Partagez | 
 

 The Real friend are not secret Feat Chloé Sulivan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Messages : 312
Date d'inscription : 10/05/2016
Situation amoureuse : très compliquée
Pour qui j'existe : Loïs Lane
Ma famille : Les Kent mes parents adoptif,kara Danvers et Jor-El, Lara-EL mes parents biologique.
avatar
Clark Kent
MessageSujet: The Real friend are not secret Feat Chloé Sulivan Lun 12 Juin - 22:02
















 ❝ The Real friend are not secret❞
Une petite citation ~




Il m’envoie sur terre pour la protéger et il ose me dire que je ne suis pas prêt. Je sais de quoi je suis capable et mon père ne devrait pas douter de moi. Toute ma vie, j’ai passé mon temps à rejeter mon côté kryptonien et aujourd’hui, que je l’accepte, il me fait comprendre que je ne suis toujours pas prêt. Bien que je ne sache pas voler, est-ce vraiment important ? Je peux toujours faire appel à mes autres pouvoirs pour protéger mon entourage où ceux qui en le plus besoin de moi. Brainiac 5, m’a montré l’avenir et ce que je serai capable de faire si j’acceptai mon côté kryptonien. Depuis ce jour, je me sens capable de braver tous les obstacles pour devenir l’homme de demain. Aujourd’hui si Jor-El ne m’en croit pas capable, c’est parce qu’il a peur de me voir échouer, mais je ne faillirai pas à ma tâche.

Cela va faire deux mois que je faisais la navette entre le pôle Nord et la ferme. J’avais demandé des congés prolongés, soucis familiaux. Si par soucis familiaux, je parlais de ma relation avec jor-El alors oui, s’était bien un souci familial. Mon entraînement Kyrptonien portait ses fruits, je maîtrisais parfaitement le langage et certaines connaissances de mon peuple. Peut-être pas assez bien comme le voudrait Jor-El, après tout certaines connaissances scientifiques me posaient toujours problème. À chaque fois que j’achevais mon entraînement de la journée, s’était le même problème avec mon père, il fallait bien que cela se termine par une dispute. Les paroles échangées n’étaient jamais à voix basse. Il m’avait fait remarquer que je devenais in tantinet violent dans mon comportement. Quelque part, je commençais à lui donner raison. Avant j’étais pris au doute, mais maintenant, c’est la colère qui la remplaçait. J’ai du mal à me concentrer, car je sens que je suis trop énervé. Pour mon père, c’est cela qui m’empêchait de m’élever vers le ciel et d’achever ma formation. Moi, je dis que c’est faux. C’est son entraînement qui me rend colérique.

Aujourd’hui est un jour comme les autres, j’ai décidé de ne pas aller m’entraîner. Fatigué de mes disputes incessantes avec Jor-El, il me fallait un peu de repos. J’ai décidé de rester à la ferme avec Shelby et de m’occuper un peu l’esprit. Je me suis réveillé très tôt pour nourrir les bêtes et m’occuper des cultures. Lois était sur une affaire à Granville grâce à un tuyau de son amie qui bosse à la torche. J’avais la ferme pour moi tout seul. Après avoir enfilé un pantalon jean et un tee-shirt gris, je servis à manger Shelby. Il avait droit à ses croquettes, moi, je n’avais pas grand-chose. Je me suis pris quelques sandwichs. C’est dernier temps, je vivais comme un célibataire. Vaisselle toujours pas fait, je n’avais pas non plus passé l’aspirateur. Pendant que mon chien dévorait ses croquettes, je m’installais confortable sur le fauteuil pour manger à mon tour, tout en suivant la rediffusion du match. Metropolis Sharks mon équipe favorite, contre les Boston Colonials et on semblait mener au score. Le football américain était ma plus grande passion.



© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia


Man Of Steel

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: The Real friend are not secret Feat Chloé Sulivan Mar 13 Juin - 9:54


Real friend are not secret
Clark & Chloé
Cela fait longtemps que je ne suis pas retourné à Smallville, je souris au volant de ma voiture alors que le trajet se déroule le plus calmement possible. Mes yeux clairs dérivent rapidement vers mon mobile que je maintiens en position debout au cas où on m’appellerait, le temps de jeté un coup d’œil et voilà que la sonnerie caractéristique résonnent au fond de mes tympans. J’appuis sur mon oreillette bluetooth .

Je suis censé être en repos forcé ! Fis je pour toute réponse malgré un sourire moqueur sur mes lèvres. Non pas du tout, c’est pourtant toi qui m’a apporté le dossier je te rappelle ! Fis je alors que je freinais doucement pour rejoindre la bretelle de route tranquille pour Smallville. Je lâche un soupir un peu bruyant. Ecoute je pense que si tu prends avec toi Barry et Diana tu peux faire cette mission en moins de temps qu’il m’en faut pour me rendre a Smallville sans être dérangé ! Répondis-je avec un léger sourire. Ça marche à plus tard ! Je termine en riant tout en appuyant sur mon oreillette.

Bon sang, il me force a aller me reposé mais il ne peut pas s’empêché de m’appelle pour avoir des détails sur tel ou tel truc, c’est pas que c’est pénible, c’est juste que j’ai l’impression que ça sert a rien qu’on me force à me reposé si c’est pour être dérangé toute les heures. Mais tout mon corps se calme devant le paysage qui s’offre à moi, le changement est si saisissant, quand on passe de la noirceur de la ville de Gotham à la délicate couleur provinciale de Smallville c’est juste apaisant. Je passe devant le talon et de nombreux souvenir remonte à la surface. Le nombre de fois ou on s’y rendait pour prendre un café, il y’avait Clark et Pete et bien sur Lana, je ris doucement en repensant au fait que Clark n’arrivait jamais a aligné trois mots quand Lana était dans le coin heureusement il s’est bonifié au fil du temps. Quand j’y pense j’étais terriblement jalouse à cette époque, je me mord doucement la lèvre presque gêné. Les temps on changé, et je sais une chose c’est que je préfère voir Clark avec ma cousine qu’avec Lana…Pourtant j’ai appris à apprécier Lana, mais j’avais l’impression que leurs relation était malsaine. Alors qu’avec Lois…C’est comme si ils se complété et vu le caractère de ma cousine ça ne peut pas faire de mal à CK.

En parlant du loup, si je viens jusqu’à Smallville c’est surtout pour le voir, ça fait plusieurs semaines voir plusieurs mois que je n’ai pas de nouvelle et pourtant j’ai essayé malgré mon propre boulot, c’est pourquoi je ne me suis pas arrêté en ville, je me dirige vers la ferme des Kent, ma voiture s’engage sur le petit chemin, les cailloux qui s’y trouve mélé à la terre me procure encore une fois une quantité de souvenir d’autrefois. Le crissement de la voiture que je gare tant bien que mal. Je sors de ma voiture et je saisi mon sac, en claquant la portière je vois alors sortir de la maison un chien au poil brun. Je m’agenouille.

Hey salut Shelby ! Fis je à l’adresse de l’adorable toutou que je gratifie d’une caresse, puis je me lève et je me dirige doucement vers la porte. Clark ? Demandais je à voix haute. Avant de voir le gabarit bien distinct de celui-ci. Tiens mais tu es toujours en vie ? Fis je avec un sourire moqueur aux lèvres.

Ou comment sous entendre qu’on n’a pas eu de nouvelle depuis trop longtemps ? Je sais pas si c’est de trop trainé avec des héros mais je commence à avoir un humour douteux.
.
Non précisé
? code by bat'phanie ?
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 312
Date d'inscription : 10/05/2016
Situation amoureuse : très compliquée
Pour qui j'existe : Loïs Lane
Ma famille : Les Kent mes parents adoptif,kara Danvers et Jor-El, Lara-EL mes parents biologique.
avatar
Clark Kent
MessageSujet: Re: The Real friend are not secret Feat Chloé Sulivan Jeu 15 Juin - 10:47
















 ❝ The Real friend are not secret❞
Une petite citation ~




J’avais bien fait d’enregistrer le match, car c’est dernier temps avec mes navettes entre la forteresse et la ferme, je n’avais pas eu le temps de me pencher sur un des matchs de mon équipe favorite. D’ailleurs, j’espère que cette année, ils auront de grandes chances pour participer au superbowl. Merci la technologie, sans cela, je louperai bon nombre de rencontre. Et puis j’avais largement le temps de regarder toutes les anciennes confrontations, surtout que Lois n’était pas là pour me mettre ses courses de Monter Truck. Je n’ai rien contre ça, quand on aime, on doit faire des concessions, mais je dis juste que la NFL a toujours été ce que je préfère. Plus jeune, j’avais voulu faire carrière dans ce sport. Malgré l’interdiction de mon père adoptif, j’avais tout de même pris place dans l’équipe du lycée. D’ailleurs, il arrive que Lois dorme avec mon ancien maillot, même si je trouve qu’il est trop large pour elle. J’avais aussi été approché par l’équipe universitaire de Métropolis, bien qu’il trompait dans une affaire de dopage. Enfin de compte, ne pouvant éternellement dissimulé mes pouvoirs, j’ai dû stopper ma carrière et me consacrer à autre chose.

Bien que j’avais augmenté le volume de la télévision à soixante pourcent, je pouvais entendre des bruits de pneu roulant sur de la pierre. Je ne fus pas le seul à les entendre, même Shelby avait arrêté de manger pendant quelque instant. Qui cela pouvait bien être ? Personne ne savait que j’étais là, en tout cas cela ne m’empêchait pas de continuer de regarder mon match. Je savais que shelby ne résisterait pas à l’envie d’aller voir et c’est ce qu’il fit. Il passa par la chatière, mais curieusement, il ne semblait pas aboyé, j’en conclus donc qu’il connaissait notre visiteur ou plutôt notre visiteuse. J’entendis une voix féminine et qui me semblait familière : Chloé. Je baissais le volume de la télé, ce qui m’a permis l’entendre crier mon nom.

-Je suis ici.

La porte par laquelle Shelby était sorti donné directement dans le salon où je me trouvais. Je me levais pour aller à sa rencontre. Puis, je venais de me rappeler, que je n’avais pas fait la vaisselle, ni même passé l’aspirateur. Espérant qu’elle ne puisse pas faire un tour dans la cuisine. Je la pris dans mes bras, pour ensuite lui serrer très fort.

-Chloé !!! Comment vas-tu ?

Avec tout ce qui m’était arrivé ces dernières semaines, j’avais besoin de voir un visage familier en particulier celui de Chloé. Que je ne considérais pas seulement comme une meilleure amie, mais également comme une sœur. Après tout, je comptais bien finir mes jours avec Lois, ce qui fait de Chloé un membre de ma famille. Cela fais des mois, qu’elle et moi nous nous sommes pas vu et je dois dire, ces derniers temps, j’avais éteint mon téléphone pour ne pas être dérangé.

-Alors quel bon vent t’amène à Smallville ? Je te croyais à Métropolis. J’espère que tu n’as pas un souci avec la tour de contrôle.

En parlant de la tour de contrôle, j’avais oublié à quel point je n’avais plus mis les pieds là-bas. J’avais laissé Oliver et Chloé s’en occupé et je suis sûr qu’ils se sont très bien débrouillés sans moi.



© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia


Man Of Steel

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: The Real friend are not secret Feat Chloé Sulivan Jeu 15 Juin - 17:43


Real friend are not secret
Clark & Chloé
J’entends enfin la voix de Clark et je me dirige donc vers la porte, suivit assidument de ce cher Shelby, je caresse le dessus de sa tête alors que le chien me passe entre les jambes une fois la dite porte ouverte. Un immense sourire est donc collé à mes lèvres quand je vois enfin mon meilleur ami. Celui-ci vint à ma rencontre et me serre dans ses bras. Je fais de même en passant mes bras autour de son torse musclé, je souris encore une fois. C’est fou mais quand je vois Clark je ne peux m’empêché de sourire.

Bien, je vais bien ! Ça fait longtemps ! Fis je d’une voix enjouée en posant mon sac sur le divan comme si j’étais chez moi, je fis de même avec ma veste d’ailleurs.

Mes yeux clairs se posent alors que l’intérieur de la maison des Kent et j’hausse un sourcil avant de posé mes deux mains sur une des chaises. Mon regard passe du désordre à Clark avec un sourire amusé. Clark et le ménage ça fait deux..Sachant que ma cousine n’est pas non plus connue pour être une fée du logis. Mais je passe outre ce désordre alors que mon meilleur ami m’a posé une question assez délicate. Oui je confirme que c’est délicat, comment je vais lui annoncé que la tour de guet…fin disons que j’ai délaissé la tour de métropolis pour m’engagé dans une autre. Je me pince un peu la lèvre et prend un air des plus des « naif ».

J’ai pas le droit de venir prendre de tes nouvelles vu que tu as l’air d’avoir perdu ton portable ! Répondis-je avec un sourire. Peut être est il caché dans une balle de foin quelque part ! Je le gratifie d’un sourire. Non j’avais besoin de revenir un peu a Smallville et je me suis dit « tiens si tu passé voir ce bon vieux Clark » et donc me voilà ! Repris je d’une voix peut être trop rapide.

Oui il m’arrive de parlé très rapidement quand le stress ou l’anxiété monte, le fait de mentionné la tour m’a complètement perdu. Ce n’est pas sa faute, c’est clairement la mienne et dans le fond je suis presque contente qu’Olliver n’est rien dit étant donné qu’il est lui-même parti pour fondé son « propre groupe » de super héros. Pourtant sous le regard de Clark je vois bien qu’il a vite vu que quelque chose me tracasse. Je fais glisser la chaise et me pose dessus en joignant mes mains.

Alors…et toi ? Tu…ça se passe bien avec Lois ? Tu fais quoi depuis quelques temps ? ca fait bien deux mois que j’ai pas entendu parler du flou rouge et bleu ? Je peux savoir ou tu était passé ? Tu compte ouvrir la bouche à un moment donné ou je dois procéder a une fouille de la maison digne d’une reporter ? Demandais je en haussant un sourcil plein de défis.

Connaissant Clark mon flot de question digne d’une journaliste casse pied aller complètement lui faire oublié le trouble que j’avais eu il y’a quelques secondes, puis vu l’état du salon je doute fortement que mon meilleur ami accepte que je mette mon nez partout, il me connait si bien qu’il sait que quand je fouille, je fais rarement semblant, la torche s’en souvient encore.
.
Non précisé
? code by bat'phanie ?
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 312
Date d'inscription : 10/05/2016
Situation amoureuse : très compliquée
Pour qui j'existe : Loïs Lane
Ma famille : Les Kent mes parents adoptif,kara Danvers et Jor-El, Lara-EL mes parents biologique.
avatar
Clark Kent
MessageSujet: Re: The Real friend are not secret Feat Chloé Sulivan Mar 20 Juin - 13:59
















 ❝ The Real friend are not secret❞
Une petite citation ~




Elle déposa son sac et sa veste sur le fauteuil. Je n’avais pas besoin de lui proposer de s’asseoir, elle faisait ce qu’elle voulait, après tout, elle était aussi chez elle. Cela va faire des années qu’elle et moi nous nous connaissons. Pour être exact depuis le lycée. Il faut bien admettre qu’au début, je me méfiais d’elle. Sa curiosité me faisait peur, car elle fourrait son nez là où il ne fallait pas. Je me rappelle même son mur de bizarrerie. Il y mettait tout ce qui sortait de l’ordinaire. À l’époque, je faisais tout ce que je pouvais pour ne pas me retrouver dessus. Aujourd’hui, elle connaît mon secret, bien qu’elle l’avait découvert, par l’intermédiaire de mon ex copine, mais elle m’avait pardonné. Tout cela pour dire que nous avons partagé de mauvais comme de bon moment. Cela nous a rapprochés. Je n’avais pas besoin de porte mes fausses lunettes, elle savait qui j’étais.

Ne voulant toujours pas s’asseoir à mes côtés sur le fauteuil, elle baladait son regard dans toute la pièce. J’espère, qu’elle n’avait pas compris, que je n’avais pas passé l’aspirateur. Puis, un sourire se dessina sur ses lèvres, je n’avais pas besoin d’être devin pour comprendre ce que cela voulait signifier. Après tout, rien n’échappe à son œil de lynx. Parfois, je me demande si elle avait fait un excellent détective ou une excellente journaliste. En tout cas pour moi, elle était déjà une excellente journaliste. Il faut bien l’admettre, que c’est elle qui m’avait véhiculé le virus du journalisme. Bien qu’elle avait remarqué le subterfuge, elle ne broncha pas et répondit à mes questions. Comme à son habitude, elle commença par une blague, que je répondis par un sourire. J’avais vraiment besoin de sourire cela m’avait beaucoup manqué ces derniers mois. Il ne faut pas se le cacher, lorsque je suis en pleine formation, je n’ai plus temps de sourire ou de rire. Je deviens froid et glacial, parfois même violent et colérique.

Elle me fit comprendre qu’elle était de passage et que Smallville lui manquait. Sur ce point, je lui donne raison, la preuve moi, je vis toujours dans mon petit bled. Malgré mon boulot à Métropoles, j’ai préféré garder la ferme. Bon, cela a aussi permis à maman de se concentrer sur son boulot de sénatrice. J’ignore pourquoi, mais je n’étais pas totalement convaincu par ce que je disais Chloé. Elle semblait un peu nerveuse, comme si, elle me cachait quelque chose. Au moment, où je décidais d’ouvrir la bouche, elle renvoya l’attention sur moi.

-Tout se passe bien avec Lois, elle est actuellement à Granville sur une affaire. Elle ne m’a pas dit grand-chose. Tu connais ta cousine. Dis-je avec un sourire amical.

Je n’avais pas besoin de cacher ma formation kryptoniennne à Chloé, après tout, elle savait. Ce n’est qu’avec elle que je pouvais parler de Jor-el, elle le connaissait et l’avais jadis côtoyé par le passé. Ce n’est pas le cas de Lois, elle savait qui j’étais certes, mais je ne lui racontais pas tout ce qui se passait avec mon père biologique et moi et elle ignore encore tout de la forteresse de solitude. Jor-el savait que je la fréquentais, mais je ne l’avais pas encore présenté. Le moment n’était pas encore venu.

-J’ai passé tout mon temps, à la forteresse avec Jor-el. J’ai décidé de me concentrer sur ma formation kryptnonienne. Mais ne t’inquiète pas, je vais prendre un peu de recul avec ça et revenir sur le terrain.

Je ne lui en dis pas plus. Je n’avais pas envie de lui partager l’inquiétude de Jor-el à mon égard, de peur qu’elle aussi pense de la même façon que lui. J’étais déterminé à lui prouver le contraire, qu’un jour, je serai ce fameux protecteur de la terre, que j’avais vu dans le futur.

-Dit moi Chloé, pourquoi j’ai la sensation que tu me caches quelques choses ? Que c'est-il passé avec la tour de contrôle ? Bon, je reconnais sur ce coup, moi également, je n’étais pas sincère, car je lui cachais aussi ma dispute avec Jor-el.  



© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia


Man Of Steel

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: The Real friend are not secret Feat Chloé Sulivan Ven 23 Juin - 11:22


Real friend are not secret
Clark & Chloé
Resté le plus calme possible, mais ça doit être de famille les Lane et les Sulilivan ne savent pas rester en place c’est juste inimaginable, moi la première. Et Lois…Bon sang comment je vais aborder le sujet ? Non pas que je sois apeuré par Clark, c’est plus le fait d’avoir laissé la tour de Metropolis pour avoir une autre tour, et quand bien même j’ai relié les deux dispositifs me permettant ainsi de communiqué avec tout le monde, le fait qu’Olliver soit parti pour Star City sa ville natale, mais c’est normal après tout il ne pouvait pas resté a Metropolis toute sa vie. A vrai dire j’essai juste de trouvé les mots adéquat pour tout balancé de but en blanc. Et pour y parvenir je dois instaurer un climat parfait pour un dialogue.

J’ai donc posé les fondations de notre futur dialogue en prenant les choses point par point, d’abord prendre la température sur son humeur actuelle, mêlé Lois avec douceur à tout ça, après tout c’est ma cousine il est normal que je pose la question. Lois est comme une sœur tout comme Clark est un frère pour moi. Moi qui n’est jamais pu avoir de modèle maternel je crois que si je n’avais pas connu Martha Kent jamais je n’aurais développé un tel sentiment de protection envers les autres. Je pense que ce sentiment et cette confiance ont souvent aidé Clark à devenir ce magnifique flou rouge et bleu dont tout le monde parle.

Clark répond alors a ma demande, il m’apprend qu’il suit sa formation Kryptonnienne avec l’interface de Jor-el, je lui souris avec une certaine admiration voir même une fierté dans le regard, oui je suis fière de lui, il accepte enfin ses origines, il accepte enfin cette part de lui. Les Kent lui ont inculqué des valeurs humaines, de bonne valeur, la gentillesse, la compréhension, l’amour. Parfois Clark est même un peu trop naïf dans ces décisions car il accorde sa confiance très rapidement et la déception est plus forte. C’est un défaut et une qualité, car pour ne pas le décevoir son entourage fait toujours en sorte d’être le plus parfait possible à ses yeux.

Et ton apprentissage ce passe bien ? Il me semble que tu le trouvais parfois trop dur et trop froid avec toi ? Demandais-je avec douceur. Le soucis c’est que Clark a souvent comparé Jor-el et Jonathan, sachant que les deux n’ont rien avoir.

Puis soudainement la question que je redoute fait surface, je me pince un peu la lèvre avant de posé mes yeux sur mes doigts pour ensuite les posé sur Clark.

J’ai fermé la tour de Metropolis ! Fis je d’une voix des plus calmes. Olliver est parti a Star City, et lors d’une recherche je suis tombé par hasard sur John Jones qui m’a proposé de tenir le même role que j’avais à métropolis mais pour la ligue Alpha ! Fis je en souriant. Tu te rends compte Clark ? Lui et Fate on rassemblait un panel de héros prêt à défendre le monde contre toute forme de malvaillance et c’est moi qui suis la petite voix dans leurs oreilles ! Je veux dire ! Bon sang Clark tu dois nous rejoindre ! Quand tu auras fini ton entrainement bien sur ! Si tu savais le nombre de héros et de super héroïne que je peux rencontrer ! Je souffle soulagé et je me dégage de la chaise pour me rendre en face de lui. Clark la ligue Alpha est comme un refuge pour les héros en tout genre, je…je me sens vraiment à ma place c’est comme si la fondation ISIS et la tour de contrôle avait fusionné tu vois ? Déclarais je avec véhémence et surexcitation.
.
Non précisé
? code by bat'phanie ?
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 312
Date d'inscription : 10/05/2016
Situation amoureuse : très compliquée
Pour qui j'existe : Loïs Lane
Ma famille : Les Kent mes parents adoptif,kara Danvers et Jor-El, Lara-EL mes parents biologique.
avatar
Clark Kent
MessageSujet: Re: The Real friend are not secret Feat Chloé Sulivan Mar 4 Juil - 14:36
















 ❝ The Real friend are not secret❞
Une petite citation ~




Cela va faire un bout de temps que je suis devenu le protecteur de cette ville. Bien que beaucoup de personnes doutent de mon existence, je sais que la plupart d’entre eux, est persuadé que le Metropolis Police Department n’est pas seul à nettoyer les rues de cette ville. Après tout, ils ne sont suffisamment pas encore préparés à faire face à des Krypto-monstre. Mon absence, a dû être ressentie par mes ennemis, j’en ai bien peur. J’avais laissé la charge à Oliver et à Chloé de protéger la ville, même si je sais qu’il pourrait eux aussi être dépassé par des adversaires hors du commun. Mais j’espérais qu’il réduise le taux de criminalité. Avec ce que j’ai pu voir de Gotham, je n’aimerais pas que ma chère ville devienne pareille. J’avais confiance en mes amis. Deux mois, c’est énorme pour une ville comme Metropolis.

Je dois dire, que passé tout un long mois à suivre une formation kryptonienne n’est pas une mince à faire. Je suis sûr que Chloé et Oliver se sont bien amusés en défendant cette ville. En tout cas, je déconseillerai à quiconque de suivre une formation comme la même. Cela relevait des douze travaux d’Hercule et surtout quand on a pour mentor un père qui commence à douter de vous. Kara avait passé son test sur la planète Krypton. Je sais que je suis plus terrien que Kryptonien. Je pense que cela fasse partie des facteurs qui m’empêchent de m’élever vers le ciel, mais cela ne veut pas dire que je n’arriverai pas à terminer ma formation avec succès. Je ne pourrais renier mon côté terrien, car grâce à mes parents biologiques, je suis devenu un meilleur homme.

Chloé ne manqua pas de me parler de Jor-el. Dur et froid sont les mots pour décrire mon cher père. Je ne suis pas contre, qu’on puisse être sévère et parfois glacial lorsqu’on forme une personne. C’est de cette manière qu’on devient aussi meilleur que son mentor. Car plus l’entrainement est long et laborieux plus les enseignements tirés deviennent une meilleure arme pour l’apprenant. Le problème dans ma formation n’est pas la difficulté des épreuves, mais le manque de confiance de mon paternel. Il doute de moi et me voit beaucoup trop humain. Ce qui commence à m’irriter. Je dois également ajouter, que cette formation m’a fait beaucoup de bien. Elle m’a rendu beaucoup plus calme et réfléchi, pendant mes confrontations avec mes adversaires. Mais elle a aussi un revers de la médaille, me rendant moins émotive qu’auparavant et un peu plus violent dans ma prise de décision.

-Tu connais Jor-El Il n’a jamais été tendre avec moi. Dis-je avec un sourire forcé.

Parlé de Jor-El pour moi n’étais pas à l’ordre du jour. J’avais plutôt envie me changer les idées. Et puis j’avais décidé de faire un break sur ma formation pour reprendre mon rôle du Flou. Malheureusement, Chloé me fit comprendre que la tour de contrôle était en stand-by. Enfin pas celle de la ligue Alpha. Oliver reparti à Star City, la création de la ligue Alpha. Malgré ce flux d’information, j’essayais de mettre mes idées en place.

-J’ignorai qu’Oliver était reparti !

Beaucoup de choses s’étaient passées en mon absence. Comme je m’en doutais deux mois, c’est long. J’avais entendu parler de la ligue Alpha, enfin John m’en parlait sous forme de projet. Il m’avait même proposé de participer, mais j’avais décliné son invitation. Je devais me concentrer sur ma formation. Apparemment, il avait déjà commencé son processus de recrutement, en prenant au passage ma chère Chloé.

-Et pour Metropolis ? Qui étais en charge de s’occuper de la ville ? Je m’adressais d’un ton calme. Je ne lui en voulais pas d’avoir participé à ce projet. Au contraire s’était une excellente idée. Je suis contente qu’il ait fait appel à toi, mais tu aurais pu m’en parler avant. Qu’elle fasse partie de la ligue n’était pas un problème, j’ai toujours su que Chloé était vouée à un grand destin. Je m’inquiétais juste pour Metropolis, je leur avais laissé la charge de la ville et personne ne m’avait tenu informé.  



© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia


Man Of Steel

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: The Real friend are not secret Feat Chloé Sulivan Dim 23 Juil - 19:31


Real friend are not secret
Clark & Chloé
Je souris avec amusement, techniquement non je ne connais pas « vraiment » Jo-re’l je le connais seulement par rapport a ce que j’ai entendu et bon il est clair que ça n’a rien avoir avec Jonathan, même si je suis persuadé que ces deux formes d’éducations permettrons à Clark de devenir un homme bien, il sera à la fois fort mais compréhensif, rapide mais doté d’empathie et je pense que la part d’humanité que les Kent lui ont offert est la plus importante.

N’oublie pas que c’est une sorte de programme, je suis certaine que si il avait été…enfin…en vie il aurait surement été plus tendre à ton égard ! Fis je avec sincérité.

Je deviens alors un peu nerveuse quand on parle de la tour, d’Oliver et du fait que je dois lui donné l’impression d’avoir tout laissé tomber. Je me mordille la lèvre inférieure et j’appui ma main sous mon menton en fixant Clark.

Tu crois vraiment que je vais laisser Metropolis sans surveillance ? J’ai fermé la tour certes, mais tout est relié ! Je ne savais pas que tu avais si peut foie en mes compétences informatiques et surtout en mon besoin d’aidé les autres Fis je avec surprise. Ne t’en fais pas j’organise de nombreux roulements et j’ai même un ami qui s’y promène ces dernièrement, oh bien sur ce n’est surement pas l’homme d’acier…il est plus flexible en fait !Ajoutais je en riant un peu sur la fin. Pour Oliver il a éprouvé le besoin subit et rapide de repartir dans sa ville natale, je n’allais pas l’en empêché tout de même ? Puis il n’avait clairement pas envie de rejoindre la ligue pour le moment ! Repris je en jouant avec le tissu placé sous la coupe de fruit au centre de la table.

Je baisse doucement les yeux et je fais des petits cercles avec le doigts sur le bout de la table, avant de relevé la tête avec plus de vivacité quand mon meilleur ami m’annonce que j’aurais du le prévenir, je me léve et je penche un peu la tête sur le côté.

Oh mais j’aurais adoré te prévenir mais apparemment le réseau passe très mal dans la forteresse de glace Rétorquais je avec un sourire amusé aux lèvres. Tu m’en veux tant que ça ? Demandais-je en prenant mon air de petite fille comme autrefois. Puis quand ta formation sera fini tu pourrais nous rejoindre ? C’est toujours bien d’avoir une bonne équipe, en plus je sais très bien que John te l’a déjà proposé et te connaissant ta du gentiment lui dire que t’était pas intéressé ! Ajoutais je en croisant les bras le tout orné de mon éternel sourire. Tu sais Clark tu ne peux pas porté le poids du monde tout seul, un jour ou l’autre tu devras apprendre à faire confiance a d’autre héros et pas qu’a Kara ! Terminais-je en lui adressant un regard des plus sincères.
.
Non précisé
? code by bat'phanie ?
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 312
Date d'inscription : 10/05/2016
Situation amoureuse : très compliquée
Pour qui j'existe : Loïs Lane
Ma famille : Les Kent mes parents adoptif,kara Danvers et Jor-El, Lara-EL mes parents biologique.
avatar
Clark Kent
MessageSujet: Re: The Real friend are not secret Feat Chloé Sulivan Jeu 3 Aoû - 11:46
















 ❝ The Real friend are not secret❞
Une petite citation ~




Jor-El un programme ? Cela m’amuse un peu lorsqu’elle le dit. Mon père m’a toujours fait comprendre qu’il avait transposé sa conscience dans la forteresse. Je le vois plus comme une personne vivante, possédant des émotions et sa propre réflexion. Il lui arrive de piquer ses crises de colère, lorsque certaine de mes actions ne lui plaisent pas. J’ai toujours eu l’impression de m’adresser à mon véritable père plutôt qu’a un programme. Il ne faut pas oublier que c’est un programme plutôt sophistiqué, conçu avec une technologie dépassant tout ce qu’on connaît sur terre. Programme, qui évolue également en fonction de la situation. Dire qu’au départ, le premier message de Jor-El que j’avais reçu, lorsqu’il était encore dans mon vaisseau, était, que je gouverne la terre comme un dieu auprès des hommes. Des hommes étaient des êtres défectueux, comme il aimait le dire. Mais avec le temps, il a très vite changé d’avis et me demande aujourd’hui d’user de mes pouvoirs pour les protéger. Alors programme ou pas, il reste une part d’humanité en Jor-EL que j’aurai toujours du mal à comprendre.

J’avais la nette impression d’avoir touché un point sensible. Bien qu’elle tentait de garder le sourire, cela ne me rassura pas pour autant. Chloé pensait que je n’avais pas confiance en elle, ni en ses compétences informatique. Loin de moi cette idée, elle a toujours été la meilleure d’entre nous. Tandis, que moi, je ne serai même pas capable de pirater une banque. Tandis, que moi, je ne serai même pas capable de pirater une banque. Peut-être qu’elle ne voulait pas me faire comprendre de cette manière, mais je me sentais un peu gêné de lui avoir parlé ainsi. Peut-être que mes mots avaient dépassé ma pensée sans que je le sache. Elle me parla également du départ rapide d’Oliver. J’avais toujours su qu’il ne resterait pas toute sa vie à nos côtés. Il avait également une famille et une ville à protéger. Loin de moi l’idée qu’on l’empêche de protéger ses proches. Je voulais juste qu’on m’informe de tout ce qui se passait.

Je dois dire, que Chloé soulevait de bon argument, encore une fois, je n’y avais pas pensée. Personne ne pouvait me joindre à la forteresse. J’étais en tort. Tort de ne pas lui avoir fait confiance, comme il le fallait. Je sais que Chloé ne laissera pas Metropolis sans avoir pensé à un plan B. Je commence à me demander si le temps passé à la forteresse ne m’avait pas rendu aussi exigeant. Je me levai du sofa tout en tournant le dos à Chloé.

-Tu as raison, je suis désolé de t’avoir parlé ainsi. Je n’allais pas utiliser mon entraînement à la forteresse comme raison. Je me retournais pour la regarder dans les yeux. Je ne t’en veux pas. Te connaissant, je sais que tu ne laisseras jamais la tour sans surveillance et malgré ta situation géographique tu garderas toujours un œil sur la ville. Moi aussi, j’avais fait pareil l’année passée en allant à Gotham. Tout en gardant un œil sur les deux villes. Chloé avait trouvé le moyen de faire pareil à sa manière. C’est ce genre de comportement, qui a failli me coûter, ma relation avec Lois. Je me suis toujours dit, que le seul moyen de la protéger était que je m’éloigne d’elle, alors que je me trompais. Chloé et Lois, bien qu’elles soient dépourvues de pouvoir, possèdent tous les deux une force de caractère qui leur sont propre. Une force qui ne leur rend pas si fragiles que ça, mais leur permettent d’être mon égale dans certains domaines. Elles n’ont pas besoin qu’on puisse les protéger à longueur de journée ou se demander si, elles seront capables de gérer telle ou telle situations. Cela doit être de famille après tout.

-Vous rejoindre ! Comme tu l’as dit, ma formation n’est pas du tout terminé. Ce n’est pas toute suite que je serai des vôtres. Je ne peux pas sauver tout le monde. je le sis parfaitement, même si j’essaye de me prouver le contraire. Un jour, j'aurai besoin d’être entouré des personnes capables de m’épauler.



© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia


Man Of Steel

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: The Real friend are not secret Feat Chloé Sulivan

Revenir en haut Aller en bas
 

The Real friend are not secret Feat Chloé Sulivan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (F) Elena Carmichael - Gryffondor {Feat Chloé Moretz}
» Aiden B. Evans - a cousin, a friend... and an lover (feat: David Tennant)
» Yes , I've got a black eyes, but it doesn't matter ! - feat Chloé R. Weaver
» PV de Roxane || Chloé R. Evans ( feat Kristen Bell ) pris
» real nan cho

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gotham: Rise of the Villains ::  :: Zone des membres :: Archives-