Partagez | 
 

 première rencontre professionnelle ¤ Barry&Kara

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
MessageSujet: première rencontre professionnelle ¤ Barry&Kara Dim 18 Sep - 0:51






c'est le début d'une belle amitié ¤ Barry & Kara
La tranquillité des lieux me semblait particulièrement inimaginable lorsque l’on sait qu’il y a toujours la grande patronne derrière nous pour nous rappeler combien ont peut être insignifiant. Pourtant, j’avais tant bien que mal accepter ce nouveau poste, un transfère dans cette sombre Ville, rien à voir avec la clarté et le soleil de National City, j’avais un peu de difficulté à me faire une place à Gotham. Toutefois, il y avait les encouragements de ma soeur et de mon cousin afin de me persuadé que je venais de prendre la meilleure décision. Être Journaliste à Gotham est presque le rêve de plusieurs grosse boîte journalière, avec tous ces crimes et ces potins qui font constamment la unes, en partie à cause des criminelles qui foutait le trouble. Seulement, je n’aimais pas vraiment le nouveau bras droit de Miss Grant qui servait de Patron ici-même, mais me connaissant, je passais à côtés de mes réflexions intérieur, bien que j’avais mon bureau très bien situer au 35e étages de la tour Worldwilde gotham.

C’était la fin de l’après-midi, je bossais un peu plus tard qu’à l’habitude à mon bureau, je devais corrigé un article D’un de mes collègues, c’est un eu mon second emploi au worldWilde gotham depuis quelques temps. Puis sur l’écran géant de la salle principal, ont montre un accident en direction des docks et comme par Hasard, la patron me demande de partir sur les lieux. Je me doute évidemment qu’il veut me donnait l’occasion d’écrire un article à ce sujet, bien que les méthodes de journalisme sont quelque peut différent du Daily Gotham, je ne crois pas que Perry White puisse avoir le temps d’envoyer mon cousin sur ces même lieux. Arrivé sur les lieux avec mon pouvoir de Vol, prenant bien soin de ne pas attiré l’attention et de se poser dans un coins assez discret des médias déjà présent. Reposant ma paire de lunettes sur le nez, prenant mon calepin de notes, je vais en direction des barrières orangé, la scènes était de loin la plus atroce que j’ai jamais vu. Étant nouvelle dans ce monde, je manquais quelque peu d’assurance pour poser les question, mais je pris mon courage à deux mains et me rendit droit devant moi.

-Excusez-moi.. Je Suis Kara Danvers, je travail pour...

Veuillez reculer mademoiselle, ceci est une scène de crime.

- Mais j’aimerais juste savoir si c’est vraiment un accident ou bien c’est un coup de ces criminelles qui trainent dans les rues en ce moment.

BY .SOULMATES


Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: première rencontre professionnelle ¤ Barry&Kara Lun 19 Sep - 4:06

Comme toujours, j’arrive le dernier sur la scène de crime. Faisant semblant d'être essoufflé de ma "course", je m'approches du détective en charge de la scène, un certain Carlos Alvarez. Un homme à la peau basané aux cheveux en brosse noirs comme le coeur de cette ville. En me voyant, il n'a pas l'air très heureux. Je lui souris poliment malgré son regard assassin.

-Bonsoir Alvarez. Qu'est ce qu'on à ce soir ?

sans attendre de réponse, je m'avances vers la scène de crime. C'est une des pires scènes que j'ai vu depuis mes débuts au sein de la police. Sur un panneau publicitaire, un homme en complet cravate d'une quarantaine d'année gisait littéralement encastré dans le panneau. Une moitié de corps pendait de chaque côtés. Du sang avait éclaboussé l'affiche Falcone Inc. Seul quelques centimètres retenait les deux moitiés de ne pas tombé sur le pavé humide. Alvarez s'approche et me répond à contrecoeur

- Le corps de la victime laisse croire que c'est un suicide ou peut-être même, un accident. Il serait tombé du toit de l'entrepôt, juste la. Tu vois, pas besoin de la police scienti....

- Je suis désolé de vous interrompre mais je ne crois pas que c'est un suicide ou un accident. La profondeur à laquelle, il s'est enfoncé dans le panneau est beaucoup trop grande pour une simple chute du toit. Je ne peux pas savoir exactement à quel hauteur, le corps serait tombé car ça peut toujours dépendre de la vitesse à laquelle, l'hélicoptère volait.

Il me répond d'un air agacé

-Qui vous dit qu'il est tombé d'un hélicoptère ?

- Car ça ne peut être un avion. À la vitesse à laquelle un avion vole, le corp serait sectionné en deux et il se serait aplatis comme une crêpe. Quand même, aucun avion ne survole Gotham en dessous de 3000 mètres de hauteur. Par mesure de sécurité,vous voyez ? Un parachute qui n'a pas ouvert, il l'aurait encore sur le dos, ce qui n'est pas le cas. Si c'est une cigogne, elle doit avoir eu un contretemps car elle m'a l'air d'être une quarantaine d'année en retard.  *J'éclate de rire* Ce qui nous laisse l'hélicoptère. Je dirais que la victime est tombé d'un maximum de 80 mètres d'après les dégats mais ce n'est qu'une hypothèse. L'homme porte aussi des vêtements de marque donc devait être assez aisée. Peut-être devait t'il de l'argent ? Je pencherais vers le règlement de compte. La mafia, probablement. Bon je crois avoir fait mon travail ici. Vous voyez détective ? Vous avez besoin de moi.

Je lui fait un clin d'oeil avant de partir dans le sens opposé. En partant, je vis une jeune femme blonde devant avoir environ le même âge que moi. Plutôt jolie mais elle m'a l'air un peu timide. Son calepin et le badge qu'elle porte m'indique qu'elle est une journaliste et d'après ce que je vois, elle essaye de soutiré quelques réponses à l'agent montant la garde devant les bandes jaunes. je m,approche et mis la main sur l'épaule du policier.

-Ça va Jack, je m'en occupe maintenant. *Je me retourne vers la journaliste* Alors Miss... Danvers, que voulez vous savoir ? Ne vous inquiétez pas, je connais votre nom grâce à votre badge.

Je vis Alvarez qui s'avance vers nous, des éclairs dans les yeux. Je dois m’éclipser avant qu'il n'arrive. Je pris doucement le bras de la journaliste et détala le plus vite possible.

-je vais répondre à vos questions mais suivez moi, je vous paie un café.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: première rencontre professionnelle ¤ Barry&Kara Jeu 29 Sep - 3:38






c'est le début d'une belle amitié ¤ Barry & Kara
La scène qui s’offrait à moi était presque insupportable pour des gens normaux, enfin je suis loin d’être une adepte des crimes gore et vraiment trop intense pour l’oeil Humain. Pourtant, je devais être à la hauteur en tant que journaliste, montrer que je n’avais pas le coeur sensible, pas après tous ce que j’ai pu traverser jusqu’à mon arrivé dans cette ville. La foule se montrait très dense, trop pour le corps personnel, néanmoins je pouvais entendre les différents conversation entre policier, médecins légiste. Ce qui attire mon attention fut cette conversation que ma super ouïe pu détecter à une distance assez raisonnable, mais je me devais de faire comme si j’attendrais le scoop de l’années en tant que Journaliste. Lorsqu’un des agents de police vint m’intercepter, alors qu’il me disait ne pas vouloir de journaliste fouineuse dans les parages, que devais-je répondre? Je suis encore nouvelle dans ce domaine, mais je commençais à bien m’adapter sur le terrain, sinon ce serait ma carrière qui serait en jeu.

- Il n’est pas très commode celui-là.. enfin bref, Ma patronne désire que je tate un peu le terrain pour cet incident.. heu oui, pourquoi pas.. M Allen? Votre Badge.

J’avais très clairement remarquer le jeune homme en compagnie de ces agents à la criminel, puis son badge qui l’identifiait le trahissait amèrement, mais soulager de savoir que ce serait lui plutôt que son collègue qui me paraissait trop grincheux. Où alors, il déteste avoir la presse à ses trousses, quoi que l’on ne peut pas toujours satisfaire les gens et je peux le comprendre. Bref j’accepte avec plaisir un café, tel un endroit assez calme afin de lui poser ces questions qui étaient important pour mon article. Rapidement nous nous arrêtions devant un petit café, mon endroit favoris en plus, puisque je venais prendre parfois des remontant caféine et des gâteries en matière de pâtisseries, mais rien ne pouvais battre la confiserie de beigne à National city.

- En fait, je travail pour World wilde Média Gotham.. Pouvez-vous m’en dire d’avantage sur la nature de ce meurtre? Croyez-vous vraiment qu’il s’agit d’un suicide ou alors ont aurait essayer de se venger sur ce pauvre homme?

Je sortais déjà mon carnet de note, autant être professionnelle jusqu'au bout, pendant que l'on était poser à une table assez tranquille des regards indiscret, en attendant notre boisson

BY .SOULMATES




HJ:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: première rencontre professionnelle ¤ Barry&Kara Dim 2 Oct - 2:31

Je commandai un café et un simple muffin malgré la faim qui me tenaillais. Je n'avais pas mangé depuis plus de deux heures et ça se ressentais. Assis à la table, je vis la jeune fille blonde sortir son petit carnet. Je souris intérieurement. "Old School" cette journaliste. Avec la technologie d'aujourd'hui, les médias préfères enregistré leurs entrevues. Moins de choses à porter sur soi mais plus facile pour les gens doué en informatique d'avoir les info.

- En fait, je travail pour World wilde Média Gotham.. Pouvez-vous m’en dire d’avantage sur la nature de ce meurtre? Croyez-vous vraiment qu’il s’agit d’un suicide ou alors ont aurait essayer de se venger sur ce pauvre homme?

-Comme vous vous en douter sûrement Miss Danver, je ne peux répondre à tout vos questions. Secret professionnel, vous comprenez  mais je vais essayer de répondre du mieux que je peux. La théorie la plus probable d'après mes collègues est le suicide car bien sûr, la paperasse est plus facile dans ce cas. D'après moi, ce serait plutôt un....


La vitrine du Café éclata soudainement et trois.. Je ne peux pas dire des hommes car ces choses ne peuvent être humains. Le premier à être entré devait faire presque deux mètres, sa peau grise ressemble fortement à de la pierre et était une véritable montagne de muscles. Le deuxième était ce qui se rapprochait le plus d'un humain ordinaire mais ses yeux étaient littéralement en feu. Il tenait des chaines dans chacune de ses mains dont une partie entourait ses bras. d'après leurs couleurs rouge cerise, les chaines étaient visiblement très chaudes. Le troisième monstre était aussi grand et aussi musclé que le premier mais avait la tête d'un ours. Il ne portait qu'un pantalon et d'énormes bottes noirs. À ses mains, on voyait d'immenses griffes.


L'humain s'avança et fis claqué ses chaines contre le sol.


- Mesdames et messieurs, Vous vous demander sûrement pourquoi nous sommes la. D'après nos recherchistes, un des monstres d'Indian Hill se cacherait içi. Qu'il se manifeste ou mes deux amis se feront un plaisir de torturer et tuer tout les clients.


Dans la confusion, je pris le temps de voir si quelqu'un me regardais et cliqua sur le bouton secret de ma bague d'or. J'enfilai mon costume en un éclair et j'eu le temps de voir Une jeune fille d'environ 17 ans aux cheveux roux qui semble normale s'avancer vers les monstres.

-Ne leurs faites pas de mal ! Je suis la !


Je courai entre la fille et les criminels.  Je mis les mains sur les hanches.


-Je suis désolé les mec, mais je ne peux vous laisser lui faire du mal. C'est un peu mon job d'arrêter les gens comme vous. Vous comprenez ?


Je m'avançai en une fraction de seconde vers l'homme ours, évita un coup de griffe et me mis à frapper le plus rapidement possible. Au mille ou mille cinq centième coup, son immense patte me frapper et me fis valser contre le mur, à trois mètre de la. je me relevai difficilement, je dois avoir une ou deux côte de cassé. C'est alors que je vis une des dernières personnes que je pensais voir içi. Supergirl. Elle était dos à moi mais je savais que c'étais elle. Je la rejoins rapidement.

-Merci de l'aide ! Je ne crois pas être capable seul, cette fois.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: première rencontre professionnelle ¤ Barry&Kara

Revenir en haut Aller en bas
 

première rencontre professionnelle ¤ Barry&Kara

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Première Pub de la campagne d'obama ou Le rêve américain
» Formation professionnelle: 30000 jeunes cibles
» L’État doit investir dans la formation professionnelle
» Première mission
» "Ne lui jetez pas la première bière..." [The Simpsons]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gotham: Rise of the Villains ::  :: Zone des membres :: Archives-