Partagez | 
 

 La folie n'est jamais que passagère feat docteur Leslie Thompkins

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Messages : 1156
Date d'inscription : 16/02/2016
Situation amoureuse : En couple avec Selina Kyle
Pour qui j'existe : Selina Kyle , Alfred Pennyworth, Leslie Thompkins,
Ma famille : Alfred mon tuteur, Martha et Thomas Wayne mes parents
avatar
Bruce Wayne
MessageSujet: La folie n'est jamais que passagère feat docteur Leslie Thompkins Dim 16 Avr - 15:03

La folie n'est jamais que passagère Feat Leslie Thompkins
 
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.


Mon dernier coup de poing dans ce sac de sable fut accompagné  d' un cri -entre détresse et fureur- alors que toute une vie se refermait sur moi . j'étais battu à plate couture  et de toutes parts par mes démons intérieurs ....Des démons qui semblent ne plus vouloir me quitter , me hantant alors jour après jour par de funestes souvenirs.  La peau luisante de sueur, je repris aussitôt et péniblement mon souffle. Voilà plus de deux heures que je m'acharnais sur mon sac de frappe dans le but de  canaliser cette rage qui m'habitait depuis le retour de Jérome Valeska. Je n'avais qu'à fermé les yeux pour revivre l'horreur de ce cirque. Des cris de cet homme dévoré par les piranha aux pleures de cette jeune fille sur le carrousel. Jérome avait une fois de plus semé le chaos en plongeant tout Gotham dans la terreur et le sang. Je l'avais stoppé mais de nombreuses personnes avaient perdu la vie ce soir là...Oui des victimes sont morts sous mes yeux...
A l'arrivé soudain de la psychiatre, je me redressai ,quelque peu confus, qu'elle m'ait surpris dans un état si fragile et donc peu convenable, pour un garçon de bonne famille..Malgré ce code d'honneur familial qui stipule l'intervention d'aucun psychiatre ,  Alfred avait assisté pour que le docteur Thompkins s'entretienne avec moi..Je ne laissais rien paraitre mais intérieurement je demeurai choqué par tant de violence.Docteur Thompkins, je ne vous attendais pas aussi tôt.  Déclarai- je , tout en retirant mes gants de boxe , afin de  lui serrer la main respectueusement. Ma paume était désagréablement moite de sueur, ce qui gêna un peu  .  Leslie était une très grande dame et tout le monde disait que du bien d'elle à Gotham. Je suis ravi de vous accueillir au manoir. C'est la première fois que je vois un psychiatre et pour rien vous cacher je me sens extrêmement nerveux à l'idée de me dévoiler  ....Toutefois j'ai entendu dire  que cela est plus facile face à un inconnu ou un médecin. L'invitant à pendre confortablement place sur l'une des chaises  d'un geste de la main ,je l'imitai  en m'asseyant   ,  face à mon interlocutrice  que je connaissais d'un gala charité au profit de l’hôpital des enfants. Alfred se fait de souci pour moi , c’est pourquoi il vous a contacté .  Lui fis-je part,  mon regard harponné au sien s'intensifiant des les premiers mots . Cette consultation doit , évidemment rester un secret médical . Ni Alfred ...Ni Jim ou bien Selina ne doivent savoir ce que je m’apprête à   vous confier Docteur Thompkins. Prenant alors un profond  soupire , je poursuivis, le regard perdu mais toujours dans le sien. Jusqu'à maintenant je me suis toujours montré très égoïste avec mon désir de retrouvé l'assassin de mes parents et sans le vouloir j'ai fait souffrir de nombreuses personnes de mon entourage ....Je les ai mis en danger, je leur ai menti et puis peut-être même manipulé . Mon cœur se serra durement dans ma poitrine. J'avais très mal agit envers eux et l'idée même de les avoir momentanément blessé m'écorchait à vif .  J'ai peur d’être une mauvaise personne docteur Thompkins . Après que ce criminel, Jérome Valeska m'ait capturé , je me suis posé de nombreuses questions à mon sujet..J'aimerai apporté de la lumière à cette ville, comme mes parents avant moi mais...Je suis une personne obscure ...Tout n'est que ténèbre dans ma tête. Je n'inspire pas le bonheur et la compassion. Gotham avait besoin d'un héro, autre que le détective James Gordon. Mais pouvais-je vraiment prétendre au titre? Il y a des parties de moi qui me sont encore inconnues ..Sombres, dangereuses, instables et surtout insoupçonnées.

acidbrain


Batman /le chevalier noir
Peut-être qu'on aime la douleur. Peut-être qu'on est fait comme ça. Parce que sans elle, je ne sais pas, peut-être qu'on ne se sentirait pas vivant. On peut se demander : pourquoi on continue à se taper la tête contre les murs ? Parce que ça fait tellement de bien quand on arrête. «Grey's Anatomy»  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Messages : 55
Date d'inscription : 12/04/2016
Situation amoureuse : Fiancée
Pour qui j'existe : Compliquée
Ma famille : J'ai perdu mes parents il y a bien longtemps
avatar
Leslie Thompkins
MessageSujet: Re: La folie n'est jamais que passagère feat docteur Leslie Thompkins Ven 28 Avr - 13:47


La folie n'est jamais que passagère .

Ce matin-là j'avais du mal à me lever et à reprendre mes esprits, tellement perturbée par les révélations de James et j'ignorais comment j'allais faire pour m'en sortir et prendre une décision des plus difficiles à prendre. J'étais prise entre deux feux et c'était vraiment compliqué pour moi, enfin bon peut-être qu'en sortent ou en écrivent mon livre peut-être que mes problèmes disparaitront. Je me levais de mon lit et me dirige dans la cuisine pour prendre mon café et déjeune tranquillement avant de prendre une douche et de me préparer, car je devais me rendre au manoir Wayne. Je me dépêchais de me préparer et une fois prête je pars de mon appartement et marche en direction du manoir, puis une fois devant , je rentre et sonne avant qu'Alfred ne m'ouvre, la porte, je souris et regarde Bruce qui avait beaucoup de mal à surmonter tout ce qui s'est passé et je devais l'aider."Je sais bien Bruce,mais je voulais venir plus tôt.j’espère que ça ne vous dérange pas."Lui répondis-je en sourient. Je le voyais qui retirait ses gants de boxe et j'avoue que j'aurais bien besoin de me défouler, mais je pense que pour lui c'est une façon d'exprimer tout ce qu'il éprouve et de pouvoir tourner la page. Je lui tends la main et je ne tenais pas compte de sa transpiration, car après des efforts physiques c'est un peu normale."Je vous remercie d'avoir appelé.Ne vous inquiétez pas tout ceci restera entre nous. Certains de mes patients me disent ça, et une fois qu'ils sont avec moi tout va bien. Oui certains n'osent pas se confier à des amis ou d'autres par peur et personne inconnus sont plus généralement les seuls à comprendre."Il m'invite à prendre place sur une chaise et je commence à sortir mes documents me trouvent face à lui et c'était un plaisir pour moi de lui venir en aide, car tout ce qu'il a traversé ses derniers temps n'est pas vraiment facile et je me demande ce que j'aurais fait moi."C'est un peu normale qu'il se soucie de vous et je pense que ça vous ferez du bien d'en parler."Lui répondis-je en sortent un stylo et mon calepin."Oui tout restera entre nous et ne vous inquiétez pas je laisserais mon calepin chez vous,d'habitude je ne le fais pas mais,pour vous je fais une exception.Je ne dirais rien n'a personne je serais aussi muette qu'une tombe."Lui dis-je en le regardant droit dans les yeux."Ce n'est pas être égoïste de vouloir retrouver des meurtrier et c'est normal.Vous savez le danger, est de partout et je pense que vos proches ne vous en veux pas, il arrive parfois ,qu'on est du mal à dire ce qu'on éprouve et on fait des choses qui nous passent par la tête sans prendre le temps d'y réfléchir."C'était logique qu'il est agisses ainsi ,car certains on du mal à exprimer leurs sentiments ce qui fait qu'il dépasse les règles et mette leur vie et ceux de leurs amis en danger."Non Bruce,vous n’êtes pas une mauvaise personne, vous êtes quelqu'un de bien et vous avez un coeur, vous souffrez à l’intérieur et c'est pour ça que vous avez du mal à exprimer vos émotions. Oui j'ai entendu parler de lui, vous pouvez apporter beaucoup de choses et nous avons tous une partie sombre de notre vie et c'est à nous calmer cette obscure reflet. Je vous connais et je sais que vous êtes un garçon joyeux et honorable qui éprouve de la compassion pour les autres."Lui répondis-je en le rassurent du mieux que je pouvais et pour moi il était un héros.


HARLEY-


"i think my heart is better"
La vie n'est pas rose,bien au contraire elle est triste♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1156
Date d'inscription : 16/02/2016
Situation amoureuse : En couple avec Selina Kyle
Pour qui j'existe : Selina Kyle , Alfred Pennyworth, Leslie Thompkins,
Ma famille : Alfred mon tuteur, Martha et Thomas Wayne mes parents
avatar
Bruce Wayne
MessageSujet: Re: La folie n'est jamais que passagère feat docteur Leslie Thompkins Lun 1 Mai - 9:22

La folie n'est jamais que passagère Feat Leslie Thompkins
 
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.


"Je vous remercie d'avoir appelé.Ne vous inquiétez pas tout ceci restera entre nous. Certains de mes patients me disent ça, et une fois qu'ils sont avec moi tout va bien. Oui certains n'osent pas se confier à des amis ou d'autres par peur et personne inconnus sont plus généralement les seuls à comprendre."  A sa réponse, un sourire timide prit possession de mes lèvres. Leslie était une agréable personne , et bien qu'une première fois j'avais refusé sa proposition, il me sera à présent facile  de me confier à elle sans détour . Par ailleurs, elle n'était plus si proche de l'inspecteur James Gordon, ils avaient malheureusement rompu et une amitié sincère entre eux était devenu ,tout simplement,  impossible..Ce que je pouvais comprendre d'ailleurs , ma relation avec Selina  s'était terminée sur un malentendu  et deux semaines s'étaient écoulées déjà sans que nous nous en discutions   . Je crois n'avoir jamais ressenti une douleur aussi affligeante et bien qu'elle me manque , je n'avais rien à lui dire et encore  moins  à me faire pardonner. . Mon regard se perdit un moment sur la jeune femme qui sortait de son sac un stylo et un calepin. On était tous deux trop fiers pour se l'avouer..Combien l'autre pouvait surtout nous manquer. "Non Bruce,vous n’êtes pas une mauvaise personne, vous êtes quelqu'un de bien et vous avez un coeur, vous souffrez à l’intérieur et c'est pour ça que vous avez du mal à exprimer vos émotions. Oui j'ai entendu parler de lui, vous pouvez apporter beaucoup de choses et nous avons tous une partie sombre de notre vie et c'est à nous calmer cette obscure reflet. Je vous connais et je sais que vous êtes un garçon joyeux et honorable qui éprouve de la compassion pour les autres."  Elle avait un raison dans un sens, bien que je ne me considère pas comme quelqu'un de joyeux. J'ai beau être riche, je n'ai jamais su croquer la vie à pleine dent en me montrant un tant sois peu égoïste. J'avais d'autres priorités que de m'amuser comme le ferait un adolescent de mon age. Et pour en revenir à la lettre de mon père, j'avais fini par choisir  une vocation au lieu du bonheur...De toute évidence ce n'était pas pour moi , mon cœur est froid , fermé, obscurci par la mort et la tristesse...Jamais plus je serai bien...non plus jamais. A cette réalité , mon cœur se serra durement dans ma poitrine,  cette partie de moi était morte aux Narrrows, non loin des corps de mes deux parents. Je ne suis pas vraiment cet homme, docteur Thompkins...J'extériorise que rarement c'est pour cela que vous me trouvez équilibré . Mais intérieurement c'est autre chose...Je me sens complètement perdu et seul. Il y a des choses que je ressens que même Alfred serait incapable de comprendre.  Depuis la mort de mes parents, ma vie , tout comme Gotham, a pris un dangereux tournant et j'ai fais des choix plus ou moins obscures : celui de retrouver l'assassin de mes parents, de nettoyer mes entreprises de la corruption et de protéger les innocents. Je peux être mieux qu'un simple milliardaire ...On peut toujours faire mieux que ce dont on est prédestiné. N'est-ce pas docteur Thompkins ? Un nouveau sourire , à cet instant , étira mes lèvres. Les Wayne ont toujours fait de grandes choses pour Gotham. Ils ont aidé à la construire, beaucoup de nos biens sont financés où proviennent de la Wayne Enterprises...C'est  l'une des plus grande puissance de cette ville. Mais j'aimerai apporté de la lumière aux citoyens, autrement qu'en reprenant le travail de mes prédécesseurs. En combattant Jérome Valeska , j'ai réalisé beaucoup de choses . Combien on pouvait être pareil, sans pour autant avoir la même ambition. Mon regard sur le sien  s'intensifia,  le clown du crime voulait réduire ce monde en cendre alors que moi, je voulais le préserver de cette déchéance.   Je porte depuis ce terrible incident  de la culpabilité.. Celle de n'avoir rien fait pour les sauver .  Je ne  compte pas abandonner cette ville à son triste sort...Je suis désolé d'avance si mon ambition ressemble de très près à celle de l'inspecteur James Gordon...Mais pour moi il est devenu un vrai exemple de justice. Et la justice en ce qui concerne la mort de mes parents  a été très mal faite. Me souvenant de notre discussion au bar, je réprimai l'envie de lui rappeler combien ce dernier l'aimait et combien sa présence dans sa vie lui manquait.

acidbrain


Batman /le chevalier noir
Peut-être qu'on aime la douleur. Peut-être qu'on est fait comme ça. Parce que sans elle, je ne sais pas, peut-être qu'on ne se sentirait pas vivant. On peut se demander : pourquoi on continue à se taper la tête contre les murs ? Parce que ça fait tellement de bien quand on arrête. «Grey's Anatomy»  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Messages : 55
Date d'inscription : 12/04/2016
Situation amoureuse : Fiancée
Pour qui j'existe : Compliquée
Ma famille : J'ai perdu mes parents il y a bien longtemps
avatar
Leslie Thompkins
MessageSujet: Re: La folie n'est jamais que passagère feat docteur Leslie Thompkins Mer 7 Juin - 14:53


La folie n'est jamais que passagère .

J'ai toujours eu un profond respect et une forte sympathie pour Bruce,car pour son age il se débrouillait et diriger l'empire comme un véritable roi, mais j'avais tout de même peur pour lui et sur ce qui pourrait lui, arrivé, il avait vraiment besoin d'aide et j'étais là pour lui, même si je ne suis plus avec Jim, je continuerais d’être là pour Bruce,peu importe où il sera. J'allais bientot me marier et pourtant j'aimais encore Jim, c'était tellement compliquée l'amour et le pire c'est que je ne pouvais rien n'y faire, car la vie était parfois bien difficile à gérer. Je regardais Bruce,qui me regardait et lui souris nous aimions encore notre premier amour et c'est difficile de devoir l'admettre. Bruce devait prendre un peu de recule et d'essayer de s'amuser un peu même si j'avoue que c'est inutile, mais parfois ça fait du bien."Je connais bien ça, et vous soufrer à l'intérieur c'est comme un poisson qui brule tout votre organisme. Je sais que la mort de vos parents à étaient un fort traumatisme et je le comprends parfaitement. Nous avons tous besoin de héros et vous avez fait du bon travail pour cette ville, sachez-le bien. Oui on peut toujours fait mieux, devenir un super héros et venir en aide aux autres, celui de devenir un modèle pour les jeunes."Lui répondis-je avant de répondre de nouveau."Oui de grande choses, je confirme. Oui je vois ce que vous voulez dire et vous savez que je vous encouragerez dans tous vos choix. Oui nous sommes tous un peu près identique et c'est à nous de prendre le bon chemin et vous êtes surement entrain, de le prendre."Je le regardais encore et je voyais le chemin de la liberté lorsque je regardais Bruce dans les yeux."Vous n'aurez pas pu faire grande chose Bruce,vous seriez mort et je sais aussi que vous rendrez cette ville bien meilleur et bien plus sure. Oh non ce n'est rien du tout et je n'ai rien contre les héros et les policiers, ni même contre certaines personne qui prennent des risques pour aider la personne auquel nous tenons. Oui je sais bien et je sais que parfois la police ne fait rien ou elle accuse des gens innocents.."Lui répondis-je sourient.



HARLEY-


"i think my heart is better"
La vie n'est pas rose,bien au contraire elle est triste♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1156
Date d'inscription : 16/02/2016
Situation amoureuse : En couple avec Selina Kyle
Pour qui j'existe : Selina Kyle , Alfred Pennyworth, Leslie Thompkins,
Ma famille : Alfred mon tuteur, Martha et Thomas Wayne mes parents
avatar
Bruce Wayne
MessageSujet: Re: La folie n'est jamais que passagère feat docteur Leslie Thompkins Jeu 22 Juin - 9:43

La folie n'est jamais que passagère Feat Leslie Thompkins
 
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.


"Vous n'aurez pas pu faire grande chose Bruce,vous seriez mort et je sais aussi que vous rendrez cette ville bien meilleur et bien plus sure.  A ces paroles un léger sourire se dessina sur mes lèvres.  Je comptais  bien faire de mon mieux, mais quel genre de héros pouvait naître de l'ombre ? Était-ce suffisamment stable et fort pour endosser ce rôle ? Mon regard se déroba un cours instant, me souvenant alors de cette colère qui m'avait envahi à la fête foraine....Je ne pouvais pas faire de ma rage ma force, tôt ou tard , je finirai par me perdre. « Oh non ce n'est rien du tout et je n'ai rien contre les héros et les policiers, ni même contre certaines personne qui prennent des risques pour aider la personne auquel nous tenons.  «  De nouveau mes iris bleus rencontrèrent les siens, la toisant avec incertitude.  Son sourire était encourageant , mais pas suffisant pour que j'y réponde. Je redoutais encore  de ce qu'il pourrait se passer s'y je venais à lui faire part de mon secret. J’entrouvris les lèvres prêt à rétorquer , mais rien ne sortit...Pourtant,  Leslie était une personne en qui je pouvais faire confiance, sinon pourquoi Alfred aurait assisté pour que nous nous rencontrons...Lui qui s'était pourtant engagé  à respecter les décisions  de mon père me concernant.  Je pris une profonde inspiration et après avoir humecté mes lèvres , finis par reprendre la parole. J'aimerai beaucoup que vous m'accompagnez au Narrows..Plus précisément , dans la rue où s'est passé le meurtre. Mon regard dans le sien devint alors plus sombre  mais résolu. J'avais pour habitude de m'y rendre à la même date et d' y déposer une rose rouge , à l'endroit même où leurs deux corps gisaient. Ça fera bientôt quatre ans qu'ils sont morts , mais je n'ai rien oublié docteur Thompkins. Plus je m'efforce , plus le souvenir me rattrape et je ne pense pas que cela soit anodin... Je marquai une bref hésitation, ce qui allait suivre me paraissant quelque peu grotesque. Je pense que c'est un appel à mon Destin. Ce n'est pas pour rien que cette nuit là ,  j'ai tout perdu...Que Malone ne m'a pas tiré dessus...Oui j'ai la conviction profonde que c'est un appel du Destin . Mais pour quel but exactement? Je n'arrive toujours pas à comprendre ce que leur mort m'a apporté...J'essaye d’être fort, plus courageux mais cela reste en vain. Je suis personne docteur Thompkins , je ne suis qu'une ombre de plus dans cette ville.A cette conclusion, des larmes amères, ne tardèrent pas à faire leur apparition. Quand j'ai affronté Jérome Valeska , il m'a dit que cette ville n'avait pas de héros et je ne sais pas...Cela m'a fait comme un déclic dans ma tête.  En le combattant ce soir là, j'avais pensé pouvoir répondre à ce titre mais avec un peu plus de recul j'admets ne pouvoir y arriver. Si j'ai battu le Prince du Crime c'est uniquement grâce à ma colère et ma peur. Et ce n'est pas ça être un héros Docteur Thompkins...C'est pour cela aussi que James Gordon n'en n'est pas un non plus. A Gotham , il n' y a pas de héros , ni de vilains juste des personnes qui souffrent éperdument et qui de toutes les manières possibles, essayent de s'en sortir. J'ai l'impression que c'est comme ça que ça fonctionne... Je me tus soudainement, mon regard se posant tristement sur une photo de mes parents. Ce que je faisais depuis trois ans n'avaient pas le moindre sens, mais en moins , j'étais remonté jusqu'aux vrais coupables de leur meurtre.

acidbrain


Batman /le chevalier noir
Peut-être qu'on aime la douleur. Peut-être qu'on est fait comme ça. Parce que sans elle, je ne sais pas, peut-être qu'on ne se sentirait pas vivant. On peut se demander : pourquoi on continue à se taper la tête contre les murs ? Parce que ça fait tellement de bien quand on arrête. «Grey's Anatomy»  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Messages : 55
Date d'inscription : 12/04/2016
Situation amoureuse : Fiancée
Pour qui j'existe : Compliquée
Ma famille : J'ai perdu mes parents il y a bien longtemps
avatar
Leslie Thompkins
MessageSujet: Re: La folie n'est jamais que passagère feat docteur Leslie Thompkins Mer 28 Juin - 21:56


La folie n'est jamais que passagère .

Chaque personne voulait être un héros et c'était tout à l'heure honneur, mais parfois il fallait faire attention et être sure de ce que l'on fessait. Spécialement me concernent, je n'avais plus la force de faire quoique ce soit, en réalité depuis la perte de mon bébé, j'étais effrayer et je pensais que ma vie n'était plus la même,pourtant j'allais me marier et certes j'aimais Mario, mais Jim comptait toujours à mes yeux, le plus difficile c'était de ne rien dire pour ne pas le mettre en danger. Néanmoins, j'essayais de ne rien faire voir et en apprennent que mon cousin était flash, on peut dire que j'étais complétement perdu voir désorienter, mais d'un autre coté je voulais vraiment aider Bruce à se remettre en place et surtout reprendre des forces afin qu'il oublie ses soucis."J'accepte votre demande, Bruce, mais vous ne pensez pas que, c'est un peu tôt pour revenir sur cette difficile épreuve ?"Je le regardais avec un profond respect,mais aussi de la peur étant donné que c'était toujours douloureux de revenir sur un meurtre traumatisent."La douleur que vous avez subi restera toujours et cela pourrait également vous rendre bien plus fort,nos souvenirs resterons toujours malgré tout."Lui répondis-je avant de reprendre de nouveau."Notre destin arrive parfois au moment où on ne l'attend pas. Je pense que votre destin ne fait que commencer et que, vous êtes amener a de grande choses, Bruce. Je crois que ça, vous à rendu plus fort et que cela vous, à fais grandir."Lorsque je vois ses l'arme je ne put m’empêcher de m'approcher et de le prendre dans mes bras pour le rassurer."Oui le fou comme je l'appelle. Il ne faut pas écouter cet idiot de première,vous êtes un héros pour moi et cela ne changera jamais. Vous devez avoir confiance en vous et regarder vous l'avez mis chaos le Prince du Crime et la colère nous fait réaliser beaucoup de choses, détrompez vous,la colère et la peur c'est ce qui nous rend bien plus fort et surtout ce qui nous fait, pas flancher dans le coté obscure. A mes yeux vous êtes tout deux des héros, mais je pense que nous avons besoin de quelqu'un sur qui s’appuyait et de ne plus avoir cette peur que les gens éprouvent."J'étais toujours à ses cotés pour le rassurer et le voit qui regarde une photo de ses parents,ce qui me rendait vraiment triste.



HARLEY-


"i think my heart is better"
La vie n'est pas rose,bien au contraire elle est triste♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1156
Date d'inscription : 16/02/2016
Situation amoureuse : En couple avec Selina Kyle
Pour qui j'existe : Selina Kyle , Alfred Pennyworth, Leslie Thompkins,
Ma famille : Alfred mon tuteur, Martha et Thomas Wayne mes parents
avatar
Bruce Wayne
MessageSujet: Re: La folie n'est jamais que passagère feat docteur Leslie Thompkins Jeu 27 Juil - 11:40

La folie n'est jamais que passagère Feat Leslie Thompkins
 
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.


."J'accepte votre demande, Bruce, mais vous ne pensez pas que, c'est un peu tôt pour revenir sur cette difficile épreuve ?"  Mon regard se perdit un peu plus,  mon passé n'était jamais très loin derrière moi , me rattrapant à chaque fois que je pensais avoir avancé. Le meurtre de mes parents était ce qui me définissait dans le fond, sans cet événement Bruce Wayne serait sûrement  qu'un simple milliardaire.  C'est toute ma culpabilité qui a nourri  ma détermination , sans quoi  il y aura longtemps que je me serai arrêté à la première conclusion de la police. Mais cette nuit là , j'étais présent et cette vision d'horreur qui fait toute la différence. "La douleur que vous avez subi restera toujours et cela pourrait également vous rendre bien plus fort,nos souvenirs resterons toujours malgré tout."  Ou bien me rendre fou, il n'est jamais bon de  remémorer  ses douloureux souvenirs ...Mais le Chevalier Noir était né de la noirceur de cette ville...De cette violence qui perdure depuis trop longtemps. Il ne pourra jamais tout rééquilibrer , toutefois il pouvait être une lueur d'espoir anonyme pour ces habitants. Une personne sans foi ni loi qui se battra alors pour la vraie valeur de la justice."Notre destin arrive parfois au moment où on ne l'attend pas. Je pense que votre destin ne fait que commencer et que, vous êtes amené a de grande choses, Bruce. Je crois que ça, vous à rendu plus fort et que cela vous, à fais grandir."   Mon regard s'agrippa de nouveau au sien, alors que l'ancien médecin de Arkham s'aventurait sur ce qui pouvait être «  mon Destin »  .  Je ne sais si combattre le crime était ma véritable destiné , mais  rien de ce qui s'était passé ces dernières années était du au hasard, non c'était comme les morceaux d'un puzzle qui venaient enfin à s’emboîter.  Je trouvais tout doucement un sens à mon existence... Elle était plutôt sombre et dangereuse , mais en moins cela m'aidait à panser ma douleur.  Je suis loin d’être le plus bon, le plus fort  et le plus parfait, mais Gotham m'avait forgé , et comme j'ai cité précédemment rien n’est le fruit du hasard. J'entends bien et j'adhère votre point de vue docteur Thompkins, mais sous la colère j'ai failli commettre l'irréparable .  J'aurai pu tuer le Prince Héritier du Crime , mais curieusement quelque chose m'a freiné , comme à ma rencontre avec Malone ou encore Strange.  Peut-être qu'un jour  cette humanité me quittera ….Peut-être qu'un jour je serai aussi un criminel en combattant le crime. Le fossé est si mince...Surtout lorsqu'on perd tout contrôle de soi.  J'aimerai répondre à ce titre et devenir pour Gotham un symbole d'espoir mais c'est un terrain glissant et la moindre erreur me sera aussi très sévèrement jugée.  J'ai déjà du mal à nettoyer mes propres sociétés , comment je pourrai devenir le gardien de toute une ville... C'est une perspective très effrayante , toutefois.... Je marquai une pose , le temps d'un soupire et repris. J'aimerai essayer . J'ai fait pas mal d'erreurs et il est temps que je me délivre de tout ce poids en recevant la rédemption. C'est ce que  faisait mon père avant de mourir...Il tentait de réparer les fautes de la Wayne Enterprises. . C'est d'ailleurs ma venue dans ce monde qui l'a fait réalisé que ses actions étaient malhonnêtes. Malheureusement en exposant la vérité , il s'était fait de nombreux ennemis, en commençant par la Cour des Hiboux , qui ont par la suite orchestré son meurtre, ainsi que celui de ma mère au quartier de Narrows.  

acidbrain


Batman /le chevalier noir
Peut-être qu'on aime la douleur. Peut-être qu'on est fait comme ça. Parce que sans elle, je ne sais pas, peut-être qu'on ne se sentirait pas vivant. On peut se demander : pourquoi on continue à se taper la tête contre les murs ? Parce que ça fait tellement de bien quand on arrête. «Grey's Anatomy»  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: La folie n'est jamais que passagère feat docteur Leslie Thompkins

Revenir en haut Aller en bas
 

La folie n'est jamais que passagère feat docteur Leslie Thompkins

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pardonnes tes ennemis mais n'oublie jamais leurs noms. ~ [feat Kouta Stainowl]
» (f) MOLLY WEASLEY feat ROSE LESLIE
» Les aventuriers vont jamais tout droit...
» La folie des BAM ! [FINI]
» "Je n’ai jamais été membre d’aucun parti politique"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gotham: Rise of the Villains ::  :: Le Manoir des Wayne :: Le salon-