Partagez | 
 

 Des retrouvailles mouvementé peut-être ? Ou pleine d'information. [Victor]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
MessageSujet: Des retrouvailles mouvementé peut-être ? Ou pleine d'information. [Victor] Jeu 26 Jan - 12:45

Voilà maintenant trois ans que je suis sorti de l'école la plus prestigieuse de journalisme. Là-bas, j'avais fat une rencontre que je n'oublierais pas, mon premier vrai amour. Et oui, Lois Lane ici présente est bien tombé sous le charme d'une personne avant Oliver et Clark. Bien que mon cœur aujourd'hui bat encore pour l'un d'entre eux, j'ai appris que celui du passé nommé Victor, était à Gotham. Bizarrement, cela m'a fait bizarre de l'apprendre et pourtant, aucun sentiment ne resurgit, peut être quand le revoyant... Ou pas. Mon cœur était pour Smallville aujourd'hui. Même si je dois dire que c'est compliqué en ce moment. Enfin, il m'avait dévoilé son secret après tout et était de nouveau mon collègue de boulot et pourquoi pas plus si je ne peux le dire.

Bref, j'ai appris que Victor était sur le coup de la rumeur de la cours des hiboux. Chose qui était bien, car je m'intéressais aussi à cela sans preuve tangible pour faire les gros titres des journaux. Oui, j'aimais bien me mettre en danger. Sinon à quoi servirais-je ? Gotham avait besoin de savoir la vérité, sur ce qu'ils croient nous avoir entre leurs doigts.

Recherchant alors sur le net les coordonnées de ce cher Victor. Je me suis décidé à l'invité à boire un verre. Bon, je ne lui ai pas dit que c'était pour avoir des informations pour mon article, mais pour des retrouvailles surprenantes. Enfin, je sais qu'il me connaît malgré tout. Peut-être a-t-il directement compris mes intentions, mais peu importe, il fallait que je le revoie, il fallait que je sache ce qu'il savait.

Aujourd'hui, c'est le jour où je l'ai invité à boire un verre, celui-ci a accepté. J'espère qu'il ne l'a pas oublié. Enfin, je verrais bien. M'habillant avec une jolie robe rouge, je rentre dans le bar du rendez-vous et m'installe à une table. Le serveur venant directement me voir, je lui réponds, que j'attendais quelqu'un avant de prendre la commande. Celui-ci me dit qu'il y a aucun souci et me laisse tranquille.

En patientant son arrivée, je sors alors mon portable de mon sac et regarde si je n'ai pas un message de celui-ci ou de la personne pour qui mon cœur bat. Aucun des deux, tant mieux je dois dire pour Victor, mais pour Clark ? Soupirant, je range mon téléphone et regarde si ma petite arme est bien dans mon sac. C'était le cas.

Levant alors mon regard, après avoir reposé mon sac sur le coin de la table. Je l'aperçois, il n'avait pas changé. Toujours aussi mignon. D'ailleurs, je ne me rappelais vraiment pas pourquoi on avait rompu, amour de jeunesse, je dois me dire. Me levant avec un sourire aux lèvres, je lui fais un petit signe, tout en disant :


- Hey Victor, pas ici. Ça faisait longtemps dit donc, tu n'as pas changé.

Lui faisant la bise, je m'assois de nouveau et l'écoute me répondre avec le sourire toujours affiché sur mes lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 273
Date d'inscription : 29/10/2016
Situation amoureuse : Veuf
Pour qui j'existe : Cela reste un mystère
Ma famille : Dusan al Ghul (fils), Talia al Ghul (fille), Nyssa Raatko (fille) Père ( le Sensei)
avatar
Ra's al Ghul
MessageSujet: Re: Des retrouvailles mouvementé peut-être ? Ou pleine d'information. [Victor] Ven 27 Jan - 6:00

Des retrouvailles mouvementées peut-être ? Ou pleine d'informations.

  Lois Lane and Victor Sage
   
Lois Lane, un nom que je n'ai pas oublié ...Elle avait été mon grand amour , il y a trois ans et ensemble nous avions fait les quatre cent coups à l'école de journalisme de Métropolis. Mais après cette période de notre vie, je n'ai pas donné suite. Non pas que je lui en voulais pour notre séparation, celle-ci ayant été faite d'un accord  commun, mais The Question est apparu et comme tout bon justicier, je me suis éloigné de mon entourage pour les préserver du danger , si ce n'est de moi  . Bien entendu, Lois ignore que je suis l'homme sans visage de Hub city .  Repassant une dernière fois son message sur mon répondeur, je pris une lourde et profonde inspiration, mais bras se croisant systématiquement à la hauteur de mon torse . Je ne pensais pas la retrouver dans une ville comme  Gotham City, en tout cas la fine journaliste avait fini par remonter jusqu'à moi, et sans venir à la paranoïa, il y avait une toute autre motivation dans ce rendez-vous, qu'un simple café.  Je la connaissais assez pour en venir à cette conclusion, Lois était une passionnée dans son travaille et tous les moyens étaient  bons pour décrocher  le Prix Pulitzer .  Je fronçais les sourcilles, interrogateur , étais-ce prudent que je lui réponde ? En souvenir du passé j'en avais bien envie mais avec Black Mask dans les parages, la vie de Victor Sage s'était de nouveau compliqué .  A cette pensée , une lueur de tristesse passa en éclair dans mes yeux. Mon cœur n'était pas encore prêt à le rencontrer, et bien que je serai sous l'apparence de The Question, cette histoire entre nous ne s'était jamais cicatrisée. Non , il m'arrivait encore  à pleurer sur sa lettre....Si violente pour être sure que je m'en aille...Pour être sure que je le déteste.  L'homme que j'ai connu était bel et bien mort , et bien que cela me semble encore impossible, je  faisais, inconsciemment  et lentement  son deuil .
 
Ma réponse, finalement , donnée la veille  du rendez-vous.  C'est couvert , comme toujours de mon long manteau noir que je me présentai à ce café , très mal fréquenté du Quartier de Narrows.  Lois se tenait déjà là,  sans verre ...Et vêtue d'une adorable et élégante robe rouge. C'était curieux de la revoir après tout ce temps,  j'en étais presque troublé.  Son regard  se posant sur moi, je lui adressai instinctivement un sourire franc, moi aussi j'étais heureux de la revoir. « Hey Victor, par ici. Ça faisait longtemps dit donc, tu n'as pas changé. » M'interpella-t-elle , pétillante , avant de me saluer d'une bise.  Le genre de politesse dont je ne raffole pas ...Toutefois, mon sourire était encore présent sur mes lèvres. Elle aussi n'avait pas vraiment changé depuis l'école de journalisme. Hésitant à prendre la parole, je m'assis aussitôt en face de la brune. Ce regard , je ne l'avais pas revu depuis un moment,  il était scrutateur et j'en devinais déjà que mon interlocutrice voulait tout savoir...Mais vraiment tout savoir de moi et de cette ville. Le Bang bang Bar, tu n'as pas trouvé plus glauque comme endroit ? Lâchai-je avant de prendre une commande pour deux, au serveur qui s'était rapproché de nous. Ce bar était réputé pour abriter des malfrats et  comme toujours mon ex semblait courir après le danger pour pimenter sa vie.  Je ne vais pas m'excuser pour ce silence.  D'ailleurs j'ignore comment t'es remontée jusqu'à moi ? Et... Que fais-tu dans une ville comme Gotham ? M'enquis-je , le regard planté dans le sien. Il s'est passé quelque chose à Métrpolis... Entant que fin limier , rien ne pouvait vraiment m'échapper , surtout pas sur un visage aussi expressif que celui de Lois Lane...Elle était de ceux qui ne savait rien dissimuler. Je suis un journaliste – détective ne l'oublies pas. Toutefois, je ne vais pas creuser plus loin, tu ne veux peut-être  pas en parler. D'ailleurs à ce propos, le verre et tout ça, ça cache quoi ? Mon ton était sec mais je souriais...J'aimais jouer avec ses nerfs et dans deux secondes même pas la brunette allait craquer sous la pression de mon interrogatoire. Je suis journaliste d'investigation , la persévérance , la suspicion , la déstabilisation et  la déduction sont les bases fondamentaux  que je devais maitriser...
   
black pumpkin

   

   



L'oppression du pauvre est un de ces grands crimes qui sollicitent la vengeance divine, et l'attirent. Une chute soudaine, l'écroulement fatal et imprévu de la plus brillante fortune, apprennent aux hommes qu'il y a au-dessus de nous un Etre suprême, qui, en abattant ces têtes altières qui abusaient de leur puissance, fait craindre au méchant effrayé que la foudre qui gronde encore ne vienne le frapper à son tour.ALASKA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: Des retrouvailles mouvementé peut-être ? Ou pleine d'information. [Victor] Mar 7 Mar - 16:53


Le passé était le passé, mais je dois bien avouer que si Clark n'était pas là aujourd'hui, je serais bien retourné dans les bras de ce beau brin. Même si, je dois dire qu'on s'était perdu de vue depuis la fin de l'école de journalisme. Enfin, il n'a plus donné suite à notre relation et j'aurais tellement voulu savoir pourquoi dans le temps. Maintenant, c'est du passé. D'ailleurs, ça m'a fait tellement bizarre de le recontacter. Comme quoi, ça servait d'être journaliste parfois, au moins, j'avais réussi à trouvé son numéro et à lui laisser un message sur son répondeur. Lui avoir proposé un café était à vrai dire, un réflexe, mais bon, je savais qu'il ne sera pas aussi dupe que ça. Mais bon, j'ai tout de même trouver cette excuse-là.

Réponse positive de sa part, j'en fus d'ailleurs soulagé. L'attendant alors dans le bar où je lui avais donné rendez-vous, je patiente et quand je le vois rentrer dans le bar, j'en étais toute troublée. Ça me faisait tellement bizarre de le revoir, là, mais j'étais heureuse de le revoir et ça peut s'entendre à ma voix.

Il n'avait pas changé, toujours aussi mignon que dans le passé. Et toujours aussi renfermé sur ma politesse, qui était de faire la bise pour le saluer. Le silence entre lui et moi était bizarre, pourtant, nous nous asseyons face à face et celui-ci ouvre alors la bouche pour dire quelques choses sur la réputation de ce bar. Levant alors les yeux au ciel, je ne me débine pas et lui réponds :


- Pourquoi, tu es devenu peureux en grandissant ? Je ne le trouve pas si glauque que ça moi.

Le laissant alors commander, je savais très bien que ce bar était réputé pour abriter les plus grands malfrats de la ville. Mais non, je n'avais pas peur et puis me donner quelques doses d'adrénaline faisait du bien parfois non ? Bon, j'avoue que si Clark savait que j'étais là, ça ne se passerait pas vraiment bien. L'entendant alors me parler, je croise les mains sur la table et un petit sourire aux lèvres, je lui réponds :

- Je ne te demande pas de t'excuser et je suis à Gotham, car j'y travaille tout simplement. Après pour ce qui est d'être remonté à toi, j'ai juste appris que tu étais dans le coin, alors je me suis dit pourquoi pas, prendre un café. Ça faisait tellement longtemps que l'on ne s'était pas vu après tout.

Laissant alors un cours silence, je savais qu'il se doutait de quelques choses, mais bon autant ne pas lui demander directement.

- Cela fait combien de temps déjà... Trois ans, si je ne me trompe pas et je dois dire que tu n'as pas changé.

Puis il me demande s'il s'était passé quelques choses à Métropolis. Pensant alors à Clark à ce moment-là, je fus très heureuse, que le serveur arrive avec nos boissons afin de pouvoir éviter de lui répondre. Je savais qu'il pouvait voir sur mon visage, ce qu'il voulait. Il me connaissait plutôt bien malheureusement. Soupirant alors à ses prochaines paroles, je finis par lui dire :

- À vrai dire, non, je n'ai pas vraiment envie d'en parler. C'est du passé, aujourd'hui ça va mieux.

Mettant alors un sucre dans mon café et touillant silencieusement, je savais très bien qu'il savait pourquoi il était là, du moins qu'il savait que ce café n'était pas mon seul objectif de notre rencontre. Levant alors mon regard sur sa voix plutôt sec, je le vois tout de même avec le sourire. Un petit sourire alors de coin, je lui réponds :

- Je ne savais pas non plus que tu étais venu me faire un interrogatoire. Un simple café, ne te suffit pas pour me revoir ?

Bon, je savais que j'allais vite craquer avec lui, mais autant m'amuser un peu à le faire mijoter non ?

- Alors dis-moi, qu'est-ce que tu deviens ?
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 273
Date d'inscription : 29/10/2016
Situation amoureuse : Veuf
Pour qui j'existe : Cela reste un mystère
Ma famille : Dusan al Ghul (fils), Talia al Ghul (fille), Nyssa Raatko (fille) Père ( le Sensei)
avatar
Ra's al Ghul
MessageSujet: Re: Des retrouvailles mouvementé peut-être ? Ou pleine d'information. [Victor] Jeu 9 Mar - 11:32

Des retrouvailles mouvementées peut-être ? Ou pleine d'informations.

 Lois Lane and Victor Sage
 
« Pourquoi, tu es devenu peureux en grandissant ? Je ne le trouve pas si glauque que ça moi » A sa réponse,  un sourire se dessina sur mes lèvres. Après trois ans de silence rien n'avait  vraiment changé entre nous. Toujours ce jeu de qui piquera le plus fort. Non , c'est juste un bar fréquenté  par les criminels , mais à part ça tout va bien Lois. Songeai-je, The Question passait régulièrement ici pour des informations sur de grands criminels. « Je ne te demande pas de t'excuser et je suis à Gotham, car j'y travaille tout simplement. Après pour ce qui est d'être remonté à toi, j'ai juste appris que tu étais dans le coin, alors je me suis dit pourquoi pas, prendre un café. Ça faisait tellement longtemps que l'on ne s'était pas vu après tout. » A sa réponse , je fronçai les sourcilles, très peu convaincu sur la raison de ce rendez-vous. Même si elle tenait sans doute à me voir, ce n'était pas dans ses habitudes de sortir  sans une affaire tumultueuse  en cours. Je connais Lois, c'est une passionnée, elle ne vit que pour son boulot de journaliste. « Cela fait combien de temps déjà... Trois ans, si je ne me trompe pas et je dois dire que tu n'as pas changé. » Reprit-elle, alors que mon regard lui se déroba. Ça faisait effectivement trois ans que j'étais revenu sur Hub City et que The Question a commencé à assainir ses rues. D'ailleurs très bel article que Lois Lane m'aura dédié sans le savoir. Mais l'homme sans visage n'était pas de ceux qu'on pourrait nommer de Héros... Il restait un criminel comme les autres. D'ailleurs, les discours ont très vite changé à son premier meurtre et à présent il était recherché par la police. « À vrai dire, non, je n'ai pas vraiment envie d'en parler. C'est du passé, aujourd'hui ça va mieux. » Malgré ce ton qui se devait d’être assuré  pour m’enduire en erreur , je lisais beaucoup de tristesse dans le regard de Lois. Toutefois, je n'allais pas insister d'avantage..Le moment viendra ou la brune se confiera .


« Je ne savais pas non plus que tu étais venu me faire un interrogatoire. Un simple café, ne te suffit pas pour me revoir ? » S'enquit-elle alors que , comme un miroir, je lui rendis son sourire. Bien-sur que si , mais voilà c'est Lois Lane..J'étais donc déjà sur mes gardes , je savais que tôt ou tard , elle allait me questionner sur une affaire , qui sera sans doute mon affaire. Un café me suffit amplement. Mais comme c'est toi...Humm je reste sur ma position de chien de garde. Je te connais Lois , tu tentes de m'acheter à la caféine.. Ou plutôt me corrompre. Mon sourire prenant plus d'ampleur, je bus une petite gorgée. Ceci dit il était bon, de quoi se laissé corrompre. « Alors dis-moi, qu'est-ce que tu deviens ? » M'interrogea-t-elle, à la seconde même ou je reposai la tasse sur sa coupelle. J'ai quitté Hub City  et je vis à présent ici. C'est temporaire , juste le temps d'une affaire...Une très grosse affaire. Voilà de quoi lui mettre l'eau à la bouche et la pousser à se vendre sur les vraies raisons de ce tête à tête. Mais je ne peux pas t'en dire davantage c'est comme dirait TOP SECRET. Mon regard se fit plus fourbe, alors que je poursuivis dans cette dangereuse direction. Hummm délicieux ce café ma Lolo , merci de m'avoir invité. Elle pourrait m'en payer un deuxième que je ne parlerai pas . Cette affaire sur laquelle je travaillais depuis des mois était bien trop dangereuse , il m'était  donc interdit de lui confier le moindre mot là-dessus.  Cette société secrète du nom de Cour Des Hiboux s'en était déjà pris à mon demi-frère.. En tout cas je suis content de te revoir , on peut dire que ta compagnie m'avait manqué. Mais il  arrive un moment ou il est difficile d’appeler après une si longue absence. Mais sache qu'elle était nécessaire , j'avais beaucoup de choses à régler dans ma vie...Je sais que cela n'excuse rien mais tu sais combien je peux être très compliqué. Je pris une lourde et profonde inspiration. Tu sais combien mon enfance a été compliqué. Un père qui m'a rejeté , la mort de ma mère...Un passage dans le coma et j'en passe.  J'ai fait mon chemin mais rien n'est cicatrisé et ces blessures du passé ont leurs répercutions sur moi. Je marquai un silence, hésitant à poursuivre sur cette réalité me concernant.  J'ai des problèmes  et comme un lâche j'ai préféré fuir au lieu d' affronter. J'en étais pas fier et cela , à cet instant, se lisait clairement dans mes yeux.  J'avais peur...Peur de moi, de l'homme violent que je cachais intérieurement.
 
black pumpkin

 

 



L'oppression du pauvre est un de ces grands crimes qui sollicitent la vengeance divine, et l'attirent. Une chute soudaine, l'écroulement fatal et imprévu de la plus brillante fortune, apprennent aux hommes qu'il y a au-dessus de nous un Etre suprême, qui, en abattant ces têtes altières qui abusaient de leur puissance, fait craindre au méchant effrayé que la foudre qui gronde encore ne vienne le frapper à son tour.ALASKA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Des retrouvailles mouvementé peut-être ? Ou pleine d'information. [Victor]

Revenir en haut Aller en bas
 

Des retrouvailles mouvementé peut-être ? Ou pleine d'information. [Victor]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Des retrouvailles mouvementées [Pv William]
» Retrouvailles Mouvementées [PV Nunu de la Rivière, Crystal ]
» •Des retrouvailles mouvementées...
» Retrouvailles mouvementées [PV Isia]
» [Flashback] Qui a raté ses adieux ne peut attendre grand-chose de ses retrouvailles. | Cletus & Allyria

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gotham: Rise of the Villains ::  :: Zone des membres :: Archives-