Partagez | 
 

 You, my love... feat Arès Stockholm

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Messages : 42
Date d'inscription : 01/02/2017
Situation amoureuse : Célibataire
Pour qui j'existe : Pour la folie
Ma famille : Edward et Kristen (morts)
avatar
Anthony Woods
MessageSujet: You, my love... feat Arès Stockholm Dim 5 Fév - 17:05

ft.
Arès Stockholm
« You, my love... »
Je sors de mon appartement le sourire aux lèvres, je viens d'envoyer un message à mon amour Arès Stockholm lui demandant de me rejoindre au dock vers 23h55. J'ai une petite surprise pour lui qui risque de lui plaire fortement, passant une main dans mes cheveux pour les remettre en place je rentre dans ma voiture et part pour les docks d'Uptown en écoutant de la musique classique pour me détendre. Arrivé sur les lieux, j'observe l'entrepôt qui sera le nouveau lieu de mes crimes, je sors de ma voiture et pénètre dans ces lieux, plusieurs hommes habillés en noir et portant des armes à feu pour se défendre garde le lieu, au centre de l'entrepôt se trouvent plusieurs personnes ligotées et les yeux bandés, à côté d'eux se trouve sur plusieurs tables des instruments de torture. Je m'approche d'eux et les observe en riant, ce sont toutes des personnes qui ont du tort à Arès et moi. Du simple traitre au cafteur qui veut vous balancer aux flics ils sont tous là, parfaitement aligné et totalement paniqué.

Je sors mon épée de la canne et la pointe sous la gorge du traitre qui a voulu me trahir pour un de mes rivaux, "Tony tu sais que tu m'as profondément blessé en me trahissant de la sorte, toi que je considérais comme un fils me voilà obligé de te tuer...." Je plante l'épée dans sa jambe droite en visant l'artère puis-je la retire lentement pour qu'il souffre le tout en riant comme un maniaque, ensuite de ça je lui tranche la gorge et lui trace un sourire avec son sang. Je me retourne pile au moment où les portes de l’entrepôt s'ouvrent dévoilant Arès qui s'avance vers moi, j'ai quelques traces de sang sur mon visage mais je fonce quand même vers lui pour l'embrasser passionnément. "Regarde ce que j'ai apporté pour toi... "Je lui désigne mes victimes d'un geste de la main puis-je lui chuchote à l'oreille "Ils ont tout à toi mon amour..." J'éclate d'un grand rire et je le conduis vers nos victimes...  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: You, my love... feat Arès Stockholm Dim 5 Fév - 17:50

" You, my love ..."

22h30
La musique s'entend jusqu'au fond de la rue. Une coupe de champagne à la main, je me délecte de ce délice, assis sur un canapé de mon cher Gotham Desire. Autour de moi, jeunes gens, jeunes filles, vieux et adultes se séduisent, dansent ou se rendent à l'étage pour profiter des plaisirs qu'offre la maison. Pour moi, ce sera deux filles qui se trouvent sur mes genoux. Elles jouent les faire-valoir de ma richesse. Je discute avec un pdg d'une grande entreprise qui s'occupe également d'une jeune fille que je viens d'embaucher. Je porte mon fameux costume de soie noir et une chemise blanche en-dessous. Alors qu'une des filles se délecte de mon cou, je sens mon téléphone vibrer dans ma poche.

- Elena, veux-tu bien me lire ce qui est écrit? Audrey n'attend que mes lèvres.

Tandis que j'embrasse une de mes favorites, j'écoute d'une oreille le sms que me lit ma deuxième. Il s'agit d'un message d'Anthony qui me donne rendez-vous à 23h55 sur les docks. Je me retire des lèvres de la brune pour étirer un long sourire sur mon visage.

- Eh bien les filles... Je vais devoir vous laisser sous la direction de Diony. Mon futur mari m'appelle.

Les deux filles déçues, en profite tout de même pour me voler un baiser, avant de frémir à l'entrée de l'assistant.

- Allons, Diony. Tu vas pouvoir prendre ma place. John! Kenny! Préparez la voiture, j'ai un rendez-vous important.

A 23h55 précises, me voilà sur les docks, sortant de ma limousine noire aux vitres tintées. Un sourire qui pourrait paraitre psychopathique, s'affiche sur mes lèvres presque inexistantes, tandis que je m'avance vers l'endroit du rendez-vous.

- Qui c'est qui va etre récompenser ce soir?

J'attrape rapidement mon amant dans mes bras, avant de répondre tout aussi passionnément à son baiser. Un nouveau sourire malsain s'affiche sur mon visage, tandis qu'Anthony éclate de son rire tétanisant. Mes gardes du corps sont terrorisés, du coup, je les laisses rester à distance.

- Mais qui avons-nous là? Oh, mais ce que tu as fait du bon travail, mon sucre d'orge... Ah, mais je vois qu'il y plusieurs de mes anciennes conquètes au passage... Salut Elio.

Le jeune homme frémit lorsque je passe ma main sous son menton. Toujours aussi mignon ce gamin. Dire que j'ai du le renvoyer parce qu'il refusait de me servir correctement et préférait aller étudier à l'université.

- Alors comme ça on est parti pour faire des études hein? Tu préférais ne pas rester avec tonton Arès, mon tout petit... Tu ne te souviens pas ce que j'offre aux petits rebelles?

"Pitié... Je vous en supplie, signore, ne me faites pas encore du mal! J'ai... J'abandonnerais mes études pour vous! Je ferai tout ce que vous voudrez!"

Caressant encore son menton, je lui souris simplement, avant de me tourner vers Anthony.

- Tu trouves pas qu'il est mignon, Anthony? Tu voudrais pas en faire ton quatre-heures avec moi? Faire couler son sang délicatement....

Je m'emparai de mon couteau suisse, avant de le froler contre sa gorge. Le petit tremblait de tout son long, répétant incessament le mot "Pitié". Je fis couler doucement un filet de sang de sa gorge, avant de lécher doucement la lame avec gourmandise. Mes yeux bleus le fixe, avant de me retourner vers mon amant.

- Je vais t'offrir un dernier baiser et après... on envisagera.

Je savais très bien que cela mettrait mon futur mari dans une rage folle et qu'il tuerait d'un coup mon petit soleil. Je déposai alors mes lèvres contre les siennes, avant de me détacher. Elio me fixa avec des yeux suppliants, mais je me retirai, laissant la place à mon successeur.

- Je te le laisse sucre d'orge. Je vais m'occuper de l'agent Smith.

LEs deux
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 42
Date d'inscription : 01/02/2017
Situation amoureuse : Célibataire
Pour qui j'existe : Pour la folie
Ma famille : Edward et Kristen (morts)
avatar
Anthony Woods
MessageSujet: Re: You, my love... feat Arès Stockholm Dim 5 Fév - 18:34

ft.
Arès Stockholm
« You, my love... »
Je grimace légèrement lorsque mon chéri prononce le nom de son ancien compagnon, je ne le connais pas mais je le déteste déjà, je n'aime pas partager mes jouets surtout quand ce jouet est l'homme de ma vie.

- Tu trouves pas qu'il est mignon, Anthony? Tu voudrais pas en faire ton quatre-heures avec moi? Faire couler son sang délicatement....

Je frémis d'excitation lorsqu'il prononce ces mots, oh que oui j'allais m'occuper personnellement de son cas, morceau par morceau... "Hum j'aime quand tu parles comme ça Arès, je vais me faire un plaisir de faire couler son sang, le voir agonisé..." Je reste cependant figé de terreur lorsque j'entends la réplique de mon aimé puis je pousse un crie de rage quand Arès embrasse ce connard ! Je résiste à l'envie de lui sauter au cou pour l'étrangler, de lui faire bouffer ses propres tripes, au contraire j'aborde un air tout à fait serein et calme, je m'approche calmement de ma victime en faisant tourner ma canne. Je saisis un couteau posé sur l'une des tables et je demande à l'un de mes hommes de lancer une musique pop. Lentement je commence à danser de façon plutôt érotique, j'enlève lentement mon costume ne laissant que ma fidèle chemise rouge. Je m'assieds à califourchon sur Élio laissant trainer le couteau à différents endroits de son corps le tout en me frottant sensuellement à lui "Alors comme ça, on essaye de me voler mon futur mari ?"Je rapproche le couteau de sa gorge, le pauvre petit est terrorisé ce qui me plaît énormément. Un sourire psychotique se forme sur mes lèvres lorsque j'enfonce légèrement le couteau dans son cou pour ne laisser qu'une fine goutte de sang jaillir. J'approche mes lèvres de sa gorge et lèche lentement la goutte de sang avant de plonger mon regard fou dans le sien, je l'embrasse puis avec ma main gauche je lui tranche la gorge me faisant asperger de son sang, je continue de l'embrasser jusqu'à ce que la vie quitte son corps. Ensuite, j'éclate d'un rire sadique et je pars contempler le travail d'Arès....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: You, my love... feat Arès Stockholm Dim 5 Fév - 19:28

" You, my love ..."



C'est quand j'entendis une musique assez connue, que je m'arrete un instant pour observer mon amant danser sensuellement contre mon ancien petit caniche. J'ai bien excité sa jalousie. Le spectacle devra etre grandiose. Il se déshabille. Je frémis. J'ai soudainement horriblement chaud. Il ne garde que sa chemise rouge que j'ai l'habitude de laisser sur sa peau quand nous...

Mais, passons. J'ai d'autres choses à faire que de m'exciter sur mon petit-ami. Je quitte alors cette vue idyllique pour retourner vers le sergent Smith. Un ancien client qui m'a fait mettre plus d'une fois en garde à vue, parce que je ne lui avais pas donner les gens qu'il voulait.

- Smith, Smith, Smith... mon vieil ami. Alors comme ça, Aurélien ne vous a pas contenté? Peut-etre que la prochaine fois, je vous rajouterai une ou deux filles... Ah oui, c'est vrai. Vous n'avez pas payé votre consommation... Vous ne la payez jamais d'ailleurs... Seulement par des déclarations...à vos collègues.

" Vous allez avoir de sérieux problèmes, Stockholm C'est moi qui vous le dit!"

- Oh, vous croyez? Mais un si bel homme comme vous qui disparait.... Ca ne se remarque pas.

Je demande à un des assistants de m'ammener une torche. Autant le faire attendre la mort doucement...

" Mais... qu'est ce que vous faites?! NON! ARRETEZ!"

Oops... Il semblerait que ma torche aime les hommes. Elle a caressé doucement ses doigts qui brulent doucement. Il hurle encore et encore, tandis que je le brule doucement. Puis, je m'empars de mon couteau en souriant. Il n'attend que ça. Alors je le passe doucement contre sa gorge. Il me supplie d'en finir. Je refuse de lui offrir tout de suite la mort. C'est bien trop facile....

- Vous croyez que je vais vous laisser partir aussi facilement? Je viens de commencer...Mais bon d'accord... Continuons.

Des petits coups à droite à gauche, mais c'est quand je vois Anthony embrasser Elio qui se vide de son sang, que je plante mon couteau dans le coeur du sergent. J'ai aussi ma jalousie. Moins forte, mais présente quand meme.

Je le découpe avec hardeur, avant de me retourner vers mon homme, un sourire faux aux lèvres.

- Je crois que tes vetements sont assez tombés comme ça... Ce corps m'appartient, tu m'appartiens, je te signale. Alors à moins que tu veuilles que je ne t'en laisses pas d'autres.... Abstiens-toi de me chauffer.

Je suis légèrement en colère contre lui, mais je dépose tout de même mes lèvres dans son cou, afin de lui montrer ce qu'il rate, s'il me désobéit encore une fois. Puis, je le laisse pour m'attaquer à d'autres victimes.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 42
Date d'inscription : 01/02/2017
Situation amoureuse : Célibataire
Pour qui j'existe : Pour la folie
Ma famille : Edward et Kristen (morts)
avatar
Anthony Woods
MessageSujet: Re: You, my love... feat Arès Stockholm Mer 8 Fév - 17:03

ft.
Arès Stockholm
« You, my love... »
J'admire le travail d'Arès, du grand art ! Il sait si faire pour torturer les gens haha, je lui rends son sourire et je frappe dans mes mains surexcité:

- Je crois que tes vêtements sont assez tombés comme ça... Ce corps m'appartient, tu m'appartiens, je te signale. Alors à moins que tu veuilles que je ne t'en laisses pas d'autres.... Abstiens-toi de me chauffer.

On dirait que j'ai réussi à éveiller sa jalousie, pauvre petit chou tu sais très bien que mon cœur ne bat que pour toi, même si tu me trompes avec tes putes... Je frémis et lâche un soupir de plaisir lorsqu'il m'embrasse dans le cou. Puis je le regarde partir vers d'autres victimes en souriant, je m'approche d'un homme ayant à peut après la cinquantaine attachée sur une table et qui se débat. Je caresse sa joue d'un geste affectueux avant de me saisir d'une télécommande reliée aux nombreux fils électriques qui sont reliés à son corps "J'espère qu'entre toi et les fils électrique, le courant passe hahaha !" J'appuie et plusieurs milliers de volts parcourent mon corps sous mes rires hystériques, il cesse de crier au bout de quelques minutes, je jette la télécommande au loin et je pose délicatement une carte représentant un bouffon dans sa main droite. Puis, euphorique après avoir fait griller ce pauvre mec, je commence à danser tout seul en riant comme un enfant.

Je m'assieds finalement sur les genoux d'une jeune femme ayant vingt ans et qui sanglote comme une gamine "Chut ne pleure pas mon enfant, un peu de musique te remonterait-il le moral ? Bob musique !" Une nouvelle musique se fait entendre, cette fois c'est une musique pop japonaise qui se fait entendre. Je chantonne les paroles en mimant des gestes de danse qui me font beaucoup rire, je me lève saisissant ma canne m'en servant comme d'un micro pour chanter.  Puis, dès que la chanson se termina, je rapproche mon visage de celui de la jeune femme, je demande un briquet à l'un de mes hommes et je mets le feu à ses vêtements en l'observant lentement brûler, fasciner par ce spectacle macabre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: You, my love... feat Arès Stockholm Sam 4 Mar - 17:57

ft. Arès & Anthony

Le spectacle est terminé


Après avoir torturé de nombreuses personnes, j'en étais fatigué. Il fallait que nous finissions ce spectacle en beauté.

- Anthony? Tu peux me mettre le feu à tout ça, s'il te plait? J'aimerais les entendre crier...

Je reviens prendre mon petit-ami dans mes bras, avant de demander à ses hommes de couvrir le reste de bâches que mon petit-ami enflamma. Des cris résonnèrent à l'unisson, ce qui me fit trembler de tout mon corps.

- C'est excitant, mon ange non? J'ai envie de te faire l'amour là tout de suite. Mais, je pense qu'il serait mieux qu'on monte dans la voiture non?

Avant qu'il ne dise quoi que ce soit, je pose mon index sur ses lèvres, avant de déposer les miennes dans son cou, suçotant sa peau avec envie. J'aime lui faire des suçons. Cet amat de sang qui pourrait lui faire du mal... Ca me fait tressaillir. Je l'aime tellement que je pourrais lui faire du mal. Sa chemise rouge m'attire tel un taureau. C'est fou non? Mes mains dévient sur le bas de son dos, tandis que je reviens à ses lèvres, m'en délectant. Je mords sa lèvre inférieure, ce qui fait perler une goutte de sang sur sa peau. Je la lèche en souriant toujours autant.

Je finis par le pousser sur le sol, délicatement. Je tombe au-dessus de lui en position de pompe. Mes yeux croisent tendrement les siens, comme si j'allais le tuer. Mon envie est de plus en plus présente.

Le dernier cri s'éteint, tandis que je suis au-dessus de mon petit ami, par terre, toujours mes lèvres dans son cou.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 42
Date d'inscription : 01/02/2017
Situation amoureuse : Célibataire
Pour qui j'existe : Pour la folie
Ma famille : Edward et Kristen (morts)
avatar
Anthony Woods
MessageSujet: Re: You, my love... feat Arès Stockholm Sam 11 Mar - 17:29

ft.Arès Stockholm
Votre résumé.

You, my love...
J'observe Arès torturer des gens, totalement fasciné par ces moindres gestes, inévitablement mon regard se perd sur ses lèvres si attirantes, j'ai envie de l'embrasser tendrement, de le serrer dans mes bras, de sentir son cœur battre, je m'approche lentement de lui dans l'intention de lui faire un câlin mais il me dépasse et c'est lui qui me prend dans ses bras:

- Anthony? Tu peux me mettre le feu à tout ça, s'il te plait? J'aimerais les entendre crier...

-Bien sur ! Tu sais bien que je ferais tout pour toi... Absolument tout...

Je frôle de ma main ses lèvres et mordille sensuellement son oreille gauche avant de mettre le feu à l'endroit en riant de manière particulièrement hystérique. J'entends les cris de nos victimes et je ressent une nouvelle fois se frisson sublime lorsque l'on voit des gens mourir...

- C'est excitant, mon ange non? J'ai envie de te faire l'amour là tout de suite. Mais, je pense qu'il serait mieux qu'on monte dans la voiture non?

Avant que je puisse répondre, Arès pose son index sur mes lèvres et dépose les siennes dans mon cou, je lâche un petit soupir de plaisir et m'agrippe à lui en le couvrant de milles baiser. Il me pousse sur le sol et je me laisse faire, trop occupé à l'admirer pour résister, mes mains descendent jusqu'aux bas de son corps pour aller caresser sa virilité en poussant plusieurs soupirs de plaisir, je plonge mon regard dans le sien et je le renverse pour être au dessus de lui, l'embrassant passionnément j'enlève ma chemise rouge, me laissant torse nu, j'agrippe ses mains pour les poser sur mon torse le tout en me frottant sensuellement à lui, puis je m'arrête et lui fait un clin d’œil en me relevant:

-Et si on continuait dans ta splendide voiture hum ? Juste toi et moi, en tête à tête, avec un fond de musique pour mettre un  peu d'ambiance...

Je ne le laisse pas répondre et part en courant en direction de sa voiture, m'enfermant à l'intérieur, je l'attend patiemment en prenant une position provocante...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: You, my love... feat Arès Stockholm

Revenir en haut Aller en bas
 

You, my love... feat Arès Stockholm

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'agrément de la vie, c'est de choisir en ayant l'air d'ignorer le hasard || Feat Arès
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» What about playing chess?
» « CENTRAL PARK » New York i love you .

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gotham: Rise of the Villains ::  :: Uptown :: Les docks-