Partagez | 
 

 Who are you ? Feat Bruce Wayne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Messages : 34
Date d'inscription : 05/06/2017
Situation amoureuse : Inconnu
Pour qui j'existe : The question is : Why I existe ?
Ma famille : Inconnu
avatar
Faith - Project AIF97
MessageSujet: Who are you ? Feat Bruce Wayne Lun 12 Juin - 20:55

Who are you ?
Feat Bruce Wayne
Qui que l’on soit au fond de nous, nous ne sommes jugés que d’après nos actes. Rachel Dawes

Mes visions reviennent toujours à toi. Les liens se font et se défont. Sans jamais s'arrêter. Les gens forment des cercles. D'épaisses épesseurs de cercles. Et au milieu, il y a toi. Peu importe comment je les tourne, dans quels sens je les places. Au milieu, il y a toi. Pourquoi es-tu à cet endroit ? Pourquoi toi ? Je me pose tellement de questions sur toi. Quel âge as-tu ? A quoi ressemble tu ? Es-tu grand ? Es-tu petit ? Je te vois sans te voir. Je te connais sans te connaître. Je t'effleure en courant d'air et en couleur. Dis moi, qui es-tu ? Je connais la forme de ton visage du bout de mes doigts. Je connais l'odeur que tu as lorsque tu souris, et je connais l'odeur que tu as lorsque que tu pleures. J'aimerais rencontrer tes yeux. Sont-ils curieux ? Sont-ils sombres ? Sont-ils intérrogatifs ? Who are you, Bruce Wayne ? Pourquoi es-tu en permanance au milieu de tout, au milieu des autres ? So many names.. Mais le tien est toujours le plus clair. Tout me ramène toujours à toi.

It's dark outside. La nuit est tombé depuis bien longtemps. J'aime la nuit. Je n'ai pas besoin de me couvrir. C'est agréable. On croise moins de gens, et je sais éviter les autres. La nuit, je ne me cache pas. De toute manière, il n'y a personne ici. L'eau s'étend devant moi. Je suis sorti ce soir, Bruce. J'ai marché longtemps, jusqu'à arriver à ce point précis. C'est ici, Bruce, que je te rencontre. Je l'ai vu. Je l'ai senti. Je t'ai senti ici. Je vais enfin savoir de quoi tes yeux ont l'air. Du moins je l'espère. J'ai peur de me tromper. J'ai toujours peur de me tromper.

Un peu plus à chaque instant, le ciel s'épaissit de noir. Seule la lune nous illumine. Elle est belle dans sa robe blanche, entouré de ce pétrole bleuté. Elle, et ses amis les étoiles. Ce soir, elles se cachent. C'est dommage.
Je disais que seule la lune nous éclairait, mais en vérité, il y a un lampadaire qui émet un halo d'une couleur jaunâtre. Il est à quelques trente pas, produisant juste assez de lumière pour dicerner tout ce qu'il y a autour de moi. Quelques caisses en bois ou en plastique. La plus part sont vide. D'autres contiennent probablement des choses oubliés, inutiles, vides de sens.. Il y a quelques déchets aux alentours, des embalages pour la plus part. Un peu plus loin sur ma gauche se trouvent des entrepots. J'en distingue quatre au total. Ils ont l'air d'être plus ou moins identiques, exepté leur taille. Des grands rideaux de fer leurs servent de porte. Des gens qui parlaient très fort sont rentré dans le plus grand des quatres tout à l'heure. Ils devaient se croire bien seuls pour parler comme ça. Le réverbere ne doit pas être assez lumineux pour qu'ils me repèrent à cette distance. Ils sont reparti quelques minutes après.

Je ne sais pas quand tu vas arriver Bruce. Je ne suis même pas sûre d'être au bon endroit. Peut-être que ce n'est pas toi que je vais rencontrer cette nuit. Ou peut-être vais-je simplement t'apercevoir sans même t'adresser un mot. Who knows ? Pour l'instant, je me contente d'observer ce qu'il y a autour de moi. L'endroit est habillé de silence. J'entends des bruits au loins, des cris, des sirènes, le bruit de la ville. Mais ici, il n'y a que le vent qui siffle doucement à mon oreille. Il forme une jolie mélodie. Ça m'aide à patienter.  

Je scrute les environs, l'ombre de ton corps peut apparaître à n'importe quel moment. Vais-je te reconnaître ? Comment vais-je t'aborder ? Que vais-je te dire ? Vas-tu vouloir me parler ? Bruce, il fait froid ce soir. Pour quelles raisons serais-tu dehors à cette heure-ci ? Je suis là depuis quelques heures déjà. J'attendrais encore. Si tu ne viens pas, comment serais-je quand rentrer ? Il me faut être dans ma cachette avant que le jour se lève. Je ne sais pas combien de temps il reste. J'ai toujours eu une notion du temps très approximative. Être resté enfermé aussi longtemps n'aide pas, je pense. Mais je ne dois pas penser à ça ce soir. Ce soir, je comprendrais un peu mieux Gotham. Thanks to you, Bruce.

Note supplémentaire:
 





Dernière édition par Faith - Project AIF97 le Jeu 10 Aoû - 15:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1198
Date d'inscription : 16/02/2016
Situation amoureuse : En couple avec Selina Kyle
Pour qui j'existe : Selina Kyle , Alfred Pennyworth, Leslie Thompkins,
Ma famille : Alfred mon tuteur, Martha et Thomas Wayne mes parents
avatar
Bruce Wayne
MessageSujet: Re: Who are you ? Feat Bruce Wayne Dim 6 Aoû - 23:57


 

 
Who are you ?


Il y a des nuits comme celle-là  où mon esprit repasse des visages... Des visages un peu  flous, lointains...Des visages que je ne reconnaîtrais pas d'un seul coup tellement qu'ils ne sont pas distincts...Tellement qu'ils me semblent loin de tout ce que j'ai connu , de tout ce que j'ai vécu. Ces visages appartiennent à un passé...Un passé que je n'ai pourtant pas laissé dernière moi ...Un passé qui me poursuit sans cesse et qui fera de moi la lueur  d'espoir de Gotham City....Oui ces visages ne peuvent être que ceux de ces morts que je ne peux ...Où plutôt refuse d'oublier...Car ils sont passés de l'autre coté du voile de ma faute.  Les matins qui suivent ces nuits de douleurs, il m'arrive souvent de remonter le mécanisme de cette boite à musique, puis de l'ouvrir pour que la mélodie se lance. Elle était claire, plutôt rassurante, semblable à une comptine pour enfant....Et pourtant, elle me revient en boucle comme le chant impertinent de la Faucheuse.  Ces personnes sont mortes de ma faute  et leur esprit , à présent me hante … Demeure au plus profond de moi...Me fait pleurer de regret...Me fait chavirer dans un monde incertain.  Quand j'écoute cette musique, je pense à toi , la pauvre cobaye des fermes de Pine wood, celle pour qui mon père a donné sa vie pour réparer ses fautes.  Je t'ai vu mourir...Là sous mes yeux, j'en ai le cœur blanchi et pourtant quelle vie aurais tu pu mener avec cette main reptilienne ?

Cette nuit là , j'étais sorti  sans même penser que peut-être j'aurai froid ? Sans même songer au danger que je pourrai bien rencontrer. Nous sommes à Gotham ? Et tout est obscur, froid et paralysant... Les ruelles de cette ville ne sont pas sures et pourtant ? Mes pas m'avaient tout simplement conduit vers toi....Toi pauvre victime de mes industries , des recherches abjectes  de ses scientifiques aux services de cette société secrète et obscure qui se nomme la Cour des Hiboux.  Après ma rencontre avec mon clone, je pensais que plus jamais je ne croiserai le regard de l'un de leurs travaux... Et tu es apparu comme une évidence...Comme pour me rappeler que l'horreur de Indian Hill n'est pas terminée. Que les monstres comme ils disent , sont encore en cavales dans cette ville , prêts à bondir de l'ombre où bien s'y réfugier , conscients  de leur corps dénaturé.  La lune cette nuit là était présente, pleine et argentée...Elle me donnait  l'impression qu'elle était épanouie...Heureuse d’être témoin de ce rendez-vous du hasard. Je l'avais contemplé un moment avant de poursuivre mon chemin sur les docks. La mer était ténébreuse et endormie , on distinguait  les silhouettes de bateaux , qui tanguaient légèrement. Bercés par  les vagues qui venaient  s'écraser contre leur coque. Tout était à la fois paisible et sinistre...Il n' y avait pas un bruit sauf le sifflement du vent à mon oreille.  Le murmure d'une voix lointaine qui me demandait de rompre la distance...

Je n'ai aucune idée de ton apparence, aucun souvenir  de ton nom , de ton regard où encore du son de ta voix et pourtant c'était comme-ci qu'on se connaissait depuis des années. La Wayne Enterprises t'as créé et une partie de moi se cache à présent en toi. Le nom de Wayne sans doute...Dis moi mystérieuse inconnue , as tu connu mon père ?  Voyant une personne immobile qui se tenait là, je stoppai aussitôt ma marche. Ignorant de qui il pouvait s'agir ? Si cette personne était dangereuse ou pas ?  Mon instinct me disait cependant de m'approcher , mettant alors  un coup de couteau à cette raison, qui elle me demandait de m'enfuir... L'inconnu est effrayant mais par moment il fallait savoir dépasser ses peurs et oser s'aventurer dans ses bras... J'aurai aimé t'interpeller , mais qui es tu exactement ? Pourquoi sommes nous si connectés, sans se connaître ?  Rien ne m'avait laissé si perplexe … Rien ne m'avait paru plus beau aussi que ce silence qui nous avait réuni. Mon regard croisant enfin le sien, je me surpris à sourire de cette rencontre...Tu étais si différente, un peu comme moi  mais d'une autre façon.  N'es aucune crainte je ne te veux aucun mal... Comme mon père je tentais de réparer les fautes de cette entreprise familiale ...Comme mon père avec Karen Jennings , je venais t'apporter mon aide.  Je suis Bruce Wayne Ai-je soufflé simplement... Elle m'avait attendu et j'étais enfin là, prêt à répondre à ses questions... A répandre la vérité. Tu m'as appelé et je suis venu Je n'avais aucune explication, autre que ce lien qui nous unissait. Il était torturant mais il nous avait conduit l'un à l'autre. Tous deux guidés par une force qui dépasse tout entendement... Pourquoi ce soir? Je ne serai vous dire ... en moins que ça ne soit l'une clé du Shaman qui m'ait déverrouillé cette connaissance.  
© TITANIA
 


Batman /le chevalier noir
Peut-être qu'on aime la douleur. Peut-être qu'on est fait comme ça. Parce que sans elle, je ne sais pas, peut-être qu'on ne se sentirait pas vivant. On peut se demander : pourquoi on continue à se taper la tête contre les murs ? Parce que ça fait tellement de bien quand on arrête. «Grey's Anatomy»  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 34
Date d'inscription : 05/06/2017
Situation amoureuse : Inconnu
Pour qui j'existe : The question is : Why I existe ?
Ma famille : Inconnu
avatar
Faith - Project AIF97
MessageSujet: Re: Who are you ? Feat Bruce Wayne Jeu 10 Aoû - 15:35

Who are you ?
Feat Bruce Wayne
Qui que l’on soit au fond de nous, nous ne sommes jugés que d’après nos actes. Rachel Dawes

Dans l'obscurité, mes yeux tournent en rond. Ils se posent sur l'étendue d'eau, puis sur le réverbère. Ils ne tiennent pas en place. Jusqu'à ce qu'ils tombent sur cette silhouette, au loin, avançant lentement vers moi. C'est toi Bruce. Je le sens. Je te respire déjà à cette distance. Je reconnais ta démarche. Je reconnais le bruit de tes pas sur ce sol humide. Comme dans mes rêves. Et pourtant c'est réel. C'est toi. Juste là. Tout à coup, des millions de questions viennent percuter l'intérieur de mon crâne. J'ai du mal à les repousser. Elles viennent saturés mes pensées sans ma permission. Il faut que je sois patiente. Encore un peu. J'aurai bientôt de nouvelles réponses.

Ça y est, je vois le contour de ton visage. Tu es jeune, Bruce. Très jeune. Tu es encore un enfant. Il y a tant de force qui émane de toi, je n'aurais pas cru. En fait, toi aussi, tu es une anomalie. Toi aussi, tu es naît de Gotham, et de sa noirceur. Pourtant, au milieu de cette nuit, tu me parais tellement lumineux. Partout autour de toi flotte une lumière bleuté. Dans mes visions, je te discerne aussi de cette manière. Par ce halo légèrement bleu qui te suit peu importe où tu vas. Bruce, je suis heureuse de te voir.

Tu es si proche de moi. J'entends ta respiration. Il te reste quelques pas à franchir avant d'arriver à moi.

"N'es aucune crainte je ne te veux aucun mal.."

Et ça, c'est donc le son de ta voix. C'est doux et apaisant. C'est agréable. Parles encore, Bruce.

"Je suis Bruce Wayne"

Ça sonne comme une brise. Comme si le son de ta voix et le vent ne faisait qu'un. C'est joli. J'aimerais te sourire, mais il me semble que mon visage et mes lèvres ne connaissent pas ce mouvement. Alors j'essaie de te sourire avec les yeux. Je voudrais te faire comprendre que je suis ravie de te voir. Peut-être devrais-je simplement de te le dire.

"Tu m'as appelé et je suis venu"

Ça y est. Tu es en face de moi. Ton visage est lisse et sombre. Tu as une expression si dure, et des yeux si pétillants. Je prends une grande inspiration pour me remplir de ton odeur. Un mélange entre la menthe et la chrysanthème. De qui es-tu en train de faire le deuil ? Es-tu en danger ? Es-tu ton propre danger ? Tant de questions. Mais je ne veux pas t'effrayer.

"Bonsoir, Bruce."

J'ai toujours trouvé le son de ma voix étrange. J'aimerais pouvoir m'exprimer sans mot. Mais je crains que ce ne soit pas possible. Dis moi Bruce, me comprendrais-tu si je ne parlais pas ? Ce serait étonnant. C'est comme ça que vous communiquez, n'est-ce pas ?

"Est-ce que je.."

Mon geste a commencé avant même que ma phrase ne se finisse. Mon bras se lève, et ma main se pose sur ton visage. Ne le prends pas mal, je voudrais juste connaître tes formes, et m'en rappelé. Mes doigts glissent le long de ta joue, jusque sur ton menton. De mon pousse je caresse tes cernes. C'est étrange. Je ne sais pas si ce contact va te plaire. Je n'aurais peut-être pas dû. C'est si agréable, de connaître la texture de ta peau, la forme de tes yeux, les recoins de tes lèvres. Ne le prends pas mal, Bruce. Je crois que ce serait à l'opposer de ce que je recherche. Je t'apprécie déjà, tu sais. Tes cernes m'inquiètent un peu. Elles me semblent si profonde. Qu'est-ce que tu es en train de vivre pour qu'elles soient si prononcées ? J'ai tellement de questions à te poser.

"Pourquoi es-tu si fatigué, Bruce ?"




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1198
Date d'inscription : 16/02/2016
Situation amoureuse : En couple avec Selina Kyle
Pour qui j'existe : Selina Kyle , Alfred Pennyworth, Leslie Thompkins,
Ma famille : Alfred mon tuteur, Martha et Thomas Wayne mes parents
avatar
Bruce Wayne
MessageSujet: Re: Who are you ? Feat Bruce Wayne Ven 8 Sep - 0:14


 

 
Who are you ?

"Bonsoir, Bruce."  Je ne m'étais pas attendu à ce qu'elle me réponde. D'ailleurs , je m'étais demandé si cette créature savait parler. La connexion était si forte que j'avais songé que l'inconnue ne parlait qu'à travers ce don. J'étais soulager d'entendre le son de sa voix, ravis même si aucun sourire se dessinait sur mes lèvres. "Est-ce que je.."Sans même prendre le temps de finir sa phrase, je sentis ses doigts effleurer mon visage juvénile. J'étais le fils de Thomas Wayne,  l'une des personnes appliquées dans ces horribles recherches. Je me demandais bien ce qu' elle pouvait ressentir à cette instant. Était-elle en colère ? Surprise ? Ou bien triste ? Je ne lui voulais aucun mal, je comptais d'ailleurs réparer les erreurs de ma famille et redonner au nom de Wayne toute sa signification...Mais j'ignorai par où commencer... Tout est arrivé si vite que, je n'ai jamais pu trouver le temps de me poser et de réfléchir à cet héritage.  Je suis tellement perdu...

Ses doigts parcoururent ma joue et un cours instant, je fermai les yeux. Me souvenant des gestes tendres de ma mère , de ce contact si sécurisant alors que déjà de lourds secrets s'étaient installés au sein de notre famille .  J'aurai aimé croire qu'elle se tenait face à moi, que jamais elle n'ait trouvé la mort dans cette ruelle sombre du quartier de Narrows mais cette tragédie n'était que le commencement d'un tout..  Sa main descendant le long de  ma mâchoire , j'eus un léger sursaut. Elle m'était douloureuse, je me battais si souvent la nuit tombée entant que nouveau justicier... "Pourquoi es-tu si fatigué, Bruce ?" La réponse était plutôt évidente... J'ai vu la mort à seulement treize ans...Et il ne se passait plus une nuit sans que cette scène macabre ne me hante.  Sans que je ne revois la peur dans leurs yeux, sans que je n'entende le bruit des perles du collier de ma mère, sans que je ne vois leur sang sur mes mains. J'aurai beau les laver , il était toujours là pour me ramener à cette homicide, pour me rappeler combien j'ai été lâche cette nuit là..

Je ne dors plus... Soufflai-je , mes paupières se rouvrant sur elle.  J'aimai le son de sa voix, elle était apaisante, tellement que je n'eus pas de mal à lui répondre. On se rencontrait pour la première fois , mais c'était comme-ci qu'on s'était découvert il y a dix ans déjà.   Mes parents sont morts...Morts sous mes yeux, ce n'était pas un accident comme l'a déclaré la police mais un meurtre commandité par un proche de mon père. .. Je marquai une pause, le temps de reprendre mon souffle et repris le ton calme.. Il s’apprêtait à  tout  dévoiler , tous les travaux illégaux de la Wayne Enterprise . Thomas Wayne voulait que tout cela s’arrête...Depuis je mets tout en œuvre pour terminer ce qu'il a commencé . Tout laissait à croire que devenir le chevalier noir de Gotham était ma destiné …Que des ténèbres de cette ville , un héros serait né. Je voulais y croire aussi , mais étais-je vraiment de taille à devenir ce dit protecteur ? Le maître Shaman m'avait entraîné comme un Talon et Ras Al Ghul m'avait m'y à rude épreuve  en s’immisçant dans ma tête ...J’intéressais la tête de Démon , il voulait faire de moi son successeur au sein de la Ligue des Ombres et pourtant, je doutais encore de mon potentiel. Qui êtes vous exactement ?  J'ai le sentiment que quelque chose de fort  nous lie... C'est un sentiment que je ne serai expliquer...Il dépasse tout ce que l'homme peut expliquer. Mon regard bleu , sur le sien, s'intensifia . J'ignorai son nom mais j'avais deviné ses origines, c'est pourquoi j'avais pris soin de justifier les actes de mon père. Ce qu'il avait fait , était impardonnable, mais Thomas Wayne avait essayé de changer après ma naissance...


© TITANIA
 


Batman /le chevalier noir
Peut-être qu'on aime la douleur. Peut-être qu'on est fait comme ça. Parce que sans elle, je ne sais pas, peut-être qu'on ne se sentirait pas vivant. On peut se demander : pourquoi on continue à se taper la tête contre les murs ? Parce que ça fait tellement de bien quand on arrête. «Grey's Anatomy»  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Who are you ? Feat Bruce Wayne

Revenir en haut Aller en bas
 

Who are you ? Feat Bruce Wayne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Arkham Origins : Dossiers
» /Citoyen/ Rachel Dawes
» Bruce Wayne - I'm Batman
» Le retour de Bruce Wayne (évènement avant No Men's Land)
» Article: Edition spéciale - Hommage à Bruce Wayne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gotham: Rise of the Villains ::  :: Le port-