AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bonjour/Bonsoir Invité
Bienvenue sur Gotham: rise of the villains le forum a ouvert ses portes le 20/02/2016.
Nous recherchons Jonathan Crane, Harvey Dent, Fish Mooney, Barbara Kean,
Silver St Cloud, Tabitha Galavan , Salomon Grundy, Kate Kane, etc...
Oliver Queen, Lena Luthor, Lex Luthor , Jason Todd, Devoe, Victor zsasz,
Aquaman, Slade Wilson, Rip Hunter , Hawkgirl, Green Lantern, Lucy Lane etc...

Partagez | 
 

 Je ne suis pas celui que tu penses feat Lee

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Messages : 476
Date d'inscription : 26/12/2016
Situation amoureuse : Célibataire
Pour qui j'existe : A définir
Ma famille : Henry Allen (père) Nora Allen (mère) Alvaro Mendes (Demi-frère)
avatar
Bartholomew H. Allen
MessageSujet: Je ne suis pas celui que tu penses feat Lee Lun 1 Mai - 13:16

Je ne suis pas celui que tu penses

   
 Leslie Thompkins ⊹ Barry Allen
   

   

Tight like a rope, try to not reach for memories. Lover, lover, what have we done ? We made our heart leap, then it gave up. Lover, lover, let me in. You came in the door like thunder, then hit the floor like thunder. Laying me down you wonder. You came towards like thunder.
Voilà plus d'un mois que , j'étais à Gotham City...Une ville bien plus obscure que Central City, où il est très rare d’apercevoir le soleil. Beaucoup de raisons m'avaient, cependant,  amené ici, la présence de ma cousine Lee  étant l'une d’être elle. Leslie Thompkins était la fille de la sœur de ma regrettée mère Norah et on ne s'était pas revu depuis ses funérailles ...On avait tous deux grandi et nous étions tous deux devenu des personnes respectables : Elle était médecin légiste renommée et moi , un membre de la police scientifique . Bien évidemment , elle ignore tout de  cette double vie que jusqu'à présent j'avais tenu secret grâce à l'équipe de Star Lab' .  Il m'était impossible de connaître d'avance sa réaction face à celui qu'on nomme The Flash. Les méta-humains sont tellement mal considérés dans cette ville , à l'instar des justiciers qui sont reconnus comme des criminels. Il est vrai que Arrow est sans limite , mais en contre partie, il avait  sauvé plus d'une vie...
Le regard perdu sur la fenêtre, je redessinai  de mon doigts , le trajet d'une goutte de pluie. Elle se liait  à d'autres tout en restant toujours seule au final, c'était un peu comme moi...Oui j'étais cette goutte de pluie qui s'écoulait tristement du carreau pour finalement sombrer seule  dans l'oubli. Je laissai passé un soupire las et me surpris à penser à Iris, mon amour de jeunesse. Elle m'avait brisé le cœur, en  s’intéressant qu'à mon alter-égo..Et aujourd'hui je filtrais tous ses appelles sans exception,  le cœur  empli de rancune et qui plus est de dégoût envers son comportement abject . Jamais elle ne m'avait aimé comme je l'ai aimé et j'en avais souffert longuement en silence ...Elle était en quelque sorte   la cause première de ce départ précipité pour Gotham .
Face à cette triste réalité , ma main, toujours sur la vitre, se changea en poing : être un héros c'était bien....Mais être un héros te condamnait à une certaine solitude , je l'avais appris à mes dépends.
A l'arrivé soudain de Leslie dans la pièce, je finis par me retourner, lui adressant  dans l'instant un sourire pour dissimuler toutes traces de tristesse. Son ancien fiancé l’inspecteur James Gordon avait abattu son mari, et depuis la brune était dans un état de grande fragilité...Elle me faisait même peur parfois, son cœur était depuis tiraillé entre la lumière et les ténèbres. J'ai préféré t'attendre pour déjeuner. Lui déclarai-je, tout en me redressant. Le petit déjeuné était déjà sur la table, plutôt copieux , le temps de préparation n'étant jamais un problème pour moi. J'aimerai profité de ce jour de congé , pour discuter de choses importantes. Ça fait des semaines que je vis  sous ton toit, que nous travaillons ensemble au GCPD... Je pris aussitôt  place à table, remplissant mon bol de café tout en poursuivant mon discourt. Nous n'avons jamais pris le temps  parler  de tout ce qui nous touche actuellement. D'ailleurs, de la manière dont elle le regardait, je pouvais qu'en conclure qu'elle avait encore des sentiments pour James Gordon. Je suis ton cousin , je peux tout entendre sans apporter de jugement. Ce n'était d'ailleurs pas dans mes habitudes, de porter préjudice à quelqu'un. Je suis plus du genre conciliant , un peu trop d'ailleurs...Je lui adressai un sourire chaleureux et repris , tout en attrapant l'une des brioches de l’assiette centrale. Tu veux peut-être que je commence ? Hummm attends avant j'ai une question pour toi. Sur ces mots , je saisis le journal de ce matin  et lui adressai la couverture , une photo de Flash y figurait entant que  nouveau criminel notoire . Tu penses quoi de l’Écarlate ? Pour la suite, si éventuellement je venais à lui livrer mon plus lourd secret, ses premières impressions  sur l’Écarlate étaient  inévitables .
   
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.

   


   

    “Peu importe la vitesse où l'on court, la mort gagne toujours par une longueur.”⚡️

    Ma terreur de la précipitation l'emporte sur toute autre crainte, et dans l'alternative du regret par le choix ou par l'abstention, mon instinct est pour la dernière manière. J'ai peur de l'occasion, comme d'autres en ont la passion ou le génie ; au moins quand j'agis pour mon compte, je suis pusillanime, sceptique et irrésolu. Je déteste le hasard dans la vie, et je ne sais pas me décider sans savoir.



Dernière édition par Bartholomew H. Allen le Dim 14 Mai - 16:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 63
Date d'inscription : 12/04/2016
Situation amoureuse : Fiancée
Pour qui j'existe : Compliquée
Ma famille : J'ai perdu mes parents il y a bien longtemps
avatar
Leslie Thompkins
MessageSujet: Re: Je ne suis pas celui que tu penses feat Lee Mer 3 Mai - 10:03

Je ne suis pas celui que tu penses.


Un matin plutôt calme pour moi et pourtant j'ai passé la soirée  à réfléchir un peu, j'étais perdu et je ne savais plus vraiment où j'en étais dans la vie. Enfin,heureusement mon cousin Barry était là et il avait toujours de bons conseils, nous étions de la même famille et c'est vrai que je n'ai pas eu le temps de le revoir après les funérailles de sa mère,pourtant j'ai tout de mème essayer de comprendre pourquoi on l'avait tué et je n'ai jamais vraiment, su pourquoi. Cependant, ce n'est pas moi, qui va lui parler de ça vu que mes parents furent eux aussi assassinés et les choses douloureuses je n'aime pas trop en parler.

Je me trouvais dans mon lit et j'avais la flemme de me lever tellement que j'étais mal, certes j’aimais Jim, mais ce qu'il avait fait était trop difficile à supporter, je ne pouvais plus toute cette violence et ses crimes qui restent toujours impunies, je voulais une vie normale tout simplement, au moins mon cousin et moi-même nous sommes dans une période de souffrance, mais je sais qu'on arrivera  à surmonter cela ensemble. Je savais bien que tout était de ma faute et que si je n'aurais rien dit mon mari serait surement encore là, même si je n'étais pas heureuse avec lui et que je souffrais ce n'était pas une raison pour qu'on le tue.

Je regardais mon plafond et décide enfin à me lever afin de rejoindre Barry, j’espère qu'il allait bien lui aussi, il était totalement perdu et je voulais terriblement l'aider à surmonter tout ça, même si j'étais au plus mal. Je sors de ma chambre et ouvre la porte, en me dirigent au salon et regarde Barry en lui sourient moi aussi, il avait des yeux tout endormis et je savais qu'il avait dû passer une mauvaise nuit."Tu as bien fait,c'est gentil.c'est toi qui a tout préparé ?"Lui répondis-je restant surprise,car je ne savais pas que mon cousin s'y connaissait en cuisine."Oui on peu parlé de tout et je pense que ça nous ferez du bien. Oui nous vivons sous le mème toit et je suis contente que tu sois là et que nous travaillions ensemble."Je m'installe à table et me sers du café,en tartinent une tranche de bain avec de la confiture.Je regardais Barry qui continuait sa phrase et je commençais à avoir un peu peur de ce qu'il allait me dire."Oui je sais bien et c'est vrai qu'on n'a pas eu trop le temps de pouvoir discuter de nos problèmes.Tu commences à me faire peur là."Je ne savais pas trop où il voulait en venir,mais j'avais un peu ma petite idée,surement me parler de Jim,bien que pour le moment j'évite d'en parler."Je sais Barry,mais je ne sais pas où tu veux en venir ?"je ne savais pas de quoi il voulait que je parle, bien que, je n'ai aucun secret pour lui. Cependant, concernent Jim pour le moment je suis assez perdu et j'ai du mal à comprendre son geste. Je souris en le voyant me sourire et réponds."Je veux bien commencer. Oui dis-moi ce que tu as envie de me dire,je suis à ton écoute."Lui répondis-je en buvant une gorgée de mon café. Puis, je regarde Barry qui regardait le journal, je voulais vraiment savoir ce qu'il allait me dire ou me dévoiler."Ce que j'en pense ? Eh bien écoute je n'ai rien contre.Pourquoi cette question ?"Lui répondis-je en sourient et me lève de table pour le rejoindre.

Codage par Libella sur Graphiorum



Reborn is a beginning


Dernière édition par Leslie Thompkins le Mar 20 Fév - 14:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 476
Date d'inscription : 26/12/2016
Situation amoureuse : Célibataire
Pour qui j'existe : A définir
Ma famille : Henry Allen (père) Nora Allen (mère) Alvaro Mendes (Demi-frère)
avatar
Bartholomew H. Allen
MessageSujet: Re: Je ne suis pas celui que tu penses feat Lee Dim 14 Mai - 18:52

Je ne suis pas celui que tu penses

 
 Leslie Thompkins ⊹ Barry Allen
 

 

Tight like a rope, try to not reach for memories. Lover, lover, what have we done ? We made our heart leap, then it gave up. Lover, lover, let me in. You came in the door like thunder, then hit the floor like thunder. Laying me down you wonder. You came towards like thunder.
"Ce que j'en pense ? Eh bien écoute je n'ai rien contre. Pourquoi cette question ?" Me répondit-elle alors  , sans grand avis sur celui qu'on surnomme encore la traînée  l’Écarlate.  Il avait pourtant sauvé de nombreuses vies depuis son arrivé à Gotham City.Je baissai un court instant les yeux sur ma tasse de café fumante , me demandant encore si je pouvais lui faire part « oui » où «  non » de mon secret  concernant sa vraie identité. Nonobstant, ses bonnes actions, The Flash restait un  criminel aux yeux de la Loi , j'étais d'ailleurs  présent, quand Harvey Bullock avait déclaré à l'ensemble des  inspecteurs de le  ramener mort où vivant au Poste de Police.  Une demande bien évidemment faite par le maire  provisoire Aubrey James , qui  en somme  ne désire plus aucun  monstre Méta-humain dans sa ville...Méchants où bienveillants, ils étaient à ses yeux tous un danger potentiel  pour les citoyens . Pourquoi cette question ? Eh bien... C'est une façon  comme une autre de démarrer notre conversation. Balbutiai-je , ma voix s'étirant malgré moi dans les aiguës. Chacune de mes phrases étaient    coupées d'un petit rire nerveux et accompagnées d'un haussement maladroit  des sourcilles. Il n' y avait pas plus mauvais menteur que moi et  ma cousine  Leslie l'avait bien évidemment compris .
 Je laissais passer soupire et faisant machinalement tourner ma petite cuillère dans mon café , je repris d'un souffle. Je n'ai pas choisi d'aborder ce sujet  par hasard... Mon cœur battait à tout rompre dans ma poitrine , j'étais sur le point de lui révéler que The Flash et moi, nous formions qu'une seule et même personne. Je connais The Flash depuis des années maintenant , à Central city  la ville d’où je viens, il est  d'ailleurs perçu comme un véritable héros. Nos deux arrivés à Gotham City n'avaient  jamais tilté les esprits...Il était si improbable que je sois  l'homme le plus rapide du monde...Moi qui arrive si souvent en retard au travail et pourtant...Mes disparitions soudaines , à l'annonce d'un cambriolage ou d'un incendie ,aurait pu attiser bien des  soupçons. Je marquai une légère hésitation, puis lâchai de but en blanc la vérité sur ce célèbre justicier masqué. Je suis The Flash . Mon regard sur le sien, aussitôt,  s'intensifia. J'avais de grandes chances pour qu'elle ne me prenne pas au sérieux , c'est pourquoi je pris soin de peaufiner ma déclaration. Nous ramenant alors à ce terrible accident qui avait frappé Central City quelques années auparavant.   Le soir de l'explosion de l'accélérateur de particules , j'ai été frappé  par un éclair.. Et sans avoir à  entrer dans un long discourt scientifique ,  à propos de l'évolution que cet incident à apporté  à mes cellules , et bien...  je me suis réveillé du coma avec d'étranges  capacités physiques. Dont l'étonnante vélocité qui caractérise The Flash. J'humectai vivement mes lèvres séchés et ajoutai, ne lui laissant autre choix que de m'écouter jusqu'au bout.
Je n'avais rien d'un monstre, ni d'un criminel, je me servais d'ailleurs  de ce don exceptionnel pour faire le bien. L'éclair ne m'avait pas frappé par hasard, mais pour le moment j'allais  surtout m'abstenir d’enchaîner  sur mes divers  voyages temporelles où mes glissements  d'une Terre à une autre..Les habitants de Gotham n'étaient décidément pas prêts à entendre toutes ces choses . Je me sers de ce don  à bon escient... Je ne suis pas une menace pour Gotham , ni pour ses habitants ,  Leslie. Je sais que cette révélation est choquante mais je reste ton cousin Barry...Mise à part cette double identité , je n'ai pas changé. S'il te plait ne me livre pas à la police... J'espérai sincèrement ne pas mettre trompé en lui faisant confiance..Elle était médecin et son devoir était surtout de me venir en aide. Mes cellules continuaient encore à évoluer et par moment tout cela me terrifiait.
   
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.

 


   

    “Peu importe la vitesse où l'on court, la mort gagne toujours par une longueur.”⚡️

    Ma terreur de la précipitation l'emporte sur toute autre crainte, et dans l'alternative du regret par le choix ou par l'abstention, mon instinct est pour la dernière manière. J'ai peur de l'occasion, comme d'autres en ont la passion ou le génie ; au moins quand j'agis pour mon compte, je suis pusillanime, sceptique et irrésolu. Je déteste le hasard dans la vie, et je ne sais pas me décider sans savoir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 63
Date d'inscription : 12/04/2016
Situation amoureuse : Fiancée
Pour qui j'existe : Compliquée
Ma famille : J'ai perdu mes parents il y a bien longtemps
avatar
Leslie Thompkins
MessageSujet: Re: Je ne suis pas celui que tu penses feat Lee Ven 19 Mai - 22:35

Je ne suis pas celui que tu penses.



Je ne savais pas vraiment ce qu'il allait me raconter, mais j'avais hâte de l'entendre et de connaitre enfin ce qui me cache, car mon cher cousin garder bien certains secrets et c'était difficile de lui tirer les verres du nez, en même temps j'étais comme lui aussi et je pense que c'est pour cela qu'on n'a toujours était proche tous les deux. Cependant, je gardais certaines choses pour moi, car je voulais que mon cousin soit heureux et qu'il me parle de tout même de ses pires démons, c'était le seul avec qui je ne jouais pas la psy."Oui en effet tu as raison.Au moins,c'est l’occasion de tout nous dire et de pouvoir aussi s'aider."Lui répondis-je en sourient. On n'allait enfin tout se dire et surtout s'entraider concernent nos vies, car je reconnais qu'on est pareil surtout en ce qui concerne la vie sentimentale. Cependant, en voyant Barry, je voyais bien qu'il, essayait d’esquiver un sujet et qu'il voulait vraiment m'en parler, je reconnaissais tellement lorsqu'il mentait que cela devenait trop facile maintenant, mais lui aussi me connaissait bien et donc c'était parfois drôle de nous avoir parlé en disent parfois les mêmes choses."Oui je pense bien et je suis prête à t'entendre tu sais et je te dirais tout moi aussi,tu le sais."Je voulais connaitre son secret et j'en avais marre d'attendre, même si je reconnais que ce n'est pas du tout facile pour lui, je pense."Oui j'ai déjà entendu parler de lui et je dois avouer que c'est un vrai héros,Gotham aurait besoin d'un homme comme ça."Je ne dis pas que les policiers sont inefficaces loin de là, mais des héros comme Flash, la ville  avait besoin de héros,et je pense que cela pourrait remettre la ville en haut de l’échèle,mais bon je pense que ce n'est pas facile pour lui tous les jours, d'ailleurs je me suis toujours demandé qu'il était en vrai."Tu es entrain de me dire que tu es Flash ? C'est pour ça que tu arrives souvent en retard et que tu me raconter des tas d'excuses bidons,petit cachotier."Je regardais Barry et je le croyais,car il n'était pas le genre à me mentir surtout sur un sujet comme celui-ci,je comprends mieux maintenant pourquoi il est souvent en retard,j'étais extrêmement fier de lui et de tout ce qu'il a accomplit.Je ne croyais pas les gens qui saliver ce qu'il était et j'étais contente de pouvoir enfin connaitre son secret que je garderais pour moi."Oui je me souviens de ça,j'avais entendu dire que c'était un accident,en tout cas je suis contente que tu sois en vie et surtout en pleine forme.Tu as de super pouvoir en tout cas."Je souris et j'étais vraiment contente qu'il me dise enfin la vérité et je savais depuis toujours que Flash n'était pas un monstre ni un criminel, certains sont jaloux des autres car ils sont là pour aider les autres. Cependant,je l'aiderais dans tout ce qu'il entreprendra et je ferais tout mon possible pour changer les choses afin qu'il le voit comme un héros et non l'inverse,car j'ai de la peine pour lui."Je le sais bien et je l'ai toujours su méme avant que je ne découvre que tu es Flash.ca ne me choque pas bien au contraire,je suis contente de connaitre la vérité et je ne dirais jamais rien.Tu es mon cousin et tu le resteras toujours, tu crois vraiment que je vais te livrer à la police ? Tu es mon cousin et je ferais n'importe quoi pour toi."Lui répondis-je en lui prennent la main pour le rassurer et le prend dans mes bras.


Codage par Libella sur Graphiorum



Reborn is a beginning


Dernière édition par Leslie Thompkins le Mar 20 Fév - 14:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 476
Date d'inscription : 26/12/2016
Situation amoureuse : Célibataire
Pour qui j'existe : A définir
Ma famille : Henry Allen (père) Nora Allen (mère) Alvaro Mendes (Demi-frère)
avatar
Bartholomew H. Allen
MessageSujet: Re: Je ne suis pas celui que tu penses feat Lee Lun 19 Juin - 10:55

Je ne suis pas celui que tu penses

 
 Leslie Thompkins ⊹ Barry Allen
 

 

Tight like a rope, try to not reach for memories. Lover, lover, what have we done ? We made our heart leap, then it gave up. Lover, lover, let me in. You came in the door like thunder, then hit the floor like thunder. Laying me down you wonder. You came towards like thunder.
"Oui j'ai déjà entendu parler de lui et je dois avouer que c'est un vrai héros, Gotham aurait besoin d'un homme comme ça." A sa réponse, un large sourire prit possession de mes lèvres , son admiration, non soupçonné,  pour Flash allait m'encourager pour la suite.  ."Tu es entrain de me dire que tu es Flash ? C'est pour ça que tu arrives souvent en retard et que tu me racontes des tas d'excuses bidons,petit cachotier." C'est vrai que pour mes retards , c'est plutôt bizarre étant donné que je suis l'homme le plus rapide de Terre 1, mais tous les moyens sont bons pour faire taire les soupçons...Je n'aimerai pas que quelqu'un comme l'inspecteur James Gordon n'arrive à cette conclusion. Eh bien oui...Aussi improbable que cela puisse être je suis celui qu'on appelle Flash. Insistai-je avant d'entrer dans les explications , commençant bien évidemment par l'incident à Star lab'. "Oui je me souviens de ça,j'avais entendu dire que c'était un accident,en tout cas je suis contente que tu sois en vie et surtout en pleine forme.Tu as de supers pouvoirs en tout cas." Reprit-elle avec un calme qui me laissait quelque peu perplexe. Ma cousine  ne semblait pas surprise que je sois l'un de ces méta-humains, peut-être avait elle des doutes depuis le début ? Nous vivons ensemble depuis mon arrivé à Gotham City, et à de nombreuses reprises , je m'étais servis,  de la speedforce pour des choses du quotidien. Un incident, je ne dirais pas les choses comme ça..On va dire que l'éclair m'a choisi. Je ne me voyais pas entrer dans le cœur du sujet et lui parler du Reverse-Flash. Tout était si nouveau pour elle.. Comme il était encore pour moi. Jour après jour je me découvrais de nouvelles facultés entant que speedster  et des adversaires plus rapide les un que les autres à travers tout un multivers. "Je le sais bien et je l'ai toujours su méme avant que je ne découvre que tu es Flash.ca ne me choque pas bien au contraire,je suis contente de connaitre la vérité et je ne dirais jamais rien.Tu es mon cousin et tu le resteras toujours, tu crois vraiment que je vais te livrer à la police ? Tu es mon cousin et je ferais n'importe quoi pour toi." Me rassura t-elle , sa main refermant tendrement la mienne. Comme tous les autres héros de la Ligue Alpha, j'étais recherché par la police et bien évidemment je comptais grandement sur sa discrétion, même si lui confier mon secret  allait m'etre plus facile pour passer de Barry à Flash. Instinctivement , j'entrelaçai nos doigts, avant de m'abandonner a son étreinte. Mon regard bleu-gris s'assombrissant sous de funestes pensées. Je me sentais seul depuis un si long moment que ce contact affectif  était le bienvenu.   Je suppose que je te dois des explications sur mes nombreux retards. Tu veux  ceux des  scènes de crime où bien ceux du  laboratoire?  Plutôt difficile à croire que l'éclair rouge puisse  se faire autant attendre. Je laissai passer un petit rire amusé, si ce n'est nerveux,  et me détachant de ma cousine repris aussitôt mon sérieux, mon regard planté intensément dans le sien. J'ai un peu du mal à comprendre ton calme . Après avec tout ce qui se passe à Gotham City depuis la destruction de Indian Hill, je peux qu'en déduire que toutes ces histoires de Méta humains ne te surprennent plus. Je pris une profonde inspiration, et après avoir humidifié rapidement mes lèvres, j 'enchaînai. Toutefois , je suis soulagé d'avoir pu partager ce secret avec toi. A central city l'équipe de Starlab était dans la confidence et c'était plus facile pour moi...Disons que  ce don à tendance à m'isoler...Entant que Flash , j'ai de grandes responsabilités autant envers moi , qu'envers mes proches et le monde.  De nouveau une lueur de tristesse se mit à briller dans mes prunelles, à de nombreuses reprises j'en avais fait qu'à ma tête et des  amis sont morts de ma faute.
 
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.

 


   

    “Peu importe la vitesse où l'on court, la mort gagne toujours par une longueur.”⚡️

    Ma terreur de la précipitation l'emporte sur toute autre crainte, et dans l'alternative du regret par le choix ou par l'abstention, mon instinct est pour la dernière manière. J'ai peur de l'occasion, comme d'autres en ont la passion ou le génie ; au moins quand j'agis pour mon compte, je suis pusillanime, sceptique et irrésolu. Je déteste le hasard dans la vie, et je ne sais pas me décider sans savoir.



Dernière édition par Bartholomew H. Allen le Mer 11 Oct - 10:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 63
Date d'inscription : 12/04/2016
Situation amoureuse : Fiancée
Pour qui j'existe : Compliquée
Ma famille : J'ai perdu mes parents il y a bien longtemps
avatar
Leslie Thompkins
MessageSujet: Re: Je ne suis pas celui que tu penses feat Lee Ven 30 Juin - 22:05

Je ne suis pas celui que tu penses.



J'avais toujours eu une sorte d'admiration pour les héros qui combattent le crime et protège la ville tout en sauvent le monde et en apprennent qu'il est Flash, je peux dire que je suis encore fier de lui et je l'encourage à continuer, bien évidemment je ne dirais rien sur son secret et je ferais tout pour lui faire honneur, il n'avait pas eu la vie facile et je suis fier de voir qu'il est devenu Flash."Barry,comme je suis heureuse et fier de toi.Je sais maintenant que la ville sera un peu plus sure maintenant que je sais que mon cousin est Flash.Cependant,n'est pas peur je ne dirais jamais rien concernent ton secret."Lui répondis-je restant tout de même surprise mais, heureuse qu'il met enfin dis la vérité. Je savais que Barry était un peu étrange et je ne pensais pas, qu'il était en réalité Flash, mais je ne vais pas être déçue ou lui dire de partir, non non il reste mon cousin avant tout."Oui c'est vrai que c'est mieux de te dire que l'éclair t'a choisi. Ton père le savait aussi ? Enfin qui est au courent de qui tu es ? Pourquoi tu as attendu aussi longtemps pour me le dire ?"Je voulais savoir un peu qui était au courent et aussi savoir pourquoi il ne me l'a pas dit avant, après tout je n'aurais rien dit le concernent, bien au contraire j'aurais gardé le secret. Cependant, je pouvais tout de même comprendre qu'il n'est rien dit, car un secret comme ça doit être lourd à porter et je ne lui en veux pas du tout. Ma main dans la sienne avant de le serrer dans mes bras, je savais que cela ne serait pas facile pour lui, mais j'étais là et je ferais tout pour qu'il soit mieux et surtout que les policiers arrêtent de tout déformer, il fallait établir la vérité."Oui j'aimerais bien savoir, comment tu peux arriver en retard avec la vitesse que tu as, petit coquin. Pourquoi pas les deux, tiens, oui on se demande pourquoi."Lui répondis-je en rigolent un peu,c'était drôle tout de même,le regardent dans les yeux."Tu sais,je suis toujours calme même dans les pires circonstances de plus avec tout ce qui se passent dans le monde,rien ne me surprends maintenant et je n'ai rien contre les Méta humains."J'étais de nature calme et posée,donc me mettre en colère pour des trucs qui se passe tous les jours,non.Je n'avais rien contre les héros et les gentils méta-humains,mais pour les méchants non merci."Je suis contente ,que tu mets dis la vérité est heureuse de voir que tu es soulagé. Oui je comprends le fait que seul ton équipe était au courent et je ne t'en veux pas du tout. Je sais que ce n'est pas facile et que tu as tout le poids du monde sur tes épaules et je pense que tu devrais prendre un jour de repos de temps en temps, même si les méchants n'attendent pas."En le voyant avec les larmes je le prends dans mes bras pour le rassurer et lui montrer que j'étais là et que je serais toujours là.


Codage par Libella sur Graphiorum




Reborn is a beginning


Dernière édition par Leslie Thompkins le Mar 20 Fév - 14:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 476
Date d'inscription : 26/12/2016
Situation amoureuse : Célibataire
Pour qui j'existe : A définir
Ma famille : Henry Allen (père) Nora Allen (mère) Alvaro Mendes (Demi-frère)
avatar
Bartholomew H. Allen
MessageSujet: Re: Je ne suis pas celui que tu penses feat Lee Sam 8 Juil - 11:14

Je ne suis pas celui que tu penses

 Leslie Thompkins ⊹ Barry Allen


Tight like a rope, try to not reach for memories. Lover, lover, what have we done ? We made our heart leap, then it gave up. Lover, lover, let me in. You came in the door like thunder, then hit the floor like thunder. Laying me down you wonder. You came towards like thunder.
". Cependant,n'est pas peur je ne dirais jamais rien concernant ton secret."  A cette  réponse, un sourire étira timidement mes lèvres.  J'avais bien évidemment confiance en Leslie , en plus d’être médecin , la brune avait étudié la psychologie . Garder un secret était ce qu'elle faisait de mieux, c'est pourquoi  d'ailleurs j'avais fini par tout lui avouer.  Ce qui m'avait longuement retenu de le faire n'était rien d' autre que les risques que cette  décision pouvait engendrer.  Flash a malheureusement beaucoup d'ennemis, et ça à travers tout un multivers,  même si lui parler de mon secret me soulageait , ma responsabilité était  de la protéger des éventuelles menaces.   Mon père était au courant , il avait fini par le deviner... Lui répondis-je dans un soupire, conscient aussi que Zoom l'avait tué  dans l'unique but d' atteindre moralement The  Flash. Il est mort de ma faute  et si je ne t'ai rien dit jusqu'à présent , c'est pour te protéger de tout ça... Beaucoup trop de personnes se sont sacrifiées pour que Flash puisse continué à sauver les innocents.   La mort de ma mère étant le vrai commencement de tout une histoire inimaginable où le présent et le futur se sont vus mêlés. Jamais Flash n'aurait du naître mais le négatif/ Eobard Thawne  s'est retrouvé coincé dans notre temps .  La suite vous la connaissez, il a pris l'apparence du docteur Wells et a provoqué l'explosion de l'accélérateur de particules pour  créer un supersonique.  La matière noir a recouvert la moitié de Central City et c'est de ça qu'est né les Méta humains.   Un jour de repos ? Répétai-je , mon regard  surpris toujours encré dans le sien. Une fois qu'on a pris cette voie , il n' y a plus vraiment de repos.  Je ne m'en plains pas.... A de nombreuses reprises, Flash aurait pu disparaître et donc j'aurai pu reprendre le cours d'une existence  ordinaire . Mais... L'éclair est devenu tout ce qui me défini et le monde d’aujourd’hui à trop besoin de Flash.  Bien que je le pourrai, redevenir simplement Barry Allen ne me suffit plus.  Quand j'avais perdu ma vélocité , c'était toute une partie de mon être qui manquait. Flash est la meilleure version de moi , avant que je ne devienne l’Écarlate  j'étais quasiment invisible au monde et je ne me sentais capable de rien.  Je résolvais des meurtres par la science , mais je n'avais pas le courage d'un vrai héros. Je marquai soudainement un silence puis repris tout en desserrant mon étreinte. Il est trop tard pour faire machine arrière... J'ai grandi.. J'ai appris  en étant un supersonique .  Mais cela demande pas mal de sacrifice en retour. Parfois même, ces choix peuvent faire de moi un être décevant. Je laissai passer un soupire las et renchéris. C'est un véritable poids sur mes épaules, et la route est encore longue avant que je m'accomplisse entièrement.  J'ai  fais pas mal d'erreurs et j'en subis encore les conséquences...J'espère vraiment faire de ce don, le pourquoi qui rendra mon entourage fièr de moi .    Sur ces paroles, je pris de nouveau place à table , pour enfin boire une gorgée de mon café, qui avait légèrement refroidi. L'expression de mon visage était incertain...Après tout ce qui s'était passé à Central City , je redoutais vraiment de pouvoir revêtir le costume de l'écarlate avec dignité .
 
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.



   

    “Peu importe la vitesse où l'on court, la mort gagne toujours par une longueur.”⚡️

    Ma terreur de la précipitation l'emporte sur toute autre crainte, et dans l'alternative du regret par le choix ou par l'abstention, mon instinct est pour la dernière manière. J'ai peur de l'occasion, comme d'autres en ont la passion ou le génie ; au moins quand j'agis pour mon compte, je suis pusillanime, sceptique et irrésolu. Je déteste le hasard dans la vie, et je ne sais pas me décider sans savoir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 63
Date d'inscription : 12/04/2016
Situation amoureuse : Fiancée
Pour qui j'existe : Compliquée
Ma famille : J'ai perdu mes parents il y a bien longtemps
avatar
Leslie Thompkins
MessageSujet: Re: Je ne suis pas celui que tu penses feat Lee Mer 20 Sep - 23:28

Je ne suis pas celui que tu penses.



Mon cousin pouvait me faire confiance, je ne dirais jamais rien sur son secret ni même à Jim, un secret reste un secret de plus je ne voulais qu'il soit dans ennuis après. J'étais vraiment fier de lui et sur ce qu'il avait accomplie que ce soit en lui-même ou en Flash, ce qui me donnait encore plus envie de l'aider afin que le monde découvre que nos héros, ce sont eux et qu'ils ne représentent pas de menace pour nous."Ton père te connaissait tellement qu'il comprenait vite.Je sais que tes parents seraient vraiment fier,comme je le suis. Même si tu ne serais pas flash, je serais fier d'avoir mon Barry qui a réussi dans sa vie."Lui répondis-je en lui prenant la main, ce que Barry avait traversé était difficile et je sais qu'il s'en sortira, j'en étais sure.
"Non Barry ce n'est pas de ta faute, mais celle de son meurtrier tu n'es pas responsable. Je sais bien que tu as voulu me protéger et que tu le fais encore, ce sont des personnes bien qui ont vu la personne que tu étais."J'ai toujours su que son père était innocents et Jo l'avait pris sur son aile l'élèvement comme son propre fils et finalement, il a réussi à prouver que son père était innocents et lorsque je l'ai revu j''avais des larmes de joie,tellement que j'étais heureuse pour lui et Barry."Oui les héros ne prennent pas un jour de repos ?"Je savais bien que les héros n'avaient pas de repos,mais parfois je pense que ça leur ferais à tous du bien,mais bon nous avons besoin deux et protéger le monde est un emploi à temps pleins."Oui, n'aie pas de pouvoir, surtout, je vois où tu veux en venir et je ferais pareils que toi, car connaissent.Oui et le monde croit en Flash, mais,j'aimerais beaucoup que les gens croient aussi en Barry,car tu es Barry et tu es mon héros.Je n'ai pas de pouvoir,mais je vois où tu veux en venir et je ferais pareils que toi,me connaissent. À mes yeux, tu n'as jamais était invisible et ce qui te voyait comme ça, sont des imbéciles.Lui répondis-je en lui sourient avant de reprendre de nouveau."Il n'est jamais trop tard, mais tu es un supersonique et le monde à besoin de Flash . Tu ne me décevras jamais Barry même en prenant des choix inconsidérés."Lui répondis-je en sourient,je le soutiendrais toujours quelque soit ses choix,ses envies et tout le reste.Je comprends trés bien et je sais qu'on est tousse fier de toi et jamais ça ne changeras,car nous t'aimons et nous tenons à toi.Nous nous installions à table et je commence à boire mon café qui était d'ailleurs toujours chaud.



Codage par Libella sur Graphiorum




Reborn is a beginning


Dernière édition par Leslie Thompkins le Mar 20 Fév - 14:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 476
Date d'inscription : 26/12/2016
Situation amoureuse : Célibataire
Pour qui j'existe : A définir
Ma famille : Henry Allen (père) Nora Allen (mère) Alvaro Mendes (Demi-frère)
avatar
Bartholomew H. Allen
MessageSujet: Re: Je ne suis pas celui que tu penses feat Lee Mer 11 Oct - 11:16

Je ne suis pas celui que tu penses

 Leslie Thompkins ⊹ Barry Allen


Tight like a rope, try to not reach for memories. Lover, lover, what have we done ? We made our heart leap, then it gave up. Lover, lover, let me in. You came in the door like thunder, then hit the floor like thunder. Laying me down you wonder. You came towards like thunder.
"Ton père te connaissait tellement qu'il comprenait vite.Je sais que tes parents seraient vraiment fier,comme je le suis. Même si tu ne serais pas flash, je serais fier d'avoir mon Barry qui a réussi dans sa vie."  Me consola-t-elle, sa main réconfortante voire maternelle  refermant de plus belle et  tendrement la mienne . A cet instant,  un faible sourire avait , de nouveau, pris possession de mes lèvres. Ses paroles réchauffant instantanément  ce cœur qui battait à une vitesse non  évaluable. Entant que The Flash je n'avais pas fait que des choses biens, des personnes étaient mortes pour réparer mes erreurs et une partie de  Central City avait été détruite par une singularité. Je pris une profonde inspiration en guise de réponse, le visage de plus en plus grave alors que de néfastes souvenirs se bousculaient involontairement dans ma tête. Je n'étais pas le héros que Leslie imaginait... Non, j'avais aussi mon ardoise de fautes et le poids de la culpabilité sur l’âme. Sous mon sourire plein et parfait ce cachait un torrent de tristesse , si ce n'est de détresse... "Non Barry ce n'est pas de ta faute, mais de celle de son meurtrier tu n'es pas responsable. Je sais bien que tu as voulu me protéger et que tu le fais encore, ce sont des personnes bien qui ont vu la personne que tu étais." Des larmes  nouvelles étaient apparues aux coins de mes yeux, brillantes et menaçantes de s'écouler. La mort de mes parents m'était difficile d'accepter, s'était comme me priver brutalement d'oxygène … Je suffoquais intérieurement à chaque fois que je me torturais moralement l'esprit en me remémorant leur mort. il m'arrivait de penser à remonter le temps et de neutraliser mon Némésis avant qu'il ne tue ma mère...Et ainsi empêcher la suite de s'accomplir. Mon père ne serait alors pas en prison et on serait de nouveau une famille, tous les trois... Cependant, modifier le passé n'est jamais sans conséquence...Et le prix d'un pareil  bonheur doit être cher.
"Il n'est jamais trop tard, mais tu es un supersonique et le monde à besoin de Flash . Tu ne me décevras jamais Barry même en prenant des choix inconsidérés." Comment faisait-elle cela, comment réussissait-elle à me faire décocher un sourire à chacune de ses phrases. Aucun doute ma cousine est extraordinaire et j'avais beaucoup à apprendre de sa sagesse. Dommage que Leslie ait perdu l'enfant, elle aurait fait une mère exemplaire. De nouveau à table , je bus une gorgée de mon café, songeur sur l'avenir qui comme toujours se voilait d'incertitude. Je t'aime aussi cousine et je serais toujours là pour toi. Lui dis-je en retour comme pour l'inciter à parler de ses soucis. et toi comment te sens tu ? Je suis au courant pour le bébé ...Et pour le reste. Si t'as envie d'en parler , je suis là Leslie..Il y a eu beaucoup trop de morts aussi dans ta vie , et bien que tu sois une femme forte, tu as besoin de confier aussi. Mon regard dans le sien se fit plus insistant. En plus de l'enfant, il y avait eu l' incarcération de James Gordon, puis la mort de son nouveau fiancé , abattu par ce premier. Comme moi, je pouvais désormais lire des parts d'ombres dans ses yeux, et avant qu'elle ne se consume dans les ténèbres, je me devais de prendre soin d'elle.
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.



   

    “Peu importe la vitesse où l'on court, la mort gagne toujours par une longueur.”⚡️

    Ma terreur de la précipitation l'emporte sur toute autre crainte, et dans l'alternative du regret par le choix ou par l'abstention, mon instinct est pour la dernière manière. J'ai peur de l'occasion, comme d'autres en ont la passion ou le génie ; au moins quand j'agis pour mon compte, je suis pusillanime, sceptique et irrésolu. Je déteste le hasard dans la vie, et je ne sais pas me décider sans savoir.



Dernière édition par Bartholomew H. Allen le Mar 27 Fév - 8:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 63
Date d'inscription : 12/04/2016
Situation amoureuse : Fiancée
Pour qui j'existe : Compliquée
Ma famille : J'ai perdu mes parents il y a bien longtemps
avatar
Leslie Thompkins
MessageSujet: Re: Je ne suis pas celui que tu penses feat Lee Mar 20 Fév - 15:00

Je ne suis pas celui que tu penses.
On avait perdu tous les deux nos parents et finalement on s'en était bien sortie malgré tout. Je lui caressait la joue réconforter mon cousin qui était certes perdu et il ne savait plus où il en était,un peu comme moi disent ! Je lui souris et j'essayais de tout faire pour qu'il soit mieux et surtout qu'il reprenne du service, peut importe la police ou autres. A mes yeux,c'était un héros et rien ne changerais cela peut-importe ce qu'il avait bien pu faire.

Barry à toujours était mon cousin préféré, certes j'en avais deux autres, mais lui c'était mon préféré. Je le connaissais tellement bien que, je savais, comment le faire rire et autant dire que j'aimais le voir sourire. On était toujours à table et je termine mon café, avant de m'en resservir un autre.

"Moi aussi,je serais toujours là.Tu devrais aussi parler à Iris et voir avec elle aussi,si elle aime vraiment flash ou que toi,rien que toi."Lui répondis-je en sourient,il devait essayer et voir avec elle,car je pense que ses deux là,s'aiment d'un amour véritable et que c'est uniquement de incompréhension."Je vais très bien, merci. J'ai encore un peu de mal avec tout ce qui s'est passé et j'ai parfois l'impréssion d’être maudite."Je lui souris et je savais que je pouvais compter sur lui en cas de conseil ou tout simplement parler,surtout que je ne parlerais qu'à lui,j'avais perdu beaucoup et avec Jim ce n'était plus pareil,en réalité je me voyais déjà dans les ténèbres.



Codage par Libella sur Graphiorum




Reborn is a beginning
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 476
Date d'inscription : 26/12/2016
Situation amoureuse : Célibataire
Pour qui j'existe : A définir
Ma famille : Henry Allen (père) Nora Allen (mère) Alvaro Mendes (Demi-frère)
avatar
Bartholomew H. Allen
MessageSujet: Re: Je ne suis pas celui que tu penses feat Lee Mer 28 Fév - 8:14

Je ne suis pas celui que tu penses

 Leslie Thompkins ⊹ Barry Allen


Tight like a rope, try to not reach for memories. Lover, lover, what have we done ? We made our heart leap, then it gave up. Lover, lover, let me in. You came in the door like thunder, then hit the floor like thunder. Laying me down you wonder. You came towards like thunder.
Leslie était bien plus qu'une cousine à mes yeux, mais la grande sœur que je n’aie jamais eu...Même à des kilomètre, la brune s'était montrée présente dans ma vie, me conseillant...Me rassurant et me consolant , alors que par moment tout m'était semblé si incertain. Peut-être aurais-je du lui parler de  l'identité de Flash plus tôt ? Peut-être bien qu'elle m'aurait apporté ce support psychologique dont j'avais eu besoin ,  pour atténuer le poids de ce secret parfois trop lourd à porter...Il est difficile de se réveiller un beau jour du coma avec de pareilles facultés, avant que l'accélérateur de particules n'explose et couvre le ciel de Central City de matière noire, j'étais un homme ordinaire.. Un policier de la scientifique qui espérait encore innocenter son père et ainsi le faire sortir de prison, après quinze ans de condamnation.. A cette pensée, je laissai passé un soupire , avant de reporter  toute mon attention sur ma cousine.   Aujourd'hui, je pensais vraiment pouvoir lui rendre la pareille  et soulager au mieux sa peine, elle avait perdu son enfant suite à des événements tragiques , puis son fiancé ...Je n'osais  imaginé ce qu'elle devait ressentir , toute cette solitude qu'elle continuait à dissimuler pourtant derrière un sourire.  Il y avait là, dans ses yeux des parts d'ombre, et sincèrement je redoutais le mal qui pourrait effectivement en sortir. "Moi aussi, je serais toujours là. Tu devrais aussi parler à Iris et voir avec elle aussi, si elle aime vraiment flash ou que toi, rien que toi." Me conseilla-t-elle, avant d’enchaîner sur son  propre ressenti. Je vais très bien, merci. J'ai encore un peu de mal avec tout ce qui s'est passé et j'ai parfois l’impression d’être maudite."  Je comprenais parfaitement ce qu'elle pouvait ressentir..Moi même ayant été attiré par les Ténèbres pour soulager ma peine. Mais Leslie devait continué à se battre pour ne pas se laisser prendre au piège. Il n' y avait rien de très confortable dans sa situation, mais je lisais clairement dans ses yeux que son amour pour James Gordon ne s'était pas totalement éteint. Je crois que d'une manière comme une autre, la brune espérait que le chevalier blanc de Gotham City, lui sauve une nouvelle fois l’âme. Écoute toujours ton cœur et non ton ressentiment Leslie.. Ce genre de situation engendre toujours  un choix cornélien , et je pense qu'au fond de toi , tu connais déjà la réponse à toutes tes interrogations.  Et que tu l'aimes assez pour pouvoir lui pardonner...Il y a un lien spécial qui vous uni et ça depuis votre rencontre plutôt particulière à l'asile de Arkham. Je parlais bien évidemment de l'inspecteur Gordon,  son ex fiancé... Après tout son geste malheureux envers Mario n'était que dans le but de la protéger. A savoir, ce qu'aurait fait finalement ce dernier par jalousie...Une jalousie dévorante et maladive amplifiée par le virus de Tetch.  A en croire la déclaration du prévenu , il s’apprêtait à faire du mal à Leslie quand il est intervenu sur les lieux... Je sais que tu n'éprouves plus que de la haine pour lui...Mais il y a une différence entre prétendre et vraiment le ressentir. Le regard lui ne trompe pas Leslie... Et bien que tu étais l'épouse de Mario , il n' a jamais cessé d'occuper une place importante dans ton cœur... C'est comme ça, c'est l'homme intrépide qui t'as littéralement fait chaviré, justement parce qu’il était différent des autres et que d'une certaine manière pimentait ton existence. Pour une raison qui m'échappe, on est constamment attiré par le danger.. De son coté l'inspecteur Gordon n'avait tiré aucun trait sur leur histoire. Alors peut-être qu'après le deuil , la brune pourrait  non pas lui ouvrir sa porte , mais la laisser entrouverte de manière à entendre une dernière fois ses explications.
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.



   

    “Peu importe la vitesse où l'on court, la mort gagne toujours par une longueur.”⚡️

    Ma terreur de la précipitation l'emporte sur toute autre crainte, et dans l'alternative du regret par le choix ou par l'abstention, mon instinct est pour la dernière manière. J'ai peur de l'occasion, comme d'autres en ont la passion ou le génie ; au moins quand j'agis pour mon compte, je suis pusillanime, sceptique et irrésolu. Je déteste le hasard dans la vie, et je ne sais pas me décider sans savoir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 63
Date d'inscription : 12/04/2016
Situation amoureuse : Fiancée
Pour qui j'existe : Compliquée
Ma famille : J'ai perdu mes parents il y a bien longtemps
avatar
Leslie Thompkins
MessageSujet: Re: Je ne suis pas celui que tu penses feat Lee Lun 5 Mar - 17:18

Je ne suis pas celui que tu penses.
Les choses étaient certes énormément difficile et le pire, c'était que je n'arrêtais pas de faire ce rêve celui d'avoir perdu Mario,certes, il avait eu le virus, mais,il ne méritait pas de mourir,j'étais encore en colère contre Jim et j'ai bien évidemment tout fait pour que Falcon ne le tue pas,mais je ne pouvais pas non plus oublier,néanmoins de savoir que mon cousin était Flash et qu'il me l'avait enfin dit,j'étais heureuse et surtout contente de l'apprendre. Cependant, je m'inquiétais pour lui et je sais qu'un jour les gens diront n'importe quoi voir même pas du tout, après tout les héros sont ici pour nous protéger non ?

Il est vrai que j'avais perdu beaucoup, mon enfant et maintenant Mario et je savais que j'avais était un peu dure avec Jim, mais je ne pouvais pas non plus faire comme si de rien était. Je me suis dit que finalement le bien ne servait peut-être à rien et que le mal était sûrement le meilleur moyen de détruire cette souffrance en n'éprouvent plus rien. Cependant, il me restait Barry mon cousin qui arrivait à me faire rire et à me faire oublier tout mes soucis, mais il devait lui être heureux, mais, moi, je sais que je n'y ai plus le droit.


"Mon coeur, je crois qu'il en reste pas grande chose, mais tu as sûrement raison. D'habitude, c'est moi qui fais la psychologie des autres. Oui, c'est vrai que nous avons un lien particulier tous les deux et le pire, c'est que je connais la réponse.
"


Oui, il avait sûrement raison, mais pour le moment, je n'avais pas trop ma tête à lui reparler et de faire le point avec lui sur mes propres sentiments. Cependant, je pense qu'il me fallait encore du temps et peut-être aussi découvrir le monde d'un peu plus près, voir même des vacances, bien que mes zones d'ombre sont présentes de plus en plus.

"Oui James a toujours eu cette place dans mon coeur et je sais que cela ne changera pas,mais l'amour s'est tellement compliqué qu'on se demande pourquoi cela existe. Oui, c'est bien Jim et je pense que tu as raison sur tous les points et j'irais sûrement le voir prochainement."

Il avait raison et je savais que Jim comptait bien plus que le monde entier et je devais certes le lui dire,mais j'avais toujours peur de ce qui pouvait encore nous tomber dessus.


Codage par Libella sur Graphiorum



Reborn is a beginning
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 476
Date d'inscription : 26/12/2016
Situation amoureuse : Célibataire
Pour qui j'existe : A définir
Ma famille : Henry Allen (père) Nora Allen (mère) Alvaro Mendes (Demi-frère)
avatar
Bartholomew H. Allen
MessageSujet: Re: Je ne suis pas celui que tu penses feat Lee Lun 2 Avr - 10:50

Je ne suis pas celui que tu penses

 Leslie Thompkins ⊹ Barry Allen


Tight like a rope, try to not reach for memories. Lover, lover, what have we done ? We made our heart leap, then it gave up. Lover, lover, let me in. You came in the door like thunder, then hit the floor like thunder. Laying me down you wonder. You came towards like thunder.
"Mon coeur, je crois qu'il en reste pas grande chose » Et ce sentiment je le connaissais  que trop bien. Il ne restait pas grand chose de mon pauvre cœur aussi et pourtant, c'est avec vaillance qu'il a continué à battre malgré tout. Le monde avait besoin de Flash et de sa protection...Et l'éclair m'avait comme dirait choisi. A cette pensée, je pris une profonde inspiration, avant de ramener mes iris gris sur les siens beaucoup plus sombres. La vie ne lui avait pas fait de cadeau, cela était certain, mais au bout du tunnel il y a toujours de la lumière et je portais la conviction profonde que Jim Gordon l'attendait encore. « D'habitude, c'est moi qui fais la psychologie des autres. Oui, c'est vrai que nous avons un lien particulier tous les deux et le pire, c'est que je connais la réponse. » Un léger sourire étira aussitôt mes lèvres, alors que mon regard  l'enveloppait entièrement de chaleur. Le jour ou elle se sentira prête  , les choses lui paraîtront plus claires , cela n'était qu'une question de temps ...et du temps....Leslie en avait besoin pour se reconstruire après le deuil. "Oui James a toujours eu cette place dans mon cœur et je sais que cela ne changera pas,mais l'amour s'est tellement compliqué qu'on se demande pourquoi cela existe. «  Sûrement pour nous forger, mais il n' y avait pas plus beau voyage que l'amour aussi. Bien des fois j'avais baissé les bras , pour finalement reconnaître qu'une vie sans Iris West m'était tout bonnement impossible. Je la connaissais depuis ma plus tendre enfance, mais comme Jim Gordon, elle m'avait cruellement fait mal et aujourd'hui je cherchais la force de lui pardonner encore...Cela viendra car on avait aussi ce lien spécial qui nous unissait , cet éclair qui liait nos deux mains lorsque les choses devenaient fortement intenses. On a aucune certitude en ce qui concerne notre futur , mais seul nos actions peuvent le consolider. Moi qui voyageait dans le flux temoprel, je savais exactement de quoi il  était question..D'ailleurs dans un futur hypothétique Flash allait aussi disparaître dans des circonstances critiques. Pour le moment tu es beaucoup trop bouleversée pour pouvoir prendre une vraie décision. Mais essaye de rentrer en contact avec lui, pour voir exactement où vous en êtes . J'étais plus que certain que cette rencontre ne lui serait pas indifférent, que croiser son regard soulèverait en elle un nombres incalculables d'émotions. En dépit de tout ce mal qui a entaché leur relation, ils étaient fiancés et à deux doigts d’être parent. C'était peut-être là un signe du destin,  mais je lisais aussi clairement dans son regard que la flamme ne s'était pas éteinte pour de bon, que derrière toute cette rancœur qu'elle éprouvait désormais pour cet inspecteur se cachait aussi une étrange passion, jamais ressenti auparavant pour quelqu'un. De toutes les histoires d'amour connues de ma cousine, celle-ci l'avait vraiment offert un second souffle.. Certes ce Jim Gordon avait ses démons mais il l'avait aimé comme jamais. Affrontant son ex petite amie, folle à lier pour la sauver...Je ne sais pourquoi cette ville fait ressortir ce qu'il y a de plus mauvais en nous, mais l'amour qu'il lui portait en retour était bel et bien authentique.
 
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.



   

    “Peu importe la vitesse où l'on court, la mort gagne toujours par une longueur.”⚡️

    Ma terreur de la précipitation l'emporte sur toute autre crainte, et dans l'alternative du regret par le choix ou par l'abstention, mon instinct est pour la dernière manière. J'ai peur de l'occasion, comme d'autres en ont la passion ou le génie ; au moins quand j'agis pour mon compte, je suis pusillanime, sceptique et irrésolu. Je déteste le hasard dans la vie, et je ne sais pas me décider sans savoir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Je ne suis pas celui que tu penses feat Lee

Revenir en haut Aller en bas
 

Je ne suis pas celui que tu penses feat Lee

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Tu crois que tu es le premier que je vois ? Détrompe toi !
» Mathieu Sommet, je ne suis pas celui que vous pensez
» Je ne suis pas celle que vous croyez, je suis pire ... - sandra alexine merry-weather -
» Noob, je suis un noooob!
» ATTENTION K-PLIM JE SUIS CONTRE TOUT RECYCLAGE DE RENE CIVIL...JWET SE JWET ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gotham: year one ::  :: Midtown :: Habitations :: Appartement de Leslie Thompkins-