excellente idée... Dis-je avant de dévoiler mon visage et me pencher sur elle pour l'embrasser. Flash devrait s'accorder un peu de bon temps.. Mais l’illumination, me faisait l'effet d'une épée de Damoclès et il m'était devenu impossible pour moi de perdre serait-ce une seconde. Pourtant, c'est sans gêne, que je finis par m'introduire dans son bain..Avec une vitesse qui, une fois au contact de l'eau l'avait éclaboussé en plein visage.     


   
(c) Miss Pie

   


   

    “Peu importe la vitesse où l'on court, la mort gagne toujours par une longueur.”⚡️

    Ma terreur de la précipitation l'emporte sur toute autre crainte, et dans l'alternative du regret par le choix ou par l'abstention, mon instinct est pour la dernière manière. J'ai peur de l'occasion, comme d'autres en ont la passion ou le génie ; au moins quand j'agis pour mon compte, je suis pusillanime, sceptique et irrésolu. Je déteste le hasard dans la vie, et je ne sais pas me décider sans savoir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: I need you to stay strong feat Iris West-Allen

Revenir en haut Aller en bas
 

I need you to stay strong feat Iris West-Allen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gotham: year one ::  :: Habitations-