Partagez | 
 

 Recherche affaire criminelle [feat. Harvey Dent]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Messages : 16
Date d'inscription : 12/02/2017
Situation amoureuse : Célibataire
avatar
Grosvenor M. Moon
MessageSujet: Recherche affaire criminelle [feat. Harvey Dent] Ven 12 Mai - 16:28

Assis tranquillement dans un fauteuil de son appartement, Grosvenor regardait les cadavres d'ortolans qu'il avait obtenu sur le marché noir de Chinatown et qu'il avait gavé avec minutie avant de les noyer dans l'armagnac. Ils n'étaient pas encore mûrs mais ils le seraient bientôt; il pourrait ensuite les déguster et les faire fondre dans sa bouche. Demone fixait la bouteille sur le buffet en bois noir avec envie, partageant la gourmandise animale de celui que l'on surnommait Ulthar; il était de mise d'avoir un surnom lorsqu'on fréquentait certaines personnes peu recommandables, bien qu'il était certain que la plupart des grands du quartier chinois, ceux qui observaient dans l'ombre, savaient déjà comment il s'appelait réellement. C'était juste...une sorte de tradition.
Le Grand Chasseur ne broncha pas lorsqu'Angelo sauta sur ses genoux pour venir quémander quelques caresses et autres câlins, l'auteur passa machinalement une main sur la tête du chat blanc tandis qu'il continuait d'observer, avec un désir macabre, les ortolans flottant dans le liquide alcoolisé et ambré. Il sursauta lorsque Janus, le chat rayé, sauta sur la table d'où il fit tomber l'un des nombreux carnets d'écriture de son maître; ce dernier déposa Angelo par terre et se leva pour aller ramasser ce que l'autre chat venait de faire choir. Il fit la grimace lorsqu'il remarqua que celui-ci n'était pas encore rempli, il avait encore du travail de recherche à effectuer. Grosvenor était le genre d'auteur à écrire d'abord des idées, les coucher par écrit sur des carnets, avant de les taper sur une machine à écrire avant de s'en aller voir un éditeur; cela l'agaçait fortement quand il devait toutefois faire cela par ordinateur. Non pas qu'il était technophobe, juste qu'il aimait faire cela à l'ancienne. Sur ce point du moins.
Il soupira. Cela faisait deux semaines qu'il n'avait pas écrit la moindre ligne; c'était le syndrome de la page blanche qui faisait surface, ce qui n'était pas quelque chose d'appréciable. Il allait devoir sortir, rencontrer des gens, peut-être...il frémit. Les gens...S'il ne pouvait ni avoir confiance en ses parents ni en son frère, comment pouvait-il s'entendre correctement avec les...gens ? Ils n'étaient que des instruments parfaits.


-Il faut que tu écrives, Grosvenor. Il te faut de l'inspiration. Si tu veux, je viendrai te chercher quand tu auras fini.

-D'accord, merci.

Il se retourna vers son ami qui vivait avec lui. Et que personne d'autre que lui n'avait encore vu.

L'auteur se vêtit pour sortir, emporta une sacoche où il y rangea de quoi écrire ainsi que quelques livres qu'il avait emprunté et s'en alla dans la direction de la bibliothèque de Midtown. Il vivait dans l'Uptown car l'ambiance qu'il y connaissait lui plaisait assez, il n'était pas rare de voir à quel point l'être humain était plein de défauts en ces rues; et cela le réconfortait dans l'idée que ses comparses n'étaient rien d'autres que des outils.

Il descendit du taxi et s'engouffra rapidement dans le bâtiment situé dans le quartier de Midtown. Il présenta sa carte de membre et rendit les quelques livres traitant d'affaires criminelles sordides de ces dernières années à Gotham ou d'autre part dans les Etats-Unis, notamment des villes de Baltimore et de Saint-Louis.
Il envoya vite fait un sms à son ami pour lui dire qu'il était bien arrivé à la bibliothèque et qu'il pourra l'y rejoindre quand il le voudra avant de s'en aller vers les allées de la bibliothèque; un ami qui ne pourrait jamais le rejoindre car il s'agit de son ami imaginaire, mais pire encore, de son autre personnalité à qui il a déjà attribué une vie et qui possède un numéro de téléphone. Les choses sont complexes, il est vrai.

Grosvenor s'arrêta aux allées traitant d'autres vieilles affaires criminelles. Il attrapa quelques livres et s'en alla chercher une place où les consulter. Le nez dans ses pensées plus que surveillant les alentours, il percuta une personne de plein fouet, faisant tomber les ouvrages, tandis que lui-même chut sur le sol, la tête la première; et il pesta intérieurement en espérant ne pas avoir de bleu en rentrant, Henry risquait de l'enquiquiner encore sur ce point si jamais il s'apercevait de son état et croirait que quelqu'un l'aurait attaqué...


-Outch...je suis désolé... dit-il, en essayant de se relever, à la personne qu'il venait de bousculer, avec cette voix si peu assurée qu'il prenait lorsqu'il faisait une bourde ou rencontrait quelqu'un pour la première fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 232
Date d'inscription : 02/06/2016
Situation amoureuse : Célibataire
Pour qui j'existe : Norah je pense
Ma famille : Christopher Dent (père) Murray Dent (frère)
avatar
Harvey Dent
MessageSujet: Re: Recherche affaire criminelle [feat. Harvey Dent] Mar 30 Mai - 10:02


   
Recherche affaire criminelle
Harvey & Grosvenor

   
   
Il était  dans les alentours de six heures quand je me réveillai pour la quatrième fois. Mon front était en sueur et mon cœur contacté douloureusement dans ma poitrine . C'était à peine si je pouvais respirer ...A peine si je reconnaissais l'endroit ou j'étais, qui était pourtant ma chambre.  Sa voix, jour et nuit , ne me quittait plus . Devenant de plus en plus fréquente  dans ma tête pour me  plier à d'obscures tentations ....Il voulait faire de moi, un tout autre Harvey Dent , en faisant  ressortir ce qui a de plus sombre en moi. Ce n'était qu'un mauvais rêve ... Me soufflai-je, avant de rabaisser la couverture et de me  glisser hors du lit. Je souffrais  de schizophrénie depuis ce terrible incident , alors que je n'étais encore qu'un enfant. Mon frère avait péri dans un incendie ainsi que mon père...Un incendie que j'avais moi même provoqué pour ne plus avoir à subir les coups du deuxième.
Mes mains , appuyant chaque extrémité du lavabo' je me penchai lentement vers le miroir, pour scruter mon reflet. Il n'était pas si différent des autres jours  sauf que la partie gauche de mon visage continuait encore  à se crisper. L'autre Harvey Dent était là et ne demandait qu'à exprimer sa colère. Laisses moi tranquille...Je suis fatigué ...Je ne veux plus t'entendre... Lui dis-je , le ton presque implorant , alors que ça faisait des semaines que je me cachais, pour éviter le pire. J'étais en tête pour devenir le nouveau procureur de cette ville, et ce trouble de la personnalité était en mesure de gâcher toute ma campagne...C'est pourquoi d'ailleurs , j'avais refusé de voir un psychiatre pour me faire soigner. Entre de mauvaises mains mon "évaluation psychiatrique " pourrait ruiner ma carrière.   Je suis en toi Harvey...Je suis la partie la plus sombre de ton esprit , tu ne pourras indéfiniment te battre contre ta vraie nature. Me fit-il rappeler , son visage devenant de plus en plus distinct à la place de mon reflet, sans doute une hallucination crée par la fatigue...En moins que...Instinctivement mes mains quittèrent le lavabo pour mon visage, détaillant chaque trait. Son sourire était large et sournois , alors que j'étais terrifié de son apparition. Il était moi sans l’être vraiment ...Du moins il l'était qu'intérieurement. Je t'ai dis de l'à fermer ! M'écriai-je brusquement avant de briser le miroir d'un seul poing. Les débris de verre , tranchants, venant alors rompre ma chair dans une coulé de sang.  C'était la deuxième fois qu'un tel incident m'arrivait, plus j'essayais de combattre, plus ma part obscure revenait de plus belle.

Il devait être 14h quand, je quittai un peu mon appartement. La main soigneusement enroulée d'un bandage pour stopper le sang. Il était hors de question pour moi que j'aille à l’hôpital, au risque d'éveiller beaucoup trop de soupons.  J'étais le substitut de cette ville , et beaucoup de mes ennemis m'attendaient au tournant pour me faire tomber .  J'adressai un sourire poli à la bibliothécaire , puis pris aussitôt l'allée  centrale qui était consacrée au spiritisme et à la santé.  Je comptais bien trouver des réponses à mon dédoublement de personnalité et peut-être un moyen de le combattre sans avoir recours à un professionnel. Certaines choses de ma vie devaient rester secrètes …
Le nez plongé dans un livre , plutôt instructif , je finis par quitter cette immense rangée de livres , pour aller m’asseoir confortablement à l'une des tables.  C'est alors que cet homme, sortit de nulle part  me percuta , nos livres s'éparpillant , et se mélangeant sur le sol de la bibliothèque dans un fracas qui attira bien sur l 'ensemble des regard . Mais quel imbécile... Je suis vraiment désolé... M'excusai-je , bien qu'il soit l'unique responsable, avant de lui tendre une main amicale pour l'aider à se relever de sa chute magistrale.. Est-ce que vous allez bien ? M'enquis-je , une extrême douceur se peignant aussitôt sur mon visage. J'étais connu pour ma bienveillance et ma gentillesse , pourtant ...Mon regard planté dans le sien, je finis par ôter ma prise sur lui , pour la glisser dans ma poche ou instinctivement je sortis une pièce de monnaie constituée de deux faces... Cet homme plaisait déjà aux deux Harvey , mais de manières différentes. «  Cet idiot  va repérer les livres...Harvey dépêches toi de les ramasser ! «  M'ordonna t-il alors que je faisais rouler la pièce nerveusement entre mes doigts. Je finis par exécuter son ordre , ramassant vivement mes deux livres avant de faire revenir mes iris sombres sur les siennes, totalement confus et pourtant ces recherches auraient pu être faites dans le cadre d'un dossier . Je suis vraiment confus pour cette maladresse . Je suis dans une affaire importante et ..Je me présente je m’appelle Harvey Dent. Lui annonçai-je dans un large sourire , qui venait  à tout masquer. Il devait surement me connaître de la presse ou des informations.
 
   
AVENGEDINCHAINS


Double face
Soit on meurt en héros, soit on vit assez longtemps pour se voir endosser le rôle du méchant.La seule moralité qui tienne dans un monde cruel est la chance. Impartiale. Équitable. Vraie. ©endlesslove.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 16
Date d'inscription : 12/02/2017
Situation amoureuse : Célibataire
avatar
Grosvenor M. Moon
MessageSujet: Re: Recherche affaire criminelle [feat. Harvey Dent] Jeu 15 Juin - 14:26

Il ne fit pas attention aux regards lancés dans leur direction. Il était concentré sur le pauvre homme qu'il venait de percuter de manière brusque et indélicate, ce dernier l'aidant tout de même à se relever, ce qui fit jaillir un "Merci !" amical de la part de l'auteur. Oui, oui, il allait bien, assurait-il.
Grosvenor sentit une douleur poindre dans son bras, il devait sûrement s'être fait un bel hématome. Plusieurs en fait; ce mec doué.
Grosvenor ramassa ses propres livre; il aurait bien ramassé ceux de l'autre, mais celui-ci avait été plus vif.


-Je suis vraiment confus pour cette maladresse . Je suis dans une affaire importante et ..Je me présente je m’appelle Harvey Dent.

-Et moi, Grosvenor Moon. Enchanté de vous rencontrer monsieur Dent; ne vous excusez pas, c'est ma faute.

Et soudainement il tiqua sur le nom.

-Oh ! On parle de vous dans la presse ! s'exclama t-il. Henry l'avait déjà vu à la télévision pendant que lui travaillait devant sans vraiment regarder.

Il avait l'air tout à fait charmant et bienveillant. Une personne saine d'esprit. Si seulement il savait ! Si seulement les deux savaient l'un pour l'autre ! Deux personnes atteintes d'un dédoublement de personnalité; les grands esprits se rencontrent ! Voilà qui est très intéressant et amusant ! Tyché facétieuse ou Moires joyeuses, quoiqu'il en soit, cela demeurait assez cocasse et ironique.

Harvey Dent avait pris deux livres traitant du dédoublement de personnalité dans l'allée dédiée au spiritisme et à la santé, là où dans l'allée des affaires criminelles, l'autre protagoniste qui sentait l'herbe à chat, était allé chercher de quoi s'inspirer pour son nouveau roman; chose intéressante à noter sur ce point, cela traitait de tueurs qui avaient eu ce même problème, un problème d'une personnalité double - ou multiple pour quelques rares cas. Les grands esprits se rencontrent.

Grosvenor Moon n'était pas un auteur franchement connu bien qu'il gagne suffisamment à chaque livre écrit pour ne pas avoir à trouver un métier à côté; spécialiste du fantastique et des histoires parlant de tueurs généralement fous. Il a bien choisi sa ville le petit, Gotham est la ville parfaite pour trouver l'inspiration. Le must aurait été qu'il écrive des thrillers mais le fantastique, c'est bien aussi.


-Tout va bien ?

Il avait remarqué auparavant la nervosité de son interlocuteur avec cette pièce, bien avant qu'il ne ramasse prestement les livres. Par acquis de conscience, il avait décidé de lui donner s'il allait bien en retour. La politesse, une vertu indispensable pour vivre en société. Mais il avait surtout remarqué la main de son interlocuteur, bandée. S'était-il blessé ?

Du coin de l'œil, il crut voir Henry qui venait d'arriver et qui arpentait les allées à la recherche de quelqu'un, de lui donc. Cela n'était évidemment pas vrai, Henry n'était pas là, Henry ne serait jamais là; Henry était déjà la, dans sa tête.

La folie et les problèmes de personnalité, sûrement l'un des problèmes les plus persistants de cette ville.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 232
Date d'inscription : 02/06/2016
Situation amoureuse : Célibataire
Pour qui j'existe : Norah je pense
Ma famille : Christopher Dent (père) Murray Dent (frère)
avatar
Harvey Dent
MessageSujet: Re: Recherche affaire criminelle [feat. Harvey Dent] Jeu 29 Juin - 11:57


 
Recherche affaire criminelle
Harvey & Grosvenor

 
 
« -Et moi, Grosvenor Moon. Enchanté de vous rencontrer monsieur Dent; ne vous excusez pas, c'est ma faute. » Se présenta t-il à son tour. Ce nom me disait rien et pourtant son visage m'était  étrangement familier.  Un léger sourire se dessina sur mes lèvres, alors que je serrai mes deux livres contre mon torse. « Oh ! On parle de vous dans la presse ! » S'exclama soudainement l'inconnu , mon regard si fuyant  se joignant enfin au sien qui était d'un bleu-gris magnifique  .  Entant qu'avocat , non corrompu de la ville, je faisais coulé beaucoup d'encre, mais on retenait de moi  et de ma collaboration avec  l'inspecteur James Gordon , surtout l'échec de l'affaire Lovecraft. Épris de   ce  douloureux souvenir, je restai un moment songeur, mes doigts se crispant alors sur la couverture des  bouquins . Il y avait , à cet instant de l'ombre dans mon regard, en plus de ma bienveillance...Comme-ci que mes yeux reflétaient l’âme de deux personnes.  J'espérai devenir procureur de Gotham, mais les grandes puissances de cette ville me mettaient des bâtons dans les roues, en commençant par le maire Aubrey James.  « Tout va bien ? » Me demanda soudainement le dénommé Grosvenor alors que sans me rendre compte, la partie gauche de mon visage venait de se crisper. Oui....très bien , merci  , juste une petite absence. De nouveau, un sourire prit possession de mes lèvres. Votre visage m'est aussi familier , mais impossible de  me rappeler..  Je marquai une pause, quelque peu confus et repris Je vois que vous étudiez la criminologie . Lâchai-je , beaucoup plus décontracté. Pour le moment je ne l’entendais plus dans ma tête  et c'était pour moi un réel soulagement. Il était pour moi rare de rencontrer quelqu'un , mon dédoublement de personnalité me forçant généralement à prendre de la distance avec les autres. J'ignore la raison de vos recherches mais je peux peut-être vous aider ? Entant qu'avocat , même substitut de cette ville , j'en connais plutôt long sur le domaine. Enfin si cela vous intéresses je n'aimerai pas vous importuner dans votre travail. Au premier coup d’œil, cet homme m'avait l'air très cérébral et studieux,  il m'était donc difficile de conclure son intérêt pour le crime à une simple lubie. Par ailleurs, le souvenir de notre première rencontre me revenait enfin . On s'était échangé aucun mot, mais il était venu s'inspirer d'une scène de crime pour l'un de ses romans...Et pour cela il s'était rapproché du GCPD .   Vous êtes écrivain... Repris-je , mon regard dans le sien s'intensifiant. C'est moi qui a fini par valider votre demande de présence sur l'affaire  Jérome Valeska. De nouveau mon regard brun bascula sur les livres qu'il tenait fermement aussi . Je les connaissais plutôt bien, ils étaient tous sur des criminels souffrants de troubles de la personnalité  . Quelle ironie quand le plus beau cas se trouve actuellement face à lui...On ne peut pas dire que je sois très sain d'esprit, avec des symptôme proche de la schizophrénie. Notamment pour les hallucinations  et cette voix dans ma tête. La pièce réapparaissant sans que je me rende compte dans ma main, je ne pus que conclure son retour...L'autre Harvey Dent se sentait étrangement menacé par mon interlocuteur  et sur le fait que j'essaye de me rapprocher de lui.  
 
AVENGEDINCHAINS


Double face
Soit on meurt en héros, soit on vit assez longtemps pour se voir endosser le rôle du méchant.La seule moralité qui tienne dans un monde cruel est la chance. Impartiale. Équitable. Vraie. ©endlesslove.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Recherche affaire criminelle [feat. Harvey Dent]

Revenir en haut Aller en bas
 

Recherche affaire criminelle [feat. Harvey Dent]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Harvey Dent
» Affaire criminelle n°101
» PAM GENTIL CANICHE ABRICOT 9 ANS recherche fa dans le 13
» recherche amie
» recherche chien/chienne de petit poids (environ 2-3 kg)REGLE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gotham: Rise of the Villains ::  :: Midtown :: Bibliothèque municipale-