Partagez | 
 

 Découverte à Central City feat Rachel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Messages : 296
Date d'inscription : 26/12/2016
Situation amoureuse : Célibataire
Pour qui j'existe : A définir
Ma famille : Henry Allen (père) Nora Allen (mère) Alvaro Mendes (Demi-frère)
avatar
Bartholomew H. Allen
MessageSujet: Découverte à Central City feat Rachel Mar 20 Juin - 11:58


     

       

     

Découverte à Central City

— Rachel & Barry
Des mois entiers s'étaient écoulés depuis mon départ de Central City . Des jours entiers à faire le deuil de toute une vie . Ça peut paraître lâche mais j'ai préféré partir que de continuer à souffrir intérieurement...Je suis sensible peut-être même un peu trop,  et ces derniers événements ont fait que je ne pouvais plus continuer à tracer ma route là-bas...The Flash avait besoin de partir, de courir le plus loin possible...Jusqu'à ce que tous ces mauvais souvenirs s'évanouissent derrière lui. A quoi bon être entouré si au final nous nous sentions encore plus  seul ? Pourquoi attendre un amour qui visiblement ne naîtra jamais ? Comment ne pas baisser les bras quand la dernière personne qu'ils ont renfermé c'est le corps inerte d'un père. Je pris une profonde inspiration, mon regard droit vers l'horizon déchiré par ses grattes-ciels. J'avais laissé mon cœur écorché à Central City, mais elle sera toujours la ville qui a vu naître l’Écarlate. Instinctivement mes pensées se tournèrent vers Harrison Wells, me souvenant alors de ses paroles encourageantes lorsque tout virait à l'incertitude . Sa franchise était parfois rude , mais lui seul  pouvait , décidément,  me comprendre : humainement et d'un point de vue scientifique.  Mon nom est Flash et je suis l'homme le plus rapide de Terre 1.
   ****
Rien avait réellement changé , The Flash faisait toujours la couverture du journal local, sauf que derrière le nom ne se cachait plus Barry Allen mais Wally West. A cet instant , je ne pus retenir ma jalousie, ce dernier m'ayant déjà pris mon père de substitution...Une raison supplémentaire qui m'aura poussé à fuir , bien que fuir ses problèmes n'a jamais apporté de solution. A cette vérité , mon regard se détacha de l’article, fuyant  comme toujours , pour ne pas céder à la faiblesse des sentiments.  J'étais un justicier à présent, et la Ligue Alpha était tout ce qui me permettait encore de tenir debout.  Mon retour à Central City était d'ailleurs dans le cadre d'une mission , Black Flash / Hunter Zalomon était de retour  sur Terre 1 et j'étais le seul en mesure de le combattre...Ce dernier ayant tué mon père entant que Zoom , j'en faisais déjà une affaire personnelle.
 ****
C'est non sans mal que je finis par retrouver sa trace, le coursant à travers toute la ville jusqu'à ce que nous soyons plus que deux éclairs fondues. Black Flash était considéré comme «  la mort » chez les supersonics, alors pourquoi donc était il à Central City ? Quelle aberration était-il venu supprimer ? Mes interrogations, si ce n'est mes craintes, finirent par se tourner vers Wally West...En espérant que ce dernier n'est pas provoquer les Spectres Temporels en mon absence. Mon cœur se serra durement dans ma poitrine alors que je continuai à pister sa traînée de sang, je devais absolument l’arrêté , peu importe ses raisons...Il était hors de question pour moi qu'une autre personne disparaisse. A présent à sa hauteur, je ne tardai à croiser son visage squelettique et complètement desséché, légèrement couvert d'un masque arraché. Il n'avait plus rien de l'homme que j'avais connu dans le passé...Non, les Spectres Temporels l'avaient complètement vidé de son essence...Il ne lui restait désormais plus que la Speedforce. Pourquoi es-tu revenu sur Terre 1 ? M'enquis-je , pensant qu'il serait peut-être enclin à me répondre , mais en vain...C'est alors que je me décidai de l’arrêté en me jetant littéralement dessus pour stopper sa course...Il n' avait plus rien de Zoom mais l'idée qu'il soit toujours entre la vie et la mort me mettait vraiment hors de moi. Tellement que j'ai finis par le rué de coups...Sa traînée ensanglantée , maculant mon costume dont le symbole de Flash...Ce comportement ne me ressemblait pas, mais avec le temps, les échecs et la déception , j'étais devenu une vraie bombe à retardement , prête à exploser. Les yeux perlés de larmes , sans doute de colère, je finis toutefois par me stopper...Non pas par envie que cela s’arrête, mais retenu par une force qui m'était alors étranger. Le temps s'était mystérieusement suspendu et bien que je me servais de la speedforce pour m'en défaire, Black flash avait profité de cette faiblesse pour disparaître .

      MAY


       


   

    “Peu importe la vitesse où l'on court, la mort gagne toujours par une longueur.”⚡️

    Ma terreur de la précipitation l'emporte sur toute autre crainte, et dans l'alternative du regret par le choix ou par l'abstention, mon instinct est pour la dernière manière. J'ai peur de l'occasion, comme d'autres en ont la passion ou le génie ; au moins quand j'agis pour mon compte, je suis pusillanime, sceptique et irrésolu. Je déteste le hasard dans la vie, et je ne sais pas me décider sans savoir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 126
Date d'inscription : 09/05/2017
Situation amoureuse : Célibataire
Ma famille : Arella (Mère), Triggon (Père)
avatar
Rachel Roth
MessageSujet: Re: Découverte à Central City feat Rachel Mar 11 Juil - 2:51

Découverte à Central City

"Rejoint-le là-bas, apprend et veille sur lui." Tels avaient été les mots de l'Oracle. Il s'agissait de ma toute première mission pour la Ligue Alpha. Une sorte de test d'entré. Voilà pourquoi je me trouvais dans cette ville qui m'était inconnue. Ma téléportation m'avait permis d'arriver rapidement, mais trop tard pour y retrouver cette fusée qu'était Flash. Ce dernier avait été envoyé en mission et ne perdait pas de temps. Incapable de me repérer au milieu de ces dizaines de rues, avenues, boulevards, j'avais décidé de prendre un peu de hauteur, réapparaissant au sommet du plus haut building de la Métropole.

De là-haut, je tentais de suivre les trainées rouges que le Justicier et sa cible laissaient derrière eux, confortablement assise sur un rebord. Je ne le connaissais pas encore. Oracle m'avait fait un bref résumé de lui afin que je puisse le reconnaitre, mais était restée assez vague concernant son caractère. Je devrais donc le découvrir par moi-même et me faire ma propre opinion. Me désintéressant brièvement de cette interminable mais ultra rapide course poursuite, mon regard se posa sur un pigeon perché juste à côté de moi. Nous nous regardâmes quelques instants, inexpressifs, avant qu'une prémonition ne me fasse m'agiter brusquement, faisant s'envoler le volatile. Je pouvais voir une ruelle, une trainée de sang et... Flash.

Me redressant, je tentai de retrouver les fameuses trainées rouge. Je n'en vis qu'une qui se stoppa brusquement. Prononçant la fameuse formule activant mes pouvoirs, je me téléportai sur les lieux. Aussitôt j’aperçus la fameuse trainée de sang. Oracle m'avait demandé de veiller sur le Justicier et ma mission était déjà peut être un échec. Néanmoins je pouvais sentir sa présence non loin. Remontant la piste je finis par tomber sur lui et ... une sorte d'alter égo hideux au costume noir. Ce dernier était au sol, se faisant rouer de coup par le Flash. Je pouvais ressentir la peine, la colère du héros. Il déversait sa rage sur son supposé adversaire, perdant tout contrôle.

Sans hésiter, j'utilisai ma télékinésie pour le stopper, laissant cette fameuse aura noire m'envelopper. L'exercice fut très éprouvant, ne pouvant entièrement l'immobiliser. Son pouvoir de vitesse était si puissant que je ne pouvais que le ralentir. L'alter-égo disparu brusquement, comme s'il s'était téléporté ailleurs. Voyant cela, je libérai le Flash de ma télékinésie. Lorsque ce dernier se tourna vers moi, je fis instinctivement un pas en arrière en levant mes bras devant moi, craignant une soudaine attaque. J'avais permis à sa cible de s'échapper, j'avais gâché sa mission.

- Je... c'est Oracle qui m'envoie. Dis-je timidement comme pour le convaincre que je n'étais pas une ennemie. - Elle m'a dit de veiller sur vous et... vous aviez besoin d'aide...

Le Flash allait-il réaliser ce qu'il avait fait ? Allait-il réaliser qu'il avait l'espace d'un instant perdu le contrôle et laissé ses émotions le dominer ou bien allait-il orienter sa colère vers moi ? Dans le deuxième cas, j'espérais être assez rapide pour me défendre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Découverte à Central City feat Rachel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La préparation est une phase essentielle [ Feat Rachel Andersen ]
» One night in a strange city feat. Dambi
» À la découverte de l'autre [Feat. Tobias Spilsbury]
» « CENTRAL PARK » New York i love you .
» Combat 4: Annie Villeneuve vs Rachel Hunter

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gotham: Rise of the Villains ::  :: Vers d'autres horizons :: Central City-